Kerbin Minmus Duna Kerbin, avec un seul moteur avec ou sans minage

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


Ce sujet a 64 réponses, 8 participants et a été mis à jour par  Doum, il y a 1 mois. This post has been viewed 1102 times

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 65)
  • Auteur
    Messages
  • #10035

    Le chimiste
    Admin KSC

    Il s’agit d’un défi d’optimisation

    Un ou plusieurs kerbals, un seul moteur (pas de RCS utilisé comme moteur), visitez  Kerbin, Minmus, Duna et retour sur Kerbin, en posant le pied à chaque fois sur l’astre et mettre un drapeau.

    Avec un seul moteur avec ou sans minage au choix.

    Pas de mod qui modifie la physique du jeu, pas de moteur avec un isp hors norme.

    Il faut la présence des kerbals à bord et la présence du moteur et d’une cabine ou d’un cockpit.

    Pour nous aider à réfléchir, la carte des DV pour les différents astres.

    Kerbal Space Program DV Map

    • Ce sujet a été modifié le il y a 5 mois et 2 semaines par  Le chimiste.

    Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    #10037

    Rothor
    Participant

    Peux-tu préciser la condition « un seul moteur ». Est-ce que ça veut dire un seul et unique moteur ? Ou bien un seul type de moteur ? Est-ce qu’on peut découpler des réservoirs ? etc…

    #10038

    Dakitess
    Admin KSC

    Même question concernant le découplage 🙂 Et j’imagine que tout l’enjeu c’est bel et bien et un seul et unique moteur 😀

    ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    #10042

    Le chimiste
    Admin KSC

    Oui on choisit un moteur et il assure la propulsion de tout le voyage.

    On largue ce qu’on veut mais le moteur reste avec l’habitacle (cabine ou cockpit) jusqu’au retour à Kerbin, sauf si on va miner sur un autre astre que ceux à visiter.

    Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    #10043

    Dakitess
    Admin KSC

    Et tu as déjà des pistes ? :p

    ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    #10046

    Le chimiste
    Admin KSC

    Je ne suis pas loin d’aboutir, le précieux adage habituel, « Moar boosters !) n’est pas valable ici 🙂 .

    J’ai longtemps cherché une solution avec un Vector, je suis passé à plus gros.

    Mon lanceur est équipé de valises sur les cotés qui sont lourdes à porter, à voir si c’est une solution valide

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 2 semaines par  Le chimiste.

    Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    #10055

    Gilflo
    Participant

    Tu ravitailles en minant ou tu ne ravitailles pas?

    Au cas ou l’on mine, y a t-il une limite de temps?

    Peut on tweakscaler?

    ISP hors norme c’est quoi? les moteurs du mode OPT par exemple ?

    Peut-on utiliser les moteurs B9?

     

    #10056

    Gilflo
    Participant

    Parce que si tu mines, alors le défi c’est de partir et de revenir avec le meme engin, on ne jette rien, genre SSTO.

    Et on doit meme pouvoir le faire avec un avion SSTO

    #10058

    Le chimiste
    Admin KSC

    Je mine et je largue des réservoirs.

    Pas d’ISP délirant, ni de moteur trop intéressant, ceux d’OPT sont exagérés je pense pour ici.

    Et oui j’aime tweakscale, donc c’est autorisé !

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 1 semaine par  Le chimiste.

    Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    #10059

    Gilflo
    Participant

    Pas de RCS en tant que moteur?: en tant que moteur principal, j’imagine?

    Est ce autorisé comme correcteur d’assiette sur un SSTO par exemple?

    Je pense a l’atterrissage ou au décollage sur la Mun ou un couple de RCS sur le nez d’un SSTO permettent de poser ou de décoller le nez sans casse après un burn retrograde pour l’atterro ou avant un burn prograde pour le décollage

    #10060

    Le chimiste
    Admin KSC

    D’accord pour les RCS à petite dose comme 10 % de TWR

    Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    #10061

    Gilflo
    Participant

    OK, le RCS pour ce n’est qu’en cas d’essai avec SSTO pour assistance à l’atterro et au décollage de planète sans atmosphere, et encore, on peut se débrouiller autrement…

    #10062

    Gilflo
    Participant

    D’ailleurs j’aimerais bien que Dakitess  ou quelqu’un d’autre fasse un topo sur les manoeuvres à effectuer pour passer directement de Mun à minus ou de Duna à Moon, etc….

