Retour sur Eve

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


Ce sujet a 42 réponses, 7 participants et a été mis à jour par  Verthel, il y a 2 semaines et 5 jours. This post has been viewed 777 times

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 43)
  • Auteur
    Messages
  • #10428

    Verthel
    Participant

    Il y a eu un bug des vaisseaux qui sautent au chargement. Ca le faisait jusqu’aux premières version 1.4.x si mes souvenirs sont bons.

    Essaye le mod « World Stabilizer » https://spacedock.info/mod/1632/WorldStabilizer

    #10431

    Gilflo
    Participant

    Ca marche tres bien. Merci

    Du coup j’ai pu alléger mon vaisseau pour Eve d’une 10 aines de T

    #10490

    Gilflo
    Participant

    Mon vaisseau pour Eve est prêt:

    Voici Evalander avec tous ses dispositifs d’entrée atmosphériques

    -Sur le sommet de la capsule un mat éjectable comportant un petit reservoir qui servira à alimenter les Vernor Engines qui maintiendront l’équilibre en Retrograde lors de la phase la plus dangereuse de freinage atmosphérique. 4 Aérofreins serviront également l’équilibre global une fois déployés

    -Sur les cotés en bas se trouvent 2 dispositifs éjectables comportant tous les éléments nécessaire au minage et à la transformation du minerai en LFO avec chacun 2 gros Drills adossés à un gros reservoirs sur lequel se trouve un gros convertisseur, le tout surmonté du nécessaire en batteries, panneaux solaires et refroidisseurs thermiques pour miner sans interruption afin de remplir les reservoirs. 4 trains d’atterrissage complètent chaque dispositif.

    -sur le sommet des gros reservoirs se trouvent 8 mats éjectables comportant 13 parachutes chacun

    -tous les trains d’atterrissages et toutes les échelles de débarquement sont également ejectables

    -Tout en bas, sous les moteurs se trouvent 2 mats supportant 2 boucliers thermiques gonflables d’environ 15m chacun une fois déployés. Le tout est également éjectable

    Vue d’en haut

    Le total pèse 172T

    vue du bas de la fusée avec les dispositifs de minage, les boucliers, les trains et les parachutes

    Pour l’atterrissage, j’ai trouvé un compromis de poids minimum avec le minimum de parachutes, un minimum de trains et un poil de LFO pour amortir les 157T au toucher dans les 3 dernières secondes. A l’essai les trains ne supportent pas plus de 1.7-2m/s, par contre une fois stable au sol, ils supportent les 370T prévus.

    Une fois au sol, si tout se passe bien la capsule culmine à 27m de haut, l’emprise de la circonférence est d’environ 15m, ce qui permet une bonne assise si la pente au sol n’est pas trop élevée.

    Voici la fusée avec l’étage d’interception et de désorbitage sur lequel se trouve le module retour qui orbitera à 95 km autour d’Eve. on le voit face à nous sur l’étage central.

    Voila ce que nous aurons au décollage après le largage de tout ce qui n’est pas nécessaire: matériel de minage, trains, parachutes, échelles

    Le poids passera de 370T à 304T en 1 seconde

    Les moteurs de tous les étages à l’exception du dernier sont des Vector Tweakscalés pour la simple raison que je n’ai pas trouvé de meilleur rapport Poids/TWR/DV

    Le dernier Etage est un Kerbodyne Rhino, son ISP entant bien meilleure  en très haute atmosphère.

    Un dernier mot sur le design:

    J’aurais pu fabriquer une fusée basse, plus large, plus facile a poser sur terrain pente, et moins de problème d’échelle car des possibilités pour mettre la capsule le plus bas possible..

    Mon expérience d’Eve est que le profil le moins large possible et le plus « pointu » est préférable pour arracher rapidement la fusée des basses couches atmosphériques ou l’air est extrêmement dense. Les meilleures formes de pénétration dans l’air sont absolument indispensables pour économiser les DV. La capsule pèse 4T, ce n’est pas une boite de 600 kg!

    Pour emmener tout ca vers Eve voici un lanceur en asperge à quatre étages. La fusée dans son ensemble fait 97M de haut et pèse un peu plus de 4000T

     

     

     

     

     

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par  Gilflo.
    #10492

    Le chimiste
    Admin KSC

    Ça a l’air énorme Gilflo, on veut bien voir ce que donne ta nouvelle version sur Eve.

