Mon tout premier SSTO

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


  • Ce sujet contient 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Rainbow Von Braun, le il y a 2 années et 3 mois. This post has been viewed 503 times
Vous lisez 2 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #12010
      Rainbow Von Braun
      Participant

      Salut ! Cela fait assez longtemps que je n’ai pas posté sur le forum KSC, je fais donc ce que l’on appelle un retour en force puisque je vais vous présenter mon tout premier SSTO, fabriqué et testé aujourd’hui même (donc le 06/22/2019) dont j’en très fier !

       

      Malheureusement, je n’ai pas pu prendre énormément de screens notamment au décollage car j’étais trop concentré sur le contrôle du vaisseau et à savoir si je vais réussir pour une fois ou non.

      Bon et bien c’est parti pour les captures d’écran !

       

      La toute première image est donc le SSTO à la frontière entre l’atmosphère et l’espace :

      Pour apporter des précisions, il reste au SSTO à peu près 1000m/s de delta v une fois sur une orbite circulaire de 100km.

       

      Le vaisseau en plein désorbitage :

      Une dernière chose : Il faut savoir que moi et les atterrissages ça fait jamais bon ménage, donc j’ai étais agréablement surpris de voir que mon atterrissage sur la terme ferme a été parfaitement parfait !

      Et une dernière image pour la route.

       

      Voilà, j’espère que ce rapide post vous aura plu, si vous en avez l’envie, n’hésitez pas à me donner des conseils. ^^

      • Ce sujet a été modifié le il y a 2 années et 3 mois par Rainbow Von Braun.
    • #12012
      Le chimiste
      Admin KSC

      Il est sympa,

      Est ce que les radiateurs sont judicieux ?

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #12013
      Rainbow Von Braun
      Participant

      Pour être tout à fait honnête, je ne sais pas si j’en ai mis un peu trop, mais oui c’était judicieux puisque le vaisseau n’arrêtait pas d’exploser dans les premiers essais (R.I.P les kerbals pilotes d’essai) à cause de la surchauffe.

Vous lisez 2 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.