HOW TO : Répandre la kerbalité (Le retour… I guess)

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


  • Ce sujet contient 8 réponses, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Shkeiru, le il y a 1 semaine et 6 jours. This post has been viewed 222 times
Vous lisez 7 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #17035
      Shkeiru
      Participant

      NDLR : Comme vous l’avez sûrement remarqué, mon précédent thread expliquant comment, des êtres mesurant 1 m de haut, tout verts et possédants un léééééééger manque de rigueur sur les normes de sécurités pouvaient éventuellement finir par s’aventurer de manière sérieuse dans l’espace noir, profond et infini a comme qui dirait « subi un unplanned rapid stop ». La faute à quelques erreurs lors de la rédaction, résultant en un couplage de choses que je souhaitait découplées.  Bref tout cela, ajouté à une licence de physique à l’issue … désastro-catastrophique a fait que. Mais maintenant, le temps a passé et il est peut-être temps de reprendre notre histoire là ou nous l’avions laissé… Enfin, pas exactement.

      (Contrôle) : Ahhh ma tête… qu’est-ce qu’il s’est passé ? J’était en train de valider le lancement de la mission pour Laythe et puis plus rien. Si, ça me revient, quand ils ont allumé les moteurs à impulsion, on a détecté une vague de rayons cosmiques en provenance de l’étoile qu’on voulait atteindre. (NDLR : allez vous rafraîchir la mémoire 😀 https://forum.kerbalspaceprogram.fr/viewtopic.php?f=37&t=7489 ) Bref, c’est bien, beau tout ça mais je suis où moi ?

      (Ingénieur au sol) : Monsieur ? Vous allez bien ? Vous étiez sur votre fauteuil et vous vous êtes évanoui. On attendait votre go pour lancer le premier vol de l’Esperance Mark I.

      (Contrôle) : »L’Esperance ? On a jamais eu de vaisseau qui s’appelait comme ça, et la mission que j’était sur le point de lancer était le prémisse du projet Port Horizon  » .  (NDLR: je viens de trouver le nom, l’immense vaisseau interplanétaire s’appelait juste Transporteur à la base )  Désolé oui, ma tête me fait mal, mais on devrait pouvoir y aller, juste rappelez moi la mission dans les grandes lignes.

      (Ingénieur au sol) : Euh oui, alors aujourd’hui on lance l’Esperance, c’est le premier SSTO qui passe en conditions réelles, il s’agit juste d’un aller retour sur la Mun, ce sera également l’occasion de poser le premier pied Kerbal sur un monde extra-kerbinien.

      (Contrôle) : « Quoi !? La première fois qu’on va sur la Mun ? Mais on y est allé des dizaines de fois, on avait une base opérationnelle sur Minmus, plusieurs sondes posées sur Eve, une sur Vall et une sur Laythe, on y envoyait un équipage complet d’ailleurs ! La première fois qu’on est allé sur la Mun c’était il y a … » Aïe, j’ai encore mal au crâne, dites, on est quel jour ?

      (Ingénieur au sol) : Monsieur, vous êtes sûr que ça va ? On est lundi, lundi 37 2016 (NDLR : ouais, ils utilisent pas les mois)

      (Contrôle) : « 2016 !? C’est une blague ? J’ai remonté le temps ? Par le saint Kraken il se passe quoi ? En plus j’ai l’air d’être le seul à m’en rendre compte. Bon, point positif, j’ai toujours l’air d’être moi, et je reste Contrôle. Il va falloir enquêter, pour savoir ce qu’il s’est passé, mais pour l’instant il est plus sûr de ne rien laisser paraître. Envoyons ce SSTO sur la Mun » Bien, vous avez le go.

      (Ingénieurs au sol) : Bien Monsieur , on y va.

      Le SSTO décolle et commence son ascension.

      View post on imgur.com

      La suite de la mission se passe bien.

      View post on imgur.com

      View post on imgur.com

      View post on imgur.com

      (Contrôle) : « Mais ils apprendront jamais …(Enfin, techniquement, ils ont pas encore eu de première expérience) pourquoi ils ont pas mis d’aérofreins sur leur SSTO, ça va être la cata à la réentrée »

      (Ingénieur au sol) : On enregistre des instabilités, mince, leur amplitude augmente ! Défaillance catastrophique, on va les perdre !  MERDE ! L’intégrité structurelle de l’appareil n’as pas suffit.

      (Contrôle) : « Eh oui, c’est ça de ne pas mettre d’aérofreins… » Au moins, ils sont morts en héros.