    #10493

    Gilflo
    Participant

    Le lancement a eu lieu et Evalander s’est posé sur Eve

    Départ

    Séparation 1er étage

    Spoiler:

    Séparation 3 eme étage à 30000m

    Spoiler:

    Circularisation à 100 kms

    Spoiler:

    Injection vers Eve

    Spoiler:

    Séparation du lanceur

    Spoiler:

    Nous voila bien partis

    Spoiler:

    Fermeture de l’orbite sur Eve en retrograde

    Spoiler:

    On lache le module retour sur une orbite de 93 kms environ et on cherche un endroit ou se poser

    Spoiler:

     

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par  Gilflo.
    #10495

    Gilflo
    Participant

    Après repérage de la zone d’atterrissage il m’a fallu plusieurs essais pour déterminer le moment du retroburn

    Spoiler:

    Séparation du désorbiteur et gonflage des boucliers

    Spoiler:

    Les aérofreins sont ouverts et a 61000m ca commence à tanguer, on allume le RCS pour stabiliser le retrograde. Les Vernors en haut du mat ont un bras de levier suffisant pour stabiliser le total

    Spoiler:

    La decceleration est tres forte, on passe en zone rouge, et c’est la que le RCS  remplit son office, empêchant l’ensemble de se retourner et de bruler

    Spoiler:

    On passe de Mach 12 à Mach 8 en quelques instants, cela vide le reservoir dédié au RCS, puis la vitesse chute drastiquement et nous voila à 200m/s en dessous de 30000m, on descend pratiquement vertical et je warp

    Spoiler:

    On en profite pour se séparer du mat au dessus de la capsule et on descend comme ca jusqu’en dessous de 2000m ou j’ouvre les parachutes

    [/spoiler]

    Une fois stabilisé aux alentour de 4m/s, nous nous séparons des boucliers, opération périlleuse car ils giclent dans tous les sens. au essais il a fallu rajouter des moteurs ullage et rallonger les mats

    Spoiler:

    Aucun dommage sur la structure, les trains sont sortis à 500m . j’ai pas trop mal visé, on sera au sol a 330m au dessus de niveau de la mer

    Spoiler:

    A 58m moteurs allumés, au ralentis

    Spoiler:

     

     

     

     

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par  Gilflo.
    #10497

    Gilflo
    Participant

    Atterrissage

    J’allume les moteurs un poil trop haut ou je mets trop de gaz, du coup le central me lache à 28m, on voit bien l’étincelle…

    En fait la fusée faisant 27M de haut et la capsule étant au sommet, à 25m on touche le sol

    Atterrissage un peu dur et on casse juste un train…pas plus grave que ca!

    Spoiler:

    Au sol vu d’en haut, on voit le train manquant sur les segment Girder ils en a 3, là, sur la gauche il en manque un, cassé à l’atterra…

    Spoiler:

    Sortie pour planter notre drapeau

    Spoiler:

    Et la en descendant l’échelle, grosse surprise! Il y a un gros décalage entre 2 échelles…pourtant aux derniers essais tout était parfait!!!

    Spoiler:

    OUF! ca passe en descente et on essayeimmediatement la remontée…ca passe aussi! Ca aurait été vraiment dommage!!!

    Spoiler:

    Plantage du drapeau, et admirez « la bête » derrière!

    Spoiler:

    Et voila, de retour dans la capsule pour superviser le minage et la transformation en LFO

    Spoiler:

     

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par  Gilflo.
    #10502

    Verthel
    Participant

    Joli voyage.

    Ca n’a pas été trop compliqué de garder ta fusée rigide au départ de Kerbin?
    Les miennes ont tendance à se désarticuler, même avec les auto struts.

    #10505

    Gilflo
    Participant

    J’utilise Kerbal joint reinforcement et ca marche tres bien. Sinon je struterai a mort, mais ca augmente trop le nombre de pieces et deja comme ca lag un max!

    #10506

    Verthel
    Participant

    Ca explique.
    Dommage que ce mod ne soit pas encore adapté en 1.5.x.

    #10507

    Kierra
    Participant

    La version 1.4 réalisée par linuxgurugamer/meirumeiru est fonctionnelle en 1.5 !

    #10508

    Verthel
    Participant

    Merci, ça fonctionne.

    Avec ce mod et les étais sur la pièce la plus lourde et sans les étais rigides, ça ne se désintègre plus.

