[KSP] Suivez l'Guide n°3 : mise en orbite et Gravity Turn !

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


Ce sujet a 19 réponses, 7 participants et a été mis à jour par  BubuMick, il y a 1 mois. This post has been viewed 662 times

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 20)
  • Auteur
    Messages
  • #10853

    Dakitess
    Admin KSC

    Ce topic vous permet de réagir à l’article suivant :

    [KSP] Suivez l’Guide n°3 : mise en orbite et Gravity Turn !

    ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    #10862

    Allouette
    Participant

    C’est toujours dur de trouver de nouvelles choses originales à dire, notamment quand les choses à critiquer sont positives… alors je passe, en attendant de trouver une solution pour sortir de l’atmosphère de Eve à moindre coût, pour simplement dire

    que c’est du très bon travail, et toujours aussi soigné, et j’ai lu l’article aussi, toujours aussi bien ficelé tout comme la vidéo 😉

    #10863

    Dakitess
    Admin KSC

    Merci Allouette 🙂 Bonne chance pour Eve : profil aérodynamique, staging parallélisé, et utilisation des AeroSpikes 😀

    ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    #10864

    Verthel
    Participant

    L’article est très bon.

    On apprend plein de choses qu’on croyais maitriser mais en fait pas totalement.

    A relire plusieurs fois.

    #10865

    Dakitess
    Admin KSC

    Merci, c’est aussi un objectif, qu’il y ait suffisamment de « niveau » pour que même les chevronnés y trouvent un peu de matière 🙂

    ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    #10866

    Lallaissa
    Participant

    Salut Dakitess, encore une fois un article génial !!! Ca m’a permis de réussir à faire décoller une grosse fusée avec laquelle je galérerai depuis un moment.

    J’ai été étonné de ne pas voir le sujet Fusée « avancée » mais gravity turn 🙂

    Si je peux juste me permettre :
    le paragraphe :
    En règle générale, on fixe l’un de ces deux paramètres pour ne plus avoir qu’à surveiller l’autre : 5° de décalage d’angle est une bonne valeur, il reste alors à ajuster l’altitude de ce décalage en fonction des fusées et des altitudes cibles. Certains préfèrent d’ailleurs surveiller la vitesse plutôt que l’altitude, c’est parfaitement équivalent, avec des décalages d’angles généralement entre 20 et 100 m/s par seconde, par exemple, c’est même ce qu’on préfère, dans l’équipe.

    Il est en double l’un à la suite de l’autre dans le chapitre IV.

    De même dans le paragraphe suivant:
    on cherche en général à passer les 20-25° vers 3500m, puis les 45° entre 8000m et 12000m et on espère être autour des 20° en passant les 35-40000m environ

    je suppose que le dernier 20° est à remplacer par 70° ou alors je n’ai pas saisi 🙂

    Voilà.

    Vraiment merci encore pour ce super article

    #10867

    Dakitess
    Admin KSC

    Bien sûr que tu peux te permettre, merci beaucoup de ton retour et de tes remarques, je corrige ça ce soir 😉

    Effectivement 70 degrés, mais j’aime bien dire 20 degrés au dessus de l’horizon, je corrigerai dans ce sens 🙂

    ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    #10872

    RPfive05
    Participant

    Salut Dakitess,

    Encore une fois, super article qui allie, vulgarisation, détails techniques et mise en pratique dans le jeu. Les choses sont bien amenées, tu as un vrai talent de rédaction :).

    Pour alimenter le sujet du gravity turn, c’est une trajectoire que l’on peut mettre en équation (en faisant quelques simplifications) et ainsi connaitre l’impact du changement d’angle ou de vitesse initiale. Les équations sont développées ici*.

    Je me permet juste un complément d’information sur le maintien de l’orientation prograde de la fusée qui tourne toute seule sous l’effet du couple de rappel aérodynamique. Comme tu le dis dans l’article, plus on monte en altitude plus ce couple est faible cependant le moment cinétique se conserve et par conséquent la fusée continue de tourner autour de son centre de gravité même en l’absence d’atmosphère, Scott Manley en fait la démonstration dans un de ses vidéos lorsqu’il lance une fusée avec son écran de PC éteint !

    * Ce document est un paragraphe d’un document plus complet qui tente de regrouper la théorie derrières KSP (manœuvres orbitales, déploiement de réseau de com, transfert interplanétaire, insertion en orbite, alunissage, fenêtre et azimut de lancement, timing pour la capture d’astéroïde)

    A+ RPfive

    #10873

    Dakitess
    Admin KSC

    Euh, mais… Où peut on le consulter ce document que tu mets en lien ?! Est il de toi ? Ca a l’air absolument génial ! Après consultation, tu m’autoriserais à le Linker en sources / liens à voir, dans mes guides ?

    Merci pour ton retour éclairé !

    Concernant ce que tu dis, sur le suivi prograde « naturel », aéro, qui s’affaiblit logiquement avec la raréfaction atmosphérique, tu veux dire que la fusée garde l’empreinte de sa rotation, son moment ? J’ai du mal à percevoir cela, puisque à tout instant pendant l’ascension, avec aucun contrôle activé, le suivi prograde s’établit à équilibre dynamique des pressions, pas de moment, dès qu’il existe, il se voit annulé, de telle sorte qu’au fil de la raréfaction, à mes yeux, la fusée prend la tangente progressivement, en gros elle se décale du prograde « vers le haut », elle est de moins en moins impactée par les effets aéros environnant et tend, par inertie, à aller tout droit, non ?

    ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    #10874

    RPfive05
    Participant

    En fait il y a bien un moment qui s’applique à la fusée tout le long de sa traversée de l’atmosphère. On peut s’en convaincre par une observation simple, initialement elle est verticale, à la fin elle est à l’horizontale, un moment a donc été appliqué tout le long de la montée pour « in finé » avoir une rotation de 90°. Ce moment est très faible car 90° en disons 3 min c’est assez lent, mais il existe. Comme tu le dit dans ton article, la fusée pousse dans la direction ou elle pointait l’instant d’avant et à chaque instant les forces aéro la ramène dans le droit chemin en appliquant un moment « correcteur » très faible et par conséquent, la fusée à une vitesse de rotation tout le long de l’ascension.

    Pour expliquer,  je vais essayer d’utiliser une analogie avec le mouvement rectiligne uniforme : en translation un corps reste à vitesse constante si on ne lui applique pas de force c’est la conservation de la quantité de mouvement p=m*v. Et bien pour la rotation c’est exactement pareil, si on ne lui applique plus de moment (dans l’espace une fois que l’on a quitté l’atmosphère) la fusée va continué de tourner autour de son centre de gravité a vitesse de rotation constante c’est la conservation du moment cinétique L=I*w.

    En gros l’atmosphère a appliqué un couple sur la fusée tout le long de l’ascension ce qui lui a donnée une vitesse de rotation très faible mais existante et donc si on ne warp pas et que l’on reste en simulation physique la fusée conserve son moment cinétique et tourne toujours 😀 .

    Concernant le doc c’est bien moi qui l’ai rédigé 🙂 pour le doc complet c’est ici il s’associe avec ce tableur. Je n’ai pas vraiment de mode d’emploi a fournir avec mais si ça t’intéresse dit le moi je ferais de mon mieux pour éclaircir certaine fonction.

    Initialement, je n’ai pas partagé tout le doc car je ne voulais pas polluer le topic avec une tonnes de math, j’aime les math et plus particulièrement quand ils sont appliqués à la physique et pour ça KSP est un excellent jeux  :mrgreen:. Voilà je suis preneur de tous commentaires

    RP

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 7 mois par  RPfive05.
    #10877

    Dakitess
    Admin KSC

    J’avoue que j’ai un peu de mal à percevoir cela ^^ Justement parce que ce n’est pas un couple initial qui serait maintenu par conservation. A chaque instant, le couple est nul à mes yeux : il existe grace à l’atmosphère mais est également endigué par l’atmosphère de sorte que l’on ne dépasse pas le Prograde non plus.

    Selon moi, c’est comme si un doigt maintenait la pointe de la fusée dans le prograde alors qu’elle souhaiterait prendre la tangente : quand on retire le doigt, la fusée reprend la tangente, elle n’a pas de couple induit, si ?

    Cela reviendrait à dire que si l’atmosphère était binaire, genre présente puis d’un seul coup absente, effectivement un couple « avait lieu » pour ramener la fusée dans le droit chemin du prograde, et paf, disparition de l’atmo, conservation du moment, la fusée va continuer à se pencher. Sans spécialement s’arrêter au prograde. Sauf que… Ben la raréfaction est progressive, forcément ^^

    ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    #10885

    Verthel
    Participant

    Après de nombreux essais suite à l’article, il me reste une question sur le TWR.

    La fourchette de 1.4 à 1.6 suggérée est à maintenir sur toute l’ascension ou seulement au début?

    Dans le second cas, vers quelle altitude ou quelle vitesse peut-on lâcher la puissance? par exemple sur un objectif d’orbite à 100 km.

    Ce n’est pas évident de tenir un TWR à peu près constant dans la durée avec des fusées dont le TWR des premiers étages peut passer du simple au double entre la mise à feu et le largage de l’étage.

     

    #10886

    Dakitess
    Admin KSC

    Ha houla, il faut lacher les chevaux ^^ Je ne touche pour ainsi dire jamais à la puissance, en dehors du tweak des boosters à poudre.

    Entre 1.4 et 2 de TWR au décollage à pleine puissance, et ça va vite monter avec l’allégement des réservoirs, il ne faut pas retenir la poussée 😉

    ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    #10980

    Dakitess
    Admin KSC

    Alors alors, perso je suis curieux de voir vos records personnel sur la quantité de carburant restant une fois en orbite, avec la fusée « SlG3 – MunAr – LVT45-65P » fournie dans l’onglet déroulant Téléchargements, en tête de tuto 🙂

    Edit : je vous place le fichier craft directement ici : https://cdn.discordapp.com/attachments/469412866160852993/602565546071818260/SlG3_-_MunAr_-_LVT45-65P.craft

    N’oubliez pas que vous devez la garder telle quelle en matière de parts, rien retirer et rien ajouter, mais vous pouvez librement tweaker ce que vous voulez, notamment les puissances !

    Vous pouvez aussi utiliser vos mods d’AutoPilot et autres aides / outils de mise en orbite, en précisant via une image le paramétrage des interfaces pour qu’on puisse approfondir ensemble ce qui fait un bon lancement ^^

    Un mec un peu relou qui se la joue Hardcore-j’suis-l’meilleur prétend, peut être à juste titre, qu’on ne peut pas faire mieux que MechJeb ou d’une manière générale des outils. Je ne demande qu’à voir, cela ne m’étonnerait pas des masses, mais j’suis également assez confiant sur le GT à la mano et sur la majorité des paramétrage de MJ que j’ai vu, a mes yeux moins optimaux !

    Un p’tit ton de défi pour peut être en motiver certain ^^

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 semaines et 5 jours par  Dakitess.

    ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    #11638

    Terryio
    Participant

    Merci pour cet excellent guide, le principe du lancement GT m’était inconnu et on apprend des principes de mécanique que je ne pensais pas faisable réellement mais après la lecture cela semble logique en voyant la force appliquée par la poussée.

    Il faudra que je mette cela en pratique ce soir et revoir aussi la conception de ma fusée !

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 20)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.