Présentation en vol de ma flotte de SSTO Interstellar

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


  • Ce sujet contient 3 réponses, 3 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par AvatarGilflo, le il y a 1 mois et 1 semaine. This post has been viewed 85 times
4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #16590
    AvatarGilflo
    Participant

    Vous connaissez mon addiction aux avions qui ont « des gueules d’avion »

    Les SSTO Stock ne permettent que de faire un tour en orbite, ou alors il faut créer un monstre bardé de moteurs, impitoyable et qui ne ressemble plus à un avion!

    Le mod OPT avec KSP 1.9 offre de nouveaux moteurs dont la particularité est qu’ils sont electro-atmosphériques. Ils permettent d’envisager de faire voler des avions sur toute planète possédant une atmosphere, mais au prix d’une dépense électrique conséquente: entre 50 et 250 EC/s.

    De meme les moteurs fusée ont évolué vers des ISP plus interessantes permettant d’augmenter l’autonomie, mais en contrepartie également d’une dépense électrique non négligeable.

    L’électricité nécessaire, au coeur d’une partie des moteurs « Green » OPT, est crée par des « supercells nucléaires » sphériques, refroidies par radiateurs, au poids non négligeable, environ 900 kgs,  et consommant 3 unités de LFO par minute pour le modèle de 1.25m. Une supercell de base fournie 150 EC/s.

    VUES DES SUPERCELLS DANS LES SOUTES D’UN INTERSTELLAR

    On y voit également 2 plateformes télescopiques de support d’expériences scientifiques

    J’ai donc passé un temps « certain » à trouver les bons compromis pour créer une flotte de SSTO Interstellar qui aient une autonomie suffisante pour faire un aller retour dans tout le sytème de Kerbol  et le SSTO Evalander capable depuis l’orbite d’Eve, d’y descendre, de s’y poser, de remonter en orbite et rentrer sur Kerbin

    L’interstellar se décline sous 3 versions:

    -Une version porteuse de l’Evalander (A GAUCHE SUR LA PHOTO)

    -Une version Eagle, 730T au décollage, nommé ainsi car il ressemble à un oiseau de proie haut sur pattes, qui est un SSTO hydravion  pour Laythe, planète principalement liquide. J’ai passé beaucoup de temps et d’essai pour trouver la bonne dimension et le bon emplacement des flotteurs (AU CENTRE)

    -Une version Helicarrier possédant 4 moteur Helicarrier utilisés pour les décollages et atterrissage verticaux et dimensionnés pour les planètes non atmosphériques à faible gravité. La difficulté de piloter le vol vertical sur un avion dont le centre de gravité varie inévitablement, même si c’est léger, est pallié par l’aide de ThrustControlAvionic qui gère la poussée sur chaque moteur pour équilibrer l’avion en phase verticale . 610T au décollage avec les mêmes moteurs que les autres version, son autonomie peut encore augmenter en portant la masse au décollage vers 700T (A DROITE)

    Les 3 SSTO sont équipés de moteurs OPT SAGE et SURGE Ce sont des turboréacteurs electro atmosphériques.

    Le SAGE fonctionne comme le turboramjet J61, l’accélération qui lui fait avaler plus d’atmosphère provoque une augmentation de poussée et c’est un cercle vertueux qui s’arrête avec la diminution de la densité de l’atmosphère. Mais il fonctionne très mal dans les atmosphères denses et sur Eve, en dessous de 15-20 kms il est très sous performant et ne donne toute sa puissance qu’au dessus de 20000m. Il nécessite entre 52 et 260 EC/s

    Le SURGE fonctionne comme un réacteur classique sur le modèle electro atmosphérique et consomme environ 160 EC/s. Il équipe l’Evalander Seulement pour pallier à la faiblesse du SAGE en dessous de 20000m.

    Une fois hors atmosphere, les moteurs ARI 73, moteurs nucléaire fonctionnant au Liquid fuel, prennent le relais sur le SSTO EvaLander.

     Pour les Interstellar, ce sont les moteurs Hybrides J81 fonctionnant au  LFO avec un ISP de moteur nucléaire au prix d’environ 55 EC/s

    Voici l’Evalander avec ses long moteurs SURGE surmontés à l’arrière des Warpjet SAGE et au centre les ARI. Labo intégré et Supercells en soute avec une plateforme pour expérience.