    #10064

    Dakitess
    Admin KSC

    Alors, idéalement… Attendre d’être à peu près « sous » la charnière des inclinaisons relatives des deux plans orbitaux. Mais c’est relou dans le cas de Mun-Minmus en matière de temps à attendre ^^

    Quand c’est le cas (et même si ça ne l’est pas du coup), une mise en orbite équatoriale standard, on va pas s’embêter à pré-corriger la différences d’inclinaison dès le décollage. Orbite basse, aussi basse que possible, mais soyons raisonnable avec 10km, ce qui doit au passage permettre de Warp, quand même plus confortable.

    Point de manoeuvre quelque part dans l’alignement Kerbin – Mun – Point de manoeuvre, et on tire sur le prograde uniquement, jusqu’à tangenter l’orbite de Minmus. Puis on glisse ce point de manoeuvre, légèrement vers l’arrière de Mun (l’arrière du sens d’évolution autour de Kerbin ^^), pour trouver l’emplacement idéal de la manoeuvre, c’est à dire celui qui permettra de générer une rencontre avec Minmus, et d’abaisser au mieux son périgée. Ça risque d’être sensible comme déplacement, donc n’y passez pas trop de temps non plus. Vous observerez normalement que votre trajectoire de sortie devrait être « tangente », « parallèle » à l’orbite de Mun autour de Kerbin, signifiant que votre impulsion dans le référentiel de Kerbin, est globalement Prograde, ce qui est pertinent avec notre souhait de passer d’une orbite basse (Mun) à une orbite haute (Minmus).

    Si votre trajectoire de sortie était un peu « perpendiculaire », par exemple, à l’orbite de Mun autour de Kerbin, cela serait équivalent à une manoeuvre « Radiale », les poignées bleues, dans le référentiel de Kerbin, et nous savons que ces dernières sont nécessairement moins optimales que du Prograde / Rétrograde pour une élévation d’orbite.

    Une fois que l’interception correcte est acquise par déplacement de noeud, il convient de rapidement tweaker la manoeuvre, en ajustant en priorité prograde / rétrograde, puis normale / antinormale (violet) pour corriger l’angle. Là encore, ce n’est pas spécialement nécessaire de s’embêter avec l’angle, et il est possible de faire cela dans un second temps : effectuez la manoeuvre intégralement, placez un point de manoeuvre à mi chemin sur votre trajectoire incidente vers Minmus, et utilisez les poignées violettes pour ajuster l’angle d’arrivée. Idem, vous pouvez faire glisser le noeud pour constater l’emplacement idéal de la manoeuvre, et donc ajuster les poignées en conséquences pour minimiser le DeltaV.

    De Duna à Moon, c’est assez étonnant comme souhait, ce n’est ni plus ni moins que de Duna à Kerbin avec une arrivée aussi équatoriale que possible (via les éléments que nous avons précédemment cités) pour freiner très fort grâce à l’atmosphère (ou non : peu importe le freinage le plus efficace est au plus prêt de l’astre central, par Effet Oberth), et abaisser l’Apogée à hauteur de Mun, puis… Puis la rejoindre. Soit par chance si elle arrive au niveau de l’apogée à ce moment là (peu probable ^^) soit en tweakant un peu la révolution de votre module : notamment, il faut très peu de carburant, sur une ellipse si prononcée, pour rehausser ou abaisser sensiblement l’apogée ! Et donc, très peu de DeltaV pour ajuster fortement votre période de révolution et faire en sorte de générer, en un ou deux tours, une rencontre avec Mun.

    Voaaala, c’est très sale et sans image, mais c’est pour répondre rapidement 🙂 Hésitez pas pour toutes questions !

    ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    #10084

    Verthel
    Participant

    La mission MinDunKer 06 sur son pas de tir.

    Deux courageux Kerbonautes sont prêts à partir pour un périple de 4 longues années.

     

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 65)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.