Rescue on the moon

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


  • Ce sujet contient 13 réponses, 4 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Verthel, le il y a 3 années. This post has been viewed 737 times
Vous lisez 13 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #9861
      Le chimiste
      Admin KSC

      Le président Kenny vient de faire son discours, les kerbals, sont partis vers la Mune, pas parce que c’était facile…

      Le vol s’est bien passé.

      Il y a eu une panne électrique avec un gros court circuit pendant l’alunissage quand Bill a allumé les projecteurs, plus de lumière, plus de radar, plus de SAS, plus de radio ni d’assistance à la navigation. Jeb a cassé du bois, mais la capsule est intacte et reste étanche. Il y a un relai en orbite (donc possibilité d’envoyer une sonde robot), une capsule avec trois astronautes ( Jebediah, Bill et Bob).

      mission de sauvetage sur la Lune

      Mission de sauvetage sur la Lune

      Tout le budget de l’agence est parti dans ce lancement, il faut faire une mission de sauvegarde qui tient dans le budget café et photocopie du centre spatial, il faut que ce soit discret, ce vol doit rester une réussite scientifique et politique malgré l’accident.

      Les instruments scientifiques ont été détruits pendant que la capsule a dévalé la pente, il faut donc en prévoir au moins quelques uns en plus de la mission de sauvetage.

      Ramener les kerbals est une priorité, rapporter la capsule est un plus, et il n’y a pas d’autre capsule trois places prête au lancement.

      La capsule est dotée de deux docking ports, le premier sur le sommet en taille 1.25 et le deuxième en taille 0.6 sur le coté du cône.

      Voici la sauvegarde :

      https://cdn.discordapp.com/attachments/469412866160852993/489403310655406081/persistent.sfs

      Le budget le plus petit gagnera le challenge !

       

      • Ce sujet a été modifié le il y a 3 années par Le chimiste.

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #9867
      L3 G33K
      Participant

      Intéressant :mrgreen:

    • #9869
      Verthel
      Participant

      L’idée est originale, ça doit être un bon casse tête pour optimiser.

      C’est sur quelle version du jeu?

    • #9870
      Le chimiste
      Admin KSC

      Il s’agit de la version 1.4.5

      Pour vous donner une idée on peut faire le défi à moins de 20 000 unités monétaires de Kerbin

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #9910
      Le chimiste
      Admin KSC

      J’ai hâte de voir vos solutions 😉

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #9918
      Verthel
      Participant

      La mission Yoyo 2 est prête à partir pour la Mune, récupérer les 3 kerbonautes échoués sur une pente désolée.
      Après avoir organisé une quête à la machine à café, le service Recherche et Développement a pu obtenir un budget de 13145 crédits pour organiser la mission. C’est peu, mais il faut faire avec.

      L’étage de propulsion composé de 2 booster et d’un LV T30 permettra de mettre en orbite terrestre le module de sauvetage.
      Ce module ira se poser sur la Mune à proximité des naufragés, se ravitaillera en siphonnant le carburant restant dans le réservoir de l’atterrisseur crashé, puis accrochera la capsule pour la ramener sur en orbite de Kerbin.
      Ayant enfin accompli sa mission, le module de sauvetage larguera la capsule sur une trajectoire de rentrée dans l’atmosphère pour que les 3 kerbonautes reviennent à la maison.
      Du moins, c’est ce qui est prévu sur les planches à dessins de la R&D.

      Yoyo 2 au décollage.

      Largage du moteur d’ascension. Il reste 50 m/s pour arriver à l’orbite moche planifiée et plus ou moins bien réalisée.

      Vue de près du module de sauvetage

      Le petit moteur 58-7S devra accomplir la totalité de l’aller retour vers la Mune. Le budget ne permettait pas d’avoir un moteur plus onéreux.
      Les 4 réservoirs ont été remplis d’une manière optimisée mais avec une marge de sécurité, calculée scientifiquement par la R&D pour arriver au sol sur la Mune et pouvoir ravitailler pour le trajet retour.
      La capacité totale permet le retour avec la capsule 3 place accrochée à la pince.
      La roue de réaction centrale est le cœur stratégique du module.

      Le trajet vers la Mune se passe sans incidents de façon très classique.
      Une fois en orbite à 30 km, le centre de contrôle engage la procédure de descente puis se rend compte que le module de sauvetage est hors du champ d’action des relais sur Kerbin et celui en orbite Munaire.
      La descente se fait donc avec la propulsion limité à 100 ou 0%. Grâce à Trajectories, l’amunissage se passe tant bien que mal à 230 m du réservoir cible.
      Il reste 60 m/s de delta-v, ça sera juste pour aller ravitailler.

      Le centre de commande attend une demi heure que les communications soient rétablies pour pouvoir contrôler précisément les déplacements au sol.
      La reptation du module pour atteindre le réservoir ne peut pas se faire avec poussée 100 ou 0%. Il faut du dosage et de la précision.
      La vitesse ne doit pas dépasser la vitesse maximale des pièces du module sous peine de destruction.
      La pente complique notablement les mouvements.
      Par une grande chance, la pince agrippe le réservoir alors qu’il ne reste plus que quelques gouttes de carburant.

