Lancement d'une Station spatiale en RSS

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


Mots-clés : ,

  • Ce sujet contient 7 réponses, 3 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Gilflo, le il y a 4 semaines et 1 jour. This post has been viewed 94 times
8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages
  • #13870
    Gilflo
    Participant

    Salut à tous

    Faisant suite à ma Mission sur Mars, j’ai décidé de lancer depuis Kourou une station spatiale qui orbitera à 200 kms autour de la terre dans le même plan.

    Elle aura 3 missions

    -Accueil de touristes

    -Labo scientifique

    -Refueling des navettes Spaceplane ou fusée

    Le corps central pèse 309T et comporte une partie habitation connectable à des navettes par 2 Airlocks avec docking port. Cette partie peut loger 48 personnes et comporte également un labo, un centre de commande et une coupole d’observation

    Au dessus de la partie habitation est posé un ensemble de reservoirs au centre duquel se trouvent 4 connections par docking port destinées a recevoir des réservoirs supplémentaires qui seront lancés par la suite. On trouve également les infrastructures électriques et de communications.

    La station mesure 64m de haut pour 14m de large au lancement et 27m quand elle est dépliée/

    Pour lancer cette station, j’ai utilisé le lanceur du programme Apollo XI, celui qui a servi pour le challenge. La charge étant presque 2 fois plus élevée, 309T contre 165 pour Apollo XI, il a fallu adapter la fusée de 10m de diamètre à la base.

    Je lui ai adjoint 4 boosters LFO de 5M de diamètre montés en asperge. Ainsi ce « premier étage » LFO envoie la charge à plus de 100 kms d’altitude, puis le second étage LH2O avec ses 5 moteurs cryogéniques termine le lancement. Le dernier étage comporte suffisamment de RTG pour assurer l’isolation du peu de LH2O restant lorsqu’il se détache de la station spatiale pour revenir se poser sur Terre.

    Corps central de la Station, non déplié

    Lancement de la fusée surmontée de la Station. Le total pèse 7464T et mesure 167,6m de haut

    Séparation des 2 premiers boosters vers 5000m

    Séparation des 2 derniers boosters vers 26000m

    Séparation du premier étage, l’étage cryogénique prends le relais à 115 kms. Le fonctionnement est exactement le même que lors du lancement d’Apollo XI, l’étage cryogénique prenant le relais beaucoup plus haut dans ce cas (115km contre 70 pour Apollo XI)

    Voici la navette en orbite avec 2 scientifiques dans le Labo, 3 ingénieurs dans le poste de commande pour pouvoirs mettre en oeuvre les habitations gonflables et dépliables et 1 scientifique plus 1 ingénieur en « spare »

    Le réservoir LH2O revient ensuite sur Terre en Australie après avoir utilisé le LH2O restant pour freiner en orbite

    Sortie des parachutes

    Et atterrissage impeccable

    Pour la suite je prévois le lancement de 4 réservoirs de 207 T, amenant 167T de carburant et 13T de monoprop, soit un total de 668T de LFO et 52T de monoprop, ce qui portera le total de la station à 835T de LFO et 65T de Monoprop. Le lanceur sera identique avec 2 boosters en moins.

     

     

     

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois par Gilflo.
    #13881
    Le chimiste
    Admin KSC

    Très impressionnant ce projet.

    j’en ai déjà construit de cette taille mais mes lancements se résumaient à Alt F12 set orbite.

    là ton lanceur est gigantesque

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par Le chimiste.

    Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    #13883
    Gilflo
    Participant

    Il n’est pas plus gros que celui utilisé pour Apollo 11, il y a simplement 4 boosters de plus. Et comme on est à 10m de diamètre, je ne le trouve pas si grand! Mais ce sont les valeurs qu’il faut en RSS et qui sont très proches de la réalité

    #13886
    Gilflo
    Participant

    Lancement du 1er réservoir de 207T : Meme fusée mais avec 2 boosters

    Separation des booster vers 6000m

    Montée de la fusée en orbite a 190 kms, soit 10 de moins que l’ISS

    Passage sur l’étage cryogénique

    Calcul du RDV

    Apres séparation d’avec étage cryogenic qui doit revenir sur Terre, le réservoir s’approche de la station en RCS

    Et voila le 1er réservoir docké

    Il ne reste plus qu’ faire redescendre le dernier étage

     

    #13889
    Gilflo
    Participant

    Video HD 2mn30 du docking du second réservoir LFO envoyé vers l’ISS et retour sur Terre de étage LH

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par Gilflo.
    #13923
    Gilflo
    Participant

    Et voila la Station Spatiale ISS est complete après 4 lancements suivis de 4 dockings

    Les chiffres

    1117,6T dont 377T de LF et 460 D’O2

    3 seniors Docking port et 2 Docking port Standard  pour le refueling ou pour y accrocher un pusher

    2 docking port avec airlock pour le personnel

    Logement pour 50 kerbals et non pas 48, dont 22 en gravitationnel, un labo, un observatoire, un module de command

    La fusée de lancement des reservoirs: 126,5m et 5688T (2 boosters au lieu de 4), avec l’étage cryogenique récupérable.

    Il ne me reste plus qu’a construire les navette qui iront explorer plus loin que Mars

     

     

    #13928
    Dakitess
    Admin KSC

    Ils tournent sacrément vite tes anneaux, tu as calibré leur vitesse pour obtenir un 1G d’accélération centrifuge ?

    Belle station, sacré défi en RSS purée, les lanceurs n’ont vraiment pas la même temps qu’en Stock, c’est plus parlant je trouve en terme de proportions 🙂

    Tu parles de Mars, l’objectif c’est de déplacer cette station en orbite de la belle rouge ? Ou de rester en orbite de la Terre mais de prévoir des navettes qui font le trajet Terre-Mars-Terre, en s’afranchissant de la mise en orbite ?

    ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    #13936
    Gilflo
    Participant

    Non les anneaux tournent tout seul, il faut 3 ingés pour les deployer, ensuite tu cliques sur tourner, il n’y a pas d’autres options.

    Mon but est de la laisser en orbite autour de la Terre pour qu’elle serve de plate forme de ravitaillement Leo et récupération d’expérience, bien que ce dernier point ne serve à rien puisque je suis en « bac à sable », mais bon autant faire les expériences qd même

    A partir du modele Martian Shuttle je développe un navette plus grosse qui aura 22000DV d’autonomie. Evidemment elle est plus lourde au décollage, donc l’idée, c’est de lui mettre le minimum fuel pour la montée en orbite une fois stratolaunchée, donc bien plus légère au décollage, de se passer si possible des 2 boosters éjectables qui servaient à mettre le Martian Shuttle en orbite, puisque là il aura possibilité une fois en orbite d’aller refueler sur la Station et de partir à l’aventure avec 22000DV, donc plus loin que Mars

    La soute contiendra toujours un rover. Sur le docking port situé derrière le cockpit, je compte arrimer un satellite de reconnaissance équipé du Survey Radar et autres  bidules scientifiques pour cartographier la planète. Evidemment il faudra le larguer pour se docker puis le récupérer en repartant..

    Et la dernière idée, mais je ne sais pas si c’est possible, c’est d’avoir à l’arrière du Spaceplane une soute ouverte dans l’axe de l’avion dans laquelle je logerai un tout petit atterrisseur pour faire descendre un Kerbal sur les planètes à gravité très faible qui sont des satellites de grosses planètes…Théoriquement petit moteur et petit réservoir ca devrait le faire….Mon seul problème c’est l’exiguïté des soute de mon modele de Spaceplane…J’ai essayé plus gros dans les modèles OPT mais les éléments sont très « porteur » et c’est un casse tete au niveau de l’enveloppe de vol car la navette doit revenir sur Terre par ses propres moyens…

    Après, il y a toujours moyen d’arrimer un pusher derrière l’ISS pour l’envoyer en orbite ailleurs.

    Bref, j’ai du taf!!

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 semaines et 1 jour par Gilflo.
8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.