     Evalander dispose de 4000DV VAC ce qui doit lui permettre à de se désorbiter pour atterrir sur Eve, puis de remonter en orbite l’aide de ses moteurs electro atmosphériques.

     Pour les Interstellar, ce sont les moteurs Hybrides J81 assurent la poussée hors atmosphère, 2 dessus plus 2 dessous, fonctionnant au  LFO avec un ISP de moteur nucléaire au prix d’environ 55 EC/s.

    Il faut donc dimensionner l’énergie électrique sur chaque SSTO en fonction de ses besoins en poussée et en autonomie. Cela représente un poids mort non négligeable en « Supercell » associé à une petite consommation de LFO. Comme pour les fusée, plus on est gros, plus il faut de gros moteurs et plus il faut de supercells…..

    Il est aussi important d’avoir des sources auxiliaire d’electricité, Nuke Gen et Solar Array pour éviter la consommation LFO inutile des supercells quand on n’a pas de gros besoin pendant les trajets intersidéraux.

    SSTO EVALANDER et SON PORTEUR

    Equipements de base de tous les SSTO

    – « Supercells » nucléaires en nombre suffisant calculé pour les besoins des moteurs electro atmosphériques

    – Labo scientifique, excepté l’Interstellar porteur du SSTO Evalander qui possède son propre labo

    – 2 plateformes télescopiques qui sortent des soutes pour effectuer les relevés et expériences scientifiques

    – Nécessaire SCANSAT pour cartographier la planète et chercher les ressources (sauf Evalander car c’est le porteur qui s’occupe de cartographier Eve)

    – Comutron 

    – Un petit reservoir d’Ore associé à un drill et un convertisseur. 

       La transformation d’Ore sur place en LFO doit servir uniquement pour des vols locaux.

    VUE de la soute arrière d’un interstellar avec le matériel SCANSAT

    Grace au moteurs electro atmosphériques, l’autonomie des Interstellar Hellicarrier et Eagles en orbite à 100 kms autour de Kerbin flirte avec les 13500 DV

    L’Interstellar pour Eve, du fait du poids de l’Evalander n’a que 6500 DV d’autonomie.

    VUE de la soute avant arrière de l’EVALANDER

    -3 réservoirs dont 1 d’ORE associé à un drill et un convertisseur.

    Présentation en vol de la flotte à laide des outils CAM – Vidéo HD 1080 commentée par texte

    https://youtu.be/ZE4nTRp2Xpc

    Les prochaines missions à assurer:

    -Un vol vers LAYTHE pour l’INTERSTELLAR EAGLE

    -Un vol vers EVE pour l’EVALANDER et son porteur

    -Un vol vers la MUN pour essayer l’INTERSTELLAR HELICARRIER

     

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois et 1 semaine par AvatarGilflo.
    #16597
    AvatarLe chimiste
    Admin KSC

    Gilflo tes crafts sont très impressionnants.

    Je vais regarder plusieurs fois cette vidéo pour m’en inspirer

    Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    #16598
    DakitessDakitess
    Admin KSC

    J’aime beaucoup l’effet de « cohérence de gamme » dans le visuel, les éléments utilisés, l’architecture 🙂

    Ils ont un look sympa et c’est très soigné ! Mais j’ai vraiment du mal à me faire à ces mods en terme de ce qu’ils représentent, dans le jeu ^^

    ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    #16600
    AvatarGilflo
    Participant

    ! Mais j’ai vraiment du mal à me faire à ces mods en terme de ce qu’ils représentent, dans le jeu ^^

    Ca ne se discute pas!

    Je les utilise simplement pour avoir des SSTO qui ressemblent à de vrais avions et parce que cela permet de faire autre chose que de trouver autour de Kerbin.

    Ceci dit, ils deviennent interessants et challengeant dans les version RSS ou là, avec les SSTO stocks on ne peut pas monter en orbite.bJ’ai essayé le mod en RSS KSP 1.7 et c’est bien le seul qui permet à un SSTO d’atteindre Mach 25, vitesse de libération, pour se mettre en orbite

    Apres si on veut aller plus loin en RSS on est obligé de les combiner à des fusées comme la Navette Spatiale

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.