un petit triathlon rien que pour vous

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


  • Ce sujet contient 14 réponses, 6 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Jahtise, le il y a 3 années et 3 mois. This post has been viewed 2173 times
Vous lisez 14 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #8875
      Le chimiste
      Admin KSC

      Sur Kerbin, pour avoir l’île en face du centre spatial.

      Il s’agit de faire un trajet en roulant, puis sur ou sous l’eau et enfin en volant.

      De la piste jusqu’à l’eau en roulant.

      Naviguer dans l’eau jusqu’à l’île.

      Décoller de l’eau (donc trains rentrés)  se poser près du sommet, le plus haut possible  (on peut rouler pour se poser)

      Décoller en direction du KSC et se poser ou vous voulez, sur le VAB si vous voulez.

      on peut perdre des morceaux volontairement ou non, on peut utiliser les parachutes, on doit rouler jusqu’à la mer, on peut rouler pour atterrir sur la montagne, pour décoller de la montagne, et pour atterrir au KSC

      Les critères sont à définir avec précision, mais on va se départager sur le temps pour arriver à l’eau (et la vitesse de pointe en roulant),  puis le temps pour atteindre l’ile dans l’eau (et la vitesse de pointe en mer)

      La hauteur atteinte sur la montagne est un critère de précision.

      La précision pour le dernier atterrissage, VAB ou piste ou terrain…

      On peut larguer des morceaux, mais pas de membre d’équipage

      L’idée c’est d’avoir de nombreuses solutions techniques différentes donc des contraintes de parcours mais pas de de contrainte de moyen

      • Ce sujet a été modifié le il y a 3 années et 3 mois par Le chimiste.

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #8878
      Kierra
      Participant

      Hey, alors voilà la solution que j’ai à proposer, un grand merci à vieuxMr pour sa Mouette !

      Participation clairement pas compétitive puisqu’utilisant plusieurs véhicules, il me semble plus efficace d’utiliser un simple avion, mais au moins, c’est rigolo !

      I. Le craft

      Un mini porte avion, parce que c’est rigolo, avec la Mouette (l’avion) réalisée par vieuxMr.

      II. Voir la mer puis…

      Première étape, donc, il faut rouler jusqu’à la mer.

      Un peu long, mais compliqué avec la portance de la piste d’aller plus vite sans décoller. On largue les roues à l’arrivée dans l’eau par simplicité.

      III. Les petits poissons, dans l’eau, nagent nagent nagent….

      Direction l’Île. C’est là que le plus de temps sera perdu, je pense, vu que je ne peux pas dépasser 50m/s sans retourner le porte avion (merci la portance de la piste, encore une fois…)

      Vitesse de croisière à +- 30m/s, difficile de monter plus haut sans commencer à avoir de gros soucis de stabilité

      On arrive à la mer au bout d’un bon moment !

      IV. Tout là-haut sur la montagne sur la Mouette

      On monte la montagne, ça va vite, c’est pas dur, et ça fait du bien après 20mn de ballade sur l’eau !

      V. Back to the Past

      Et on rentre à la zonmé

      Un défi somme toute sympathique !

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 3 mois par Kierra.
    • #8885
      vieuxMr
      Team KSE

      Ma Mouette c’est la meilleur !!!

      Elle est conçu pour pouvoir faire le défi à elle seul, mais c’est sympas de la voir intégrer à un autre projet, je posterai surement une mission full Mouette.

      Et je tenterai un petit porte avion moi aussi.

    • #8886
      Le chimiste
      Admin KSC

      Je vais tester la Mouette, de mon coté je vais faire le défi avec mon jet 2

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #8946
      @AstroBidule
      Participant

      Bonjour,

      Le défit avec mon Rafale standard : https://kerbal.curseforge.com/projects/realistic-dassault-rafale

      J’ai largué les bidons supplémentaires, car je n’en avait pas besoin.

       

      Le roulage jusqu’à la mer :

      La navigation en mode bateau :

      Le décollage avec la post-combustion

      J’ai pas eu la patience d’aller jusqu’à l’île, même en temps x8. J’ai fait 1/3 du trajet.

      Le premier atterrissage en mode altiport

      Le roulage au sommet

      Le redécollage et la traversée à mach 1.4

      L’atterrissage sur la piste du KSC

    • #8948
      Le chimiste
      Admin KSC

      Pas mal du tout.

      Je comptais faire une proposition du défi avec mon jet 2, pour à peu près la même chose, en allant jusqu’à l’île sur l’eau 😉

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #8957
      Verthel
      Participant

      C’était une belle journée ensoleillée, sans aucun nuage dans le ciel bleu de Kerbin.
      Tout droit sortit de l’esprit dérangé d’un ingénieur du bureau d’étude du centre spatial, un étrange véhicule se place sur la piste de décollage.

      Mélange hybride de flotteurs montés sur des trains d’atterrissage, la structure en trimaran supporte un avion somme toute assez classique.
      Une bonne part des modes de propulsion sont présent sur cet improbable assemblage :
      – Deux boosters à poudre RT-5.
      – Deux moteurs fusée LV-T30
      – Un turboréacteur J-33.

      L’engin est près à démarrer.

      Spoiler:

      Première phase : les boosters à poudre

      Spoiler:

      Ils permettent d’accélérer toute la masse de 72 tonnes rapidement à 40 m/s en début de piste plutôt que le laborieux démarrage avec des Réacteurs classiques. Sont largués dès leur arrêt.