      Le plein des quatre réservoirs se fait sans problème vu que leur capacité totale n’excédait pas la quantité disponible dans l’épave.

      Puis Jebediah oriente la capsule vers le module de sauvetage.
      C’est un peu brutal et l’antenne de la capsule n’y survit pas.

      Le module de sauvetage lâche le réservoir et se dirige vers la la capsule qu’il agrippe enfin. Le module Yoyo 2 est débaptisé et la mission To the moon reprend ses droits.
      La capsule n’est pas bien alignée mais il faudra que ça passe.
      Pour des raisons d’orientation de la capsule, le module de commande automatique de la partie secours continuera à contrôler le vol.

      Le relai en orbite est ciblé et quand il est à la verticale, le vaisseau To the moon est redressé dans sa direction et le moteur est relancé.
      C’est le début du voyage retour.

      Kerbin est enfin en vue.

      Le carburant restant permet d’avoir une orbite pas trop excentrique autour de Kerbin et la trajectoire de rentrée dans l’atmosphère est engagée.
      Le module de sauvetage est abandonné. Il a fait son oeuvre et la capsule peut revenir toute seule au sol avec ses 3 occupants

      Fin de la mission, la capsule est en mer, les occupants sont sauvés.

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années par Verthel.
    • #9923
      Le chimiste
      Admin KSC

      Bravo Verthel.

      Voici une mission optimisée aux petits oignons, il va être difficile de faire mieux que 13145 😉

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #9925
      Verthel
      Participant

      C’est grâce aux infos que tu as donné sur Discord. Je ne savais pas que la pince permettait le transfert de carburant. Il faut dire que c’est une fonctionnalité rarement utilisée lors de la capture d’astéroïdes.

      Avec mon Yoyo 2, c’est théoriquement possible de mettre un module de commande basique sans les directions de manœuvre et de gratter presque 1800 crédits. Mais ça doit être une vraie galère pour la partie reptation au sol sur la Mune sans les boutons de directions, en faisant tout à la main. Rien que d’y penser, je n’ai pas envie d’essayer.

      Mais je suis persuadé que quelqu’un va trouver le craft ultime qui va titiller les 10-11000 crédits et réussir le défi de ramener la capsule. 😉

       

    • #9926
      Le chimiste
      Admin KSC

      Ton yoyo est une bonne idée et tu dois pouvoir le faire rouler en utilisant une roue de réaction, donc un déplacement qui ne coûte pas de carburant.

      Il faut emporter des instruments scientifiques pour remplacer ceux détruits sur la capsule.

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #9927
      Verthel
      Participant

      J’ai zappé les instruments scientifiques n’ayant pas vu la ligne dans la description. Elle y est, c’est moi qui ne sais plus lire.
      Comme on jouait en mode Bac à sable, je n’ai pas percuté. A la limite, il suffit de rajouter le prix d’un baromètre, ça ne change quasiment rien au poids de la fusée et donc à la faisabilité de la récupération.

      Sinon tant pis, ma tentative sera hors du cadre du défi donc non valide. Là j’ai un peu la flemme de recommencer.

      Pour les tentatives suivantes, peux tu préciser la liste des instruments scientifiques à emporter?

    • #9930
      Verthel
      Participant

      Pouvoir rouler sans utiliser de carburant était l’idée de base du Yoyo, d’où la forme du module de sauvetage.

      Mais en essayant la version 01 ça n’a pas fonctionné. J’arrivais à avancer avec la poussée du moteur mais pas moyen de rouler. Une idée de plus qui ne marche pas comme prévu et aboutit à une autre solution fonctionnelle mais imprévue en « glissant » sur le sol.

    • #9943
      Le chimiste
      Admin KSC

      Il faut que je finalise ma participation avec ma dernière version :

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #9950
      Dakitess
      Admin KSC

      Hé beh, j’adore cette idée du Yoyo, Verthel ! C’est vrai que j’imaginais que du coup ce serait une grande roue animée par une IRW, plutôt qu’un glissement au sol ^^

      Le couple permet de redresser la capsule ainsi ou c’est un décollage en dérapant qui permet, une fois un peu dégagé du sol, de grimper à la verticale ?

       

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #9961
      Verthel
      Participant

      Le couple suffit à relever l’ensemble.

      Dans ma première tentative Yoyo 1 (16929 cr) , j’avais 2 roues.

      Spoiler:

      Vu que ça fonctionnait pour relever la capsule, j’ai fait la tentative Yoyo 2 en allégeant au maximum.

      Par contre impossible de faire rouler le yoyo 1, il rampait lui aussi. Avec deux roues, le module est un vrai pois sauteur qui fait des bonds quand on passe d’un alignement à son opposé (ex Cible -> Anti cible).

Vous lisez 13 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.