    #10541

    Gilflo
    Participant

    Refueling

    Comme prévu après plantage du drapeau, déploiement des panneaux de refroidissement tous situé sur les 2 éléments comportant tout le nécessaire pour miner et transformer l’ORE

    Et au bout de 3 jours de minage et transformation non stop les pleins sont pratiquement terminés comme l’atteste le panneau de contrôle en haut à droite

    Spoiler:

    Préparatifs et départ

    Pour la montée en orbite nous allons nous débarrasser de tout ce qui n’est pas indispensable afin d’alléger la fusée d’environ 70T

    Mise a feu du dispositif d’éjection du matériel de minage

    Spoiler:

    Ejection terminée

    Spoiler:

    Comment être sur de lancer dans le meme plan que le shuttle de retour qui nous attend en orbite à 93 kms?

    L’ingénieur mécanicien le sélectionne dans KER comme cible et donne le top départ au moment ou « Angle to Relative DN » passe à 0 en ayant pris soin d’afficher 28.25° dans le pilote automatique comme inclinaison d’orbite à viser: c’est l’inclinaison du shuttle sur son orbite

    Spoiler:

    Dès les moteurs en poussée, il largue le reste des équipements: train, échelles, totalité des mats de parachutes. en conséquence le TWR passe immédiatement de 1.4 à 1.58

    Spoiler:

    Séparation du 1er étage à 2800m: les pilotes maintiennent une trajectoire parfaitement verticale jusqu’à 18 kms, altitude à laquelle ils effectueront le Gravity turn

    Spoiler:

    Séparation du 2eme étage à 11800m, la vitesse atteinte, 325m/s va chuter légèrement jusque vers 265 avant de ré accélérer: On garde a chaque fois un TWR qui évolue entre 1.4 et 1.65 en fin d’étage

    Spoiler:

    Séparation du réservoir central, 3eme étage, a 28000m. Nous sommes en Gravity turn au cap 069 en recherche d’inclinaison orbitale 28.25.

    Spoiler:

    Le 4eme étage, avec un gros TWR nous accélère rapidement dans les hautes couches atmosphérique ou l’échauffement n’est pas léthal

    Spoiler:

    Séparation du 4eme étage à 60000m, nous passons sur le dernier réservoir qui alimente un moteur « Rhino »avec de nouveau un TWR de 1.5 qui permet une tres bonne accélération, l’atmosphère étant bien moins dense dans les hautes couches

    Spoiler:

    Les pilotes visent une orbite à 100 kms

    Spoiler:

    Voila qui est fait

    Spoiler:

    Rendez vous

    Pour le rendez vous l’équipage décide d’augmenter légèrement les orbites de chaque véhicule pour éviter que le shuttle à 93 kms ne rentre dans l’atmosphère lors des manoeuvres pour rejoindre la capsule, car c’est lui qui effectuera toutes les manoeuvres guidé en automatique par l’équipage d’Evalander.

    Le Shuttle monte à 110 km et Evalander à 125, utilisant une partie des  227DV  qui restaient dispo à son orbite initiale de 100 kms

    Spoiler:

    Manoeuvres de rencontrer effectuées, les 2 vaisseaux ne sont plus qu’a 2,4 km de distance à 125 kms d’altitude

    Spoiler:

    Utilisation du génial système DockingPort alignmentIndicator  qui permet en quelque sorte un « ILS » pour le docking: les vaisseaux sont à 35m de distance et la capsule s’est débarrassé de son réservoir et de son moteur qui étaient dockers sur elle

    Spoiler:

    Voila, rendez vous terminé, l’équipage est prêt au retour avec 3059DV à disposition

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 semaines et 3 jours par  Gilflo.
    #10543

    RPfive05
    Participant

    J adore, félicitation!

    La présentation de chasue phase spermet de bien identifer les étapes de l ascention. Les screen donne accès à des info intéressantes (vitesse, masse, poussée) ce qui permet d estimer la trainé  🙂 !

    Très bon pilotage, on voit que le vehicule atteint progressivement l inclinaison souhaitée.

    Une question : comment va se passer la manoeuvre de retour vers Kerbin? car lorsque l on part d une orbite inclinée cela entraine des difficultés pour l injection interplanétaire.

    Je vois que tu a prévus 3km/s de DV ça devrait aller, généralement un retour depuis l orbite basse de Eve ne dépasse pas les 1800m/s (1400 pour l ejection et environ 400m/s pour la mid course correction) tu as donc de la marge !

    #10544

    Gilflo
    Participant

    Exactement, j’ai prévu de la marge parce que d’une part je ne compte pas faire d’aerobraking, d’autre part, je vais essayer de me rapprocher au plus près de la base

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 43)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.