      (Ingénieur au sol) : Attendez, j’ai toujours un signal conséquent sur le radar ! J’augmente la résolution, et … incroyable ! Il reste un morceau significatif du vaisseau, et la cabine est intacte ! Ils sont en vie ! Hourra !

      View post on imgur.com

      Le SSTO s’est par miracle pris dans la canopée d’une jungle. On a pu récupérer les astronautes, les données et le vaisseau (enfin, ce qu’il en reste).

      (Contrôle) : « Bon, je sais pas trop comment je vais me débrouiller, mais cette situation est plus qu’étrange. Il semblerait qu’on ai remonté le temps, mais que je soit le seul à le savoir, il semblerait également que le passé ait été quelque peu modifié, mais ce n’est pas le plus important, cette étoile étrange a l’air d’être la source de tout ce bazar mais encore une fois, aller voir sur place va être compliqué, sans compter qu’ici ils n’ont pas toute la technologie qu’on avait développé et que la plupart des personnes compétentes qui m’accompagnaient ou qui étaient sur les sites opérationnels ne sont pas là (il faudra les chercher eux aussi).  Je vais devoir remettre ma casquette de physicien théoricien, mais officieusement. »

      NDLR : Cette histoire de saut temporelle répond à une double fonction, elle permet de gérer le saut de version de ksp et des mods et aussi, ça s’intègre bien au scénario )

       

      • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois par Shkeiru.
    • #17037
      Dakitess
      Admin KSC

      Malin le retour dans le temps xD

      Ca manque d’un peu d’image je dirais ! Mais celles qu’on voit sont bien belle et le SSTO est cool 🙂

      Plutôt que le lien Imgur, tu peux directement copier-coller le lien de l’image directe, à savoir le lien que tu obtiens quand tu fais clic-droit, ouvrir l’image dans un nouvel onglet. Pas besoin de balise, le forum l’interprètera correctement et elle sera chargée en grand 😀

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #17039
      Shkeiru
      Participant

      (Contrôle) : « Ca fait trois mois que j’ai remonté le temps, et c’est enfin le moment de mettre en route mon plan d’action. L’objectif dans un premier temps est de ramener le KSC au niveau technologique qu’il avait dans ma… ligne temporelle ?  ou quel qu’en soit le nom, ici, ils ont accumulé trop de retard, et je dois rattraper ça. Je vais leur donner la localisation du KaH, ce carburant pour fusion froide nous avait bien aidés chez moi, et de ce que je sait, Eve est toujours sur son orbite… C’est le début du projet Spectre Pourpre. »

      DEUX MOIS PLUS TARD…

      (Contrôle) : « J’ai fait du lobbying pour que la prochaine cible de mission soit la planète violette,  et j’ai insisté pour qu’on y emmène un spectromètre pour scanner son atmosphère (NDLR : j’ai oublié le spectromètre sur le vaisseau au final … ) Le vaisseau est déjà prêt à partir et l’équipage est à bord »

      (Contrôle) : « Le vaisseau ressemble énormément au K.S.S. Hermès, pour accélérer les choses, j’ai demandé aux équipes d’ingénieurs ce qu’il pouvait bien se passer si on essayait de pousser une voile avec des bombes nucléaires… Comme prévu ils sont revenus le lendemain, tout contents (NDLR : et probablement un peu plus fluorescents ) avec le concept de moteur pulsé. Il va falloir que je procède de la même manière pour toutes les avancées technologiques dont j’ai besoin, sinon ils vont me prendre pour un fou… Bref, il faut que je m’occupe de lancer cette mission. »  Comment ça va là-haut ?

      (Jeb) : Parfaitement bien Monsieur, Valentina et moi on fini la check liste pré-vol, Bill est en train de préchauffer le réacteur nucléaire et Bob met s’occupe de calibrer les instruments du laboratoire pour le voyage.

      (Contrôle) : Tant mieux, vous avez mon go pour partir des que vous aurez la trajectoire.

      (Jeb) : Bien reçu Contrôle. On part des maintenant !

      (Contrôle) : « Eh bah, ceux là ne sont pas aussi détendu que Daki, Harper ou même Fabian … Compte tenu de la distance estimée de l’étoile, si sur Kerbin on a pris une pluie de rayons cosmiques, Minmus a du bien prendre aussi, j’ignore ce qui leur est arrivé, mais pour l’instant je n’ai juste pas les moyens de savoir… ( NDLR : mytho, t’as envoyé un SSTO sur la Mun, et il serait largement capable d’aller sur Minmus jeter un coup d’oeil… ), la découverte du KaH va nous aider à comprendre… Dès leur retour , je veux une sonde sur chaque cible d’exploration. »

      8 MOIS PLUS TARD …

      (Jeb) : Hermès à Contrôle , on engage la poussée de correction. Et on vous transmet les premiers résultats des mesures interplanétaires.

