SpaceX : beaucoup de choses dévoilées à l'IAC d'Australie (Septembre 2017)

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


Ce sujet a 3 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  Dakitess, il y a 2 ans et 1 mois. This post has been viewed 362 times

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #3884

    Dakitess
    Admin KSC

    Elon Musk en remet une couche avec l’IAC qui se tient en Australie !

    En vrac, un vaisseau à tout faire, le BFR, capable d’atteindre la Mun Lune avec pas mal de charge utile, de ravitailler l’ISS avec encore plus de fret / d’équipage, de coloniser Mars à grande échelle, de délivrer dans l’espace de sacrément gros satellites, ou encore… De voyager sur Terre d’un bout à l’autre en moins de 40 minutes ! Oui, par fusée ! 😮 Le tout pleinement réutilisable, du vrai 100%.

    Il y a clairement de nombreux points sur lesquels être sceptiques, et j’avoue être un peu décontenancé de la teneur du show : extrêmement spéculatif et publicitaire. C’était déjà le cas par le passé, mais avec une vraie note de « concret » dans le lot, un ressenti de faisabilité dans ses grands projets.

    La présentation de l’ITS et du plan de colonisation de Mars il y a un an, ne m’avait pas du tout dérangé : c’était une introduction visuelle et « officielle » / annoncée de ses projets. Pourquoi pas, après tout ! Il prend davantage un risque qu’autre chose à exposer ces ambitions folles, et n’a pas spécialement besoin d’attirer la couverture médiatique à lui en ce moment, SpaxeX y figurant déjà très correctement.

    Là, du coup, nous avons « la suite ». Et plutôt que d’apporter des éléments de concrétisation, des pistes, des essais, des avancées, dans le projet ITS eh bien c’est tout l’inverse, il remet une couche de rêve et de spéculation encore un niveau au dessus ! J’entends déjà certains marmonner « je l’avais bien dit, c’est pas nouveau » : c’est justement nouveau et dommage, ITS en tant qu’annonce, en tant que projet directeur à long terme, c’était pas déconnant.

    Là… C’est plus délicat. La partie la plus intéressante correspond au désir d’unification de la gamme et des procédés. Le retour propulsé et basta. Avec a peu près la même fusée, les mêmes méthodes, les mêmes infrastructures. Ca, c’est plutôt intéressant et concret ! Mais rendre très visuel et majoritaire les éventuels utilisations, c’est un peu… Gros. Ground to Ground across the planet, Moonar Base, Mars Colonization, ISS cargo, Satelite carrier, on n’en finit plus et ça dilue pas mal l’effet.

    C’est net, ça fait rêver, et ça parait « pas déconnant ». Mais il perd en impact, je trouve, et aurait du garder les 2/3 des utilisations comme « ouverture » de fin de speech, genre, on peut se permettre de rêver, tout en axant l’essentiel de la présentation sur Mars, son objectif, et pourquoi pas les étapes requises à sa concrétisation.

    Voyager sur terre en vol parabolique via des fusées réutilisables, c’est pas spécialement impossible ou irréaliste, loin de là, mais… au delà de l’aspect technique et financier, les réglementations et compagnie en feront peut être le projet le moins probable. Vis à vis de l’ISS, arf, le temps que l’éventualité de la version cargo pointe le bout de son nez, l’ISS aura brûlé dans l’atmo, sans certitude d’en faire une nouvelle : deux utilisations qui n’auraient du servir que d’illustrations d’ouverture sur le potentiel universel du programme.

    Et vous, z’en pensez quoi ? 🙂

    ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    #3895

    Alex
    Admin KSC

    Moi z’en pense un peu comme toi, le projet est ouf mais faut voir par la suite. D’un autre côté, personne ne pouvait assurer que Space X feraient land leur premier étage, et ils l’ont fais ! So wait and see ^^

    #3896

    Oursshinigami
    Participant

    J’adore Space X mais j’aimerai qu’il voit plus réaliste. Aller sur la Lune, ils le feront c’est sur 🙂 mais pour Mars, cela demande plus d’efforts à mon gout.
    Le truc du voyage en 40 min ou 30, la classe mais inutile pour moi, seule les riches pourrons (ils sont pas déjà assez stresser, et dire que quand tu prends l’avions popur 12h de vols tu peux dormir dans le calme (ou pas), la le dodo tu la pas) et bonjours la pollution (au niveau auditif) et surtout que là, les lancements sont a coté de la ville (c’est pas pour rien que l’on contrôle les zone aériennes, mais si maintenant faut faire gaffe au fusée qui risque de passé au coté de votre avion et que par les turbulence que cela génère et autre votre avion se casse la figure (le mieux serait que cela tombe pile sur l’avion). (si ça passe au dessus de la ville en plaine nuit, heu, tu dors pas, non mieux tu dors plus) Bonjours la galère (de plus si un bateau passe à coté, aie). Et quand il montre les villes du monde, la sa devient fou, on va pas se mettre a construire des pat de tir partout dans le monde. ET SURTOUT BONJOURS LE PRIX DU TICKET.
    Et il bégaie un peu trop je trouve.

    Bref partie négative ok

    Partie positive. (y a trop a dire, donc on raccourcie en grande ligne).
    La Lune , vivement le lancement; falcon heavy, j’attends avec impatience la démonstration; le gros réservoir, la classe; et plein d’autre encore.

    DSL pour le paragraphe et les quelques fautes d’orthographe.

    #3899

    Dakitess
    Admin KSC

    Les paragraphes sont les bienvenus, perso je les adore xD

    Ouais, pour moi, l’utilisation au sol de BFR est la partie la moins probable alors que paradoxalement la plus simple, techniquement parlant, je pense. Y’a juste trop de contraintes par ailleurs, avec la réglementation, la gestion des risques, les problématiques environnementales, etc, pour un usage… discutable, quoique éventuellement rentable pour la compagnie : combien d’industriel / professionnel / riches délurés seraient prêt à payer ce billet, et plusieurs fois, pour rallier par besoin ou plaisir, les « 4 coins » du globe en moins d’une heure ? Sans doute suffisamment !

    J’aime bien que Musk et SpaceX en général se permette ces projections. Mais j’aurai souhaité que ce genre d’annonce ne soit que l’année prochaine, et que l’IAC serve au contraire à apporter des pistes de concrétisation des annonces de l’année précédente. Une sorte de rythme Tic-Toc, en somme ! Annonce, puis faisabilité / concrétisation.

    Ca reste néanmoins, ce n’est pas que de la poudre aux eux, c’est surtout une feuille de route, une projection à long terme, et riche en information, dont l’essentielle : unification de la gamme de lanceur, vers un truc polyvalent, c’est ce qui prime !

    ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.