      Seconde phase : les moteurs fusée

      Spoiler:

      Ils permettent de monter à 60-70 m/s sur la piste pour rester stable.

      Un léger freinage à 51 m/s permet de négocier le bout de la piste sans quitter le sol et sans casse.

      Spoiler:

      Puis c’est l’entrée dans l’eau à 36 m/s qui permet là aussi de ne pas faire plonger l’appareil et sans casse.

      Spoiler:

      Troisième phase : Le trimaran fusée navigue sur les flots

      Spoiler:

      Les trois flotteurs sont composés des mêmes pièces :
      – Un réservoir Jumbo 64
      – Deux adaptateurs 2.5 à 1.25
      – Une coiffe Type B
      Le flotteur central est plein de carburant pour moteur fusée, permettant d’avoir de la poussée pour la durée du trajet vers l’ile avec les deux moteurs à 60%
      Les deux flotteurs externes sont vides de carburant, ce qui assure la flottabilité de l’ensemble.
      L’avion est légèrement incliné de 5° vers l’arrière ce qui permet de maintenir l’ensemble horizontal pendant la partie navigation et éviter une tendance à piquer du nez dans l’eau, ou un looping arrière avec plus d’inclinaison quand la vitesse dépasse les 80 90 m/s.

      Les moteurs fusée sont à fond et l’accélération permet d’atteindre rapidement 50-60 m/s puis de friser les 100 m/s à proximité de l’ile.

      Spoiler:

      Quatrième phase : Atterrissage sur le sommet de l’ile

      Tout d’abord, l’avion est découplé des flotteurs à environ 5 seconde de l’impact sur la falaise. Il vole directement et après un légère accélération il peut monter vers le sommet sans trop de vitesse pour anticiper l’atterrissage.

      Spoiler:

      Puis il se pose sur le sommet à 1122 m. En pratique on doit pouvoir aller à quelques mètres de plus, à proximité.

      Spoiler:

      Cinquième phase : retour au centre spatial
      Demi-tour au dessus de l’ile. On voit les débris des flotteurs écrasés au pied de la falaise.

      Spoiler:

      Après un vol tranquille, Jebediah se pose sur la piste.

      Les différents temps :
      Total : 12 min 05 s
      Roulage : 1 min 10 s
      Flottage : 6 min 12 s
      Atterrissage au sommet : 1 min 20 s
      Temps total en vol : 4 min 43 s

      Encore un défi très amusant à faire.

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 3 mois par Verthel.
    • #8959
      Le chimiste
      Admin KSC

      J’a testé ce matin, j’ai quelques sections de trajets parfaites, aller à l’eau en moins d’une minute, dépasser les 130 m/s sur l’eau, atterrir vite et bien, repartir vite dans l’autre sens.

      Mais lors de mon essai de ce matin je n’ai pas tout bon, je refais mieux demain.

      Mon temps le plus court :

      Jet 2 à la verticale de la piste dans #KSP

      moins de 10 minutes, là on voit que je survole la piste, j’ai poussé à mach 3 mais trop grimper et le temps de faire demi tour et de se poser…

      Donc mieux demain.

      Pour ceux qui veulent on voit l’un des secrets de la réussite sur cette photo 😉

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #9090
      Jahtise
      Participant

      YouTube

      Modeste contribution dans la catégorie minimaliste, je dois admettre que tout ne c’est pas passé comme prévu, mais c’est ce qui fait le sel de KSP non? Désolé pour les petits bugs de capture sur la fin

       

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 3 mois par Jahtise.
    • #9104
      Le chimiste
      Admin KSC

      Pas mal du tout, tu peux essayer avec des trains rentrants

      As tu assez d’entrée d’air ?

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 3 mois par Le chimiste.

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #9106
      Jahtise
      Participant

      Merci, j’imagine qu’avec plus d’air, je pourrais augmenter ma vitesse de pointe, mais aussi le poid du craft, ce qui pause vite problème sur les flotteur.. en ce qui concerne les trains d’atterrissage, j’en ai testé beaucoup, plus  petit, je n’arrive pas à me pauser au sommet, et plus gros, je ne contrôle plus l’atterrissage sur piste

    • #9107
      Le chimiste
      Admin KSC

      C’est surtout le manque d’air à vitesse proche de zéro qui limite ta poussée au départ, avant que ta vitesse donne du débit d’air à ta prise d’air avant.

      Pour le reste j’aime bien ton craft.

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #9108
      Jahtise
      Participant

      Intéressant, il y as peut être moyen d’augmenter le rendement du moteur à faible vitesse, pour la partie sur l’eau notamment.

      Merci pour les conseils

    • #9109
      Verthel
      Participant

      @Jahtise : Ta vidéo est très bonne.

      Et l’atterrissage final est anthologique. Les capacités de rebond sans exploser de ton minuscule avion sont énormes.

    • #9110
      Jahtise
      Participant

      Merci beaucoup ! Content qu’elle plaise, j’étais pas vraiment satisfait à vrais dire j’ai longtemps hésité à refaire le défi pour en poster une version plus propre, mais j’ai fini par me dire qu’il était plus honnête de poster le premier jet réussi 🙂

Vous lisez 14 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.