      (Contrôle) : Bien reçu Hermès, Faites bon voyage.

      6 MOIS PLUS TARD … 

      (Jeb) : Hermès à Contrôle, on est arrivés, Eve est magnifique, on se rapproche et on commence les mesures.

      (Jeb) : Waouh, c’est incroyable, j’aime vraiment mon métier. Contrôle, on a commencé les mesures, et vous allez pas le croire, mais on a des relevés spectrométriques étranges, il semblerait qu’il y ait une molécule inconnue dans l’atmosphère d’Eve. Bob va y regarder de plus près mais cette mission s’annonce fructueuse !

      (Contrôle) : « Parfait » ( NDLR : 22000 de science ramené … )

    • #17040
      Shkeiru
      Participant

      (Contrôle) : Entrée du journal n° 1  : Mais quelle bande d’idiots ! Ils ont mis un de ces temps à découvrir le KaH ! Au début, les relevés inhabituels de l’Hermès avaient été pris pour un dysfonctionnement du spectromètre, et tout simplement ignorés… Daki aurait vu la découverte potentielle beaucoup plus vite … D’ailleurs, même si on a remonté le temps, je n’ai retrouvé personne que je connaissait, tout ceux qui n’étaient pas sur Kerbin à ce moment là ont tout simplement disparus des radars, et impossible de savoir ou ils sont… Bref, quoi qu’il en soit, de mon côté , je tiens peut-être une piste, quand on a détecté la vague de rayons cosmiques, le signal ressemblait en fréquence et en intensité, trait pour trait à celui qui avait attiré notre intérêt. Alors on peut logiquement supposer que les deux ont étés émis en même temps. Et qu’avec la distance, les particules aient accumulé un retard de plusieurs années avec le rayonnement. Pour l’instant c’est tout ce que j’ai, absolument aucune idée de comment j’ai bien pu arriver ici. Il y a autre chose, même si on s’est intéressé à l’étoile qui avait émis le signal, on a jamais particulièrement regardé les étoiles qui nous entouraient. J’ai demandé aux scientifiques de me fournir les relevés du télescope en orbite de Kerbin, (Oui , ils en ont mis un en orbite beaucoup plus tôt que nous) et voilà ce que j’ai découvert : Kerbol est une étoile parmi d’autres dans un des innombrables clusters que compte la galaxie. L’étoile mystérieuse qui nous intéresse se trouve à environs 23 années-lumière de nous. Il y a également plusieurs dizaines d’autres astres qui sont liés par gravité au cluster, dont beaucoup sont de la même classe que Kerbol, j’ignore à ce stade si des planètes sont en orbite autour de ces étoiles, mais si on envisage d’aller visiter Leethe (C’est le nom que je lui ai donné) ce sera utile d’avoir des endroit ou ravitailler. J’ai également appris que l’étoile n’avait jamais été digne d’intérêt ici, car elle n’avais jamais émis cette bouffé de rayons X et Gamma qu’on a détectés. Bon, la mission de Jeb vient de revenir dans la sphère d’influence de Kerbin, je vais m’occuper de ça. Fin de l’enregistrement.

      (Contrôle) : Alors, ça a été le retour ?

      (Jeb) : Parfaitement Monsieur, On a pu aussi faire des mesures sur le retours, qui ont du vous parvenir il y a quelques semaines, après nos analyses préliminaires.

      (Contrôle) : En effet, on est en train de décortiquer ça en bas, et on a du lourd, vous avez fait du bon boulot messieurs.

      (Jeb) : Merci Monsieur !

      (Contrôle) : Je vous prépare la navette de retour, et à votre arrivé, vous recevrez les honneurs Capitaine.

      (Jeb) : Bien reçu Monsieur.

       » Désamarrage de l’Hermès on se prépare à décélérer. »

      « Entrée dans l’atmosphère, trajectoire stable »

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 6 jours par Shkeiru.
    • #17044
      Shkeiru
      Participant

      Deux mois plus tard

      (Contrôle) : Entrée du journal n°2 :   Bon , j’ai du moi même superviser les recherches, mais j’ai enfin terminé, on a rattrapé le plus gros du retard technologique  qu’on avait, et on peut enfin lancer des opération de colonisation. Ca tombe bien, c’est la prochaine étape pour aller sur Leethe. On va en effet avoir besoin d’une base sur Minmus, pour exploiter le précieux régolithe et tout les isotopes qu’il contient. Je vais me servir du retour d’expérience de la fois d’avant, cette fois on aura une vraie usine, pas seulement quelques imprimantes 3D qui peinaient des qu’une pièce faisait plus d’un mètre de long. C’est réjouissant de penser que je vais pouvoir retrouver mon pouvoir projectif d’avant. Concernant l’Evènement, j’ai remarqué quelque chose par rapport aux disparus : aucun d’eux n’as remonté le temps, aucune trace de Daki, Harper ou même de ma fille sur Kerbin. Ils ont très probablement été touchés par les mêmes rayonnement que moi, mais ils n’ont pas bougés. La base minmusienne était fonctionnelle, donc si ils sont restés sur Minmus, je devrait être dans les temps pour leur porter secours. Fin de l’enregistrement.

      (Contrôle) : Messieurs , est-ce que la cargaison est prête à partir ?

      (Ingénieur au sol) : Oui Contrôle, la fusée est sur le pas de tir, on attend votre feu vert.

      (Contrôle) : Vous pouvez y aller, mettez moi ce satellite en orbite.

      (Ingénieur au sol) : C’est bon, on monte.

      (Ingénieur au sol) : Ouverture de la coiffe, déploiement des panneaux solaires, mise en route des antennes.

      DEUX SEMAINES PLUS TARD … 

      (Ingénieur au sol) : Contrôle , on est en approche du périapse de la trajectoire, on prépare la circularisation.

      (Contrôle) : Est-ce que la sonde détecte quelque chose sur son radar ? On cherche un objet en orbite.

      (Ingénieur télécommunications) : Non, désolé, rien devant la sonde, la voie est parfaitement libre.

      (Contrôle) : « Donc le K.S.S. Pléiades ( NDLR : j’ai entre temps retrouvé le nom du vaisseau ) n’est pas ici. On a détecté la vague de particules quelques minutes après avoir donné le go pour Port Horizon, les moteurs n’étaient même pas encore chauds.  Si ils avaient été transportés ici, leur premier réflexe auraient été de rentrer directement sur Kerbin, et ils étaient en capacité de le faire. Pas de débris non plus, donc ils n’ont pas été détruits, donc ou sont ils ?    »

      (Ingénieur au sol) : C’est bon, on est en orbite de Minmus, je met en route les instruments et je commence à scanner la surface.

      (Ingénieur télécommunications) : On commence à recevoir les relevés.

      (Contrôle)  : Alors, quelques chose de particulier ? Une anomalie ? une source de chaleur inattendue ?

      (Ingénieur télécommunications) : Non , rien monsieur.

      (Contrôle) : « Merde !  » Essayez de regarder à ces coordonnées ?

      (Ingénieur télécommunications) : Non, toujours rien.

      (Contrôle) : « Bon a priori ils ne sont pas sur Minmus, dans le meilleur des cas pour eux, je suis tout seul, dans le pire des cas ils sont mort irradiés, ou pendant la « téléportation » ou quoi que ça puisse être… Mais dans ce cas ils sont ou ?   »

       

    • #17045
      Dakitess
      Admin KSC

      J’aime vraiment bien ce storytelling malin à base de retour dans le temps qui légitime la progression technologique super rapide, que chercher, ou chercher, etc, c’est très malin 😀

      Par contre ça va éventuellement un peu vite je dirais, pour le lecteur, c’est dense. Peut être essayer de réintroduire habilement une sorte de récap, genre « bon, je me perds moi même avec ces histoires de ligne de temps, reprenons au propre pour bien appréhender la situation » :p

      Et je dirais qu’une ou deux images de plus par post serait top, parce qu’elles sont très belles et peu communes en terme de traitement et de ratio !

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #17046
      Shkeiru
      Participant

      (Contrôle) : Comment ça « pas d’uranium » ?

      (Ingénieur au sol) : Euh, on trouve des produits de sa désintégration un peu partout sur Minmus, mais pas un gramme d’uranium. Donc, y’en a eu, mais y’en a plus …

      (Contrôle) : « MERDE! » Et pour le reste ?

      (Ingénieur au sol) : Bah, en fait, on trouve pas grand chose non plus … La lune s’avère plutôt pauvre au final… Pourquoi vous vouliez absolument qu’on y aille déjà ?

      (Contrôle) : Il fallait bien choisir entre les deux, et Minmus a une gravité plus faible. Mais si il y a rien, autant se rabattre sur Mun.

      (Contrôle) : Entrée du journal n° 5 : Reprenons depuis le début, on avait un programme spatial florissant, quand on a détecté une émission étrange d’une étoile inintéressante. Le plan était d’aller sur place, ce serait long, mais y était préparés. On a commencé à installer une petite base sur Minmus, pour pouvoir construire des vaisseaux plus gros et plus complexe que ce qu’on aurait pu faire sur kerbin, et on allait partir explorer Laythe, qui s’est révélée être un véritable paradis, quand on a été frappés par une vague de particules  probablement exotiques. Depuis je me retrouve seul à avoir remonté le temps, à chercher des gens sûrement morts, et à vouloir atteindre une source gamma à plusieurs années lumière d’ici…  Mais pas le temps de s’apitoyer, il faut que je relance les opérations pour la Mun, il y a eu les élections cette année, et vis à vis de ce que j’en savais, pas de feux d’artifice vert sur la dernière fusée pour Minmus, cette fois c’est Krak’Vert qui se retrouve propulsé dans les hautes sphères, et il y a toujours les mêmes rumeurs sur eux… Mais bon, vu qu’ils sont hostiles au programme spatial, on doit surtout montrer qu’on ne sert pas à rien . Fin de l’enregistrement.

      (Contrôle) : Prêts à envoyer le scanner ?

      (Ingénieur au sol) : Tout est en ordre Contrôle !

      (Contrôle) : Vous avez le go.

      (Ingénieur au sol) : On est parti. Inclinaison pour gravity turn, max Q, ça vibre bien, eeeeeet c’est bon, l’atmosphère se raréfie.

      « C’est bon, on est sorti de la zone de danger, on pousse les moteurs à fond.  »

      « Sonde larguée, panneaux solaires déployés, alimentation en ligne, chambres de fusion 1 à 4 stables, mise à feu !  »

      « Poussée de circularisation en cours »

      TROIS JOURS PLUS TARD …

      (Ingénieur au sol) : Orbite polaire finalisée Monsieur, on est correctement positionnés autour de Mun, je commence les scans.

      (Contrôle) : Parfait, alors cette fois, on pourra produire de l’énergie ?

      (Ingénieur télécommunications) : Les premiers relevés arrivent et … Oui ! Tout à fait Monsieur, la sonde a détecté un gigantesque bassin rempli d’uranium, même avec la consommation actuelle de Kerbin tout entière, on en aurait pour des milliers d’années à le vider ! Par contre, la roche à l’air plus solide que prévu, les équipements prévus pour Minmus ne vont pas suffire, il nous faudrait des prélèvements pour adapter l’équipement de forage.

      (Contrôle) : « Encore des contre-temps, c’est le budget qui va pas aimer… » L’Esperance a bien rattrapé sa dette technologique ?

      (Ingénieur au sol) : Oui Monsieur.

      (Contrôle) : Bien, j’en veux une prêt à décoller d’ici la fin de la semaine, on enverra une équipe de scientifiques tâter le terrain, et appelez moi Jeb, il faut qu’il se tienne prêt.

      (Ingénieur au sol) : Bien Monsieur.

       

      (Ingénieur au sol) : Mise à feu du moteur, débit à 1 % , roulage jusqu’en position, passage plein gaz et décollage.

      « Poussée de l’apoastre jusqu’à 5000 km »

      « Poussée de transfert directe, on a Mun dans le viseur, c’est une occasion en or !  »

       

      TROIS JOURS PLUS TARD…

      « Orbite polaire et scan complémentaire finalisés, on commence les analyses préliminaires et on prépare l’atterrissage. »

      « Décélération en cours »

      « On est posés , on procède au prélèvement et on revient à la maison quand on aura fini de l’analyser. »

      (Contrôle) : Bien reçu. (NDLR : 7 k science, et oui , c’est bien le SSTO qui a explosé sans raison en sortie de timewarp… )

      Alors, du coup , des news des crashs : il semblerait qu’ils soient inévitables, sauf à virer tout un tas de mods et de parts, ce qui nuirait au récit. Par contre, sans le petit programme, le jeu ne crash pas assez souvent pour que ce soit gênant, j’ai largement le temps de faire une mission avant un problème. Comme toujours n’hésitez pas à laisser un commentaire sur le thread, ça fait toujours plaisir ! 

    • #17048
      Shkeiru
      Participant

      (Contrôle) : Bien messieurs dames, on a trouvé notre site opérationnel. « Le prélèvement qu’on a effectué s’est révélé bien plus intéressant que prévu, en plus de livrer toutes les infos dont on avait besoin pour forer la roche, on y a trouvé une quantité faramineuse de régolithe, une sorte de poussière radioactive présente en l’absence d’atmosphère. Ce truc contient à peu près tout les isotopes d’à peu près tout et n’importe quoi. » Préparez l’envoi des premier modules.

      (Ingénieur au sol) : Qu’est-ce qu’on envoie cette fois ?

      (Contrôle) : Ces modules sont la fondation de notre base permanente sur Mun, il y ‘a l’étage de raffinage des ressources brutes, un module hydroponique, et un système d’assemblage pour construire les pièces de fusées dont on aura besoin.

      (Ingénieur au sol) : C’est bon, on est posé.

      (Contrôle) : Parfait, on enchaîne sur le deuxième paquet, le premier segment industriel a besoin d’espace tampon pour pouvoir transformer la matière première en vaisseaux spatiaux, donc ce sera un rack de stockage.

      (Contrôle) : Entrée du journal n°8 : Bien bien bien, ce vol s’est encore déroulé sous les meilleurs auspices, c’est à croire que les ingénieurs de là d’où je viens sont bien plus performants que ceux d’ici… M’enfin, le but n’est pas de faire des comparaisons, l’important reste que le premier segment de la colonie et posé et fonctionnel. Cette base est la voie, la clé pour atteindre Leethe. Il va falloir commencer à chercher des personnes qualifiées pour l’occuper, et de mémoire, c’était pas la partie la plus simple. Concernant Krak’Vert, ils sont bien plus hostiles que prévu envers toute avancée technologique, et donc naturellement , on est dans leur viseurs… Les abrutis populistes de chez moi me manqueraient presque. Ces mecs là sont en trains d’aggraver quasiment tous les problèmes de société dont souffre Kerbin, et à vitesse grand V, en plus de nous retirer des fond quasiment deux fois par mois, à ce train là on va se retrouver sur la paille d’ici 4 à 5 ans. Fin de l’enregistrement.

      (Contrôle): Bien, on peut envoyer le sas.

      (Ingénieur au sol) : Bien reçu, on décolle.

      (Ingénieur au sol) : Monsieur, on enregistre des retards de quelques dizaines de m/s par rapport aux prévisions.

      (Contrôle) : D’où ça peut venir ?

      (Ingénieur au sol) : Il semblerait Monsieur, que la fusée soit plus lourde que ce que nous avons calculé, de très exactement 150 kg.

      (Jeb) : Ouuuhhh ma tête, pourquoi le sol tremble comme ça ? Ah, manifestement je ne suis pas dans mon appartement à la caserne… Mais du coup, je sui… oh, merde. BILL… Réveille toi, on a un problème.

      (Contrôle) : « Pas qu’un seul… »

      (Bill) : Baisse le son, j’ai une de ces gueules de bois… Eh mais, je reconnais ces boutons… Oh… me dis pas que…

      (Jeb) : Si.

      (Contrôle) : C’est bon ? Vous avez fini d’émerger ? Bon, je vous le cache pas, vous êtes dedans jusqu’au cou. Mais surtout, surtout, COMMENT, vous avez bien pu vous retrouver là ?

      (Jeb) : Eh bien, c’est que, hier c’était l’anniversaire de Bill,  et on a bu, un peu , beaucoup… On est monté dans la fusée parce qu’on était pas nous même Monsieur.  « Surtout parce qu’on était complètement déchirés…, Bill marchait même pas droit, je sais même pas comment on a fait pour arriver jusqu’en haut sans mourir… »

      (Contrôle) : Même si ce n’est pas une excuse, passons, il y a plus urgent, deux Kerbal non autorisés sur un vol en partance pour Mun, ça va encore nous causer des problèmes. Bref. Première étape, il y a des combinaisons d’urgence dans l’habitacle, enfilez les, et plus vite que ça, le sas dans lequel vous êtes n’a pas de fonction de recyclage de l’air. Deuxième point, cette capsule ne contient aucune provisions, il va falloir que vous teniez jusqu’à Mun, dans environs trois jours. Troisième et dernier point, même si vous méritez la cour pénale, on va profiter de votre présence inopinée pour effectuer la mise en route de la base, et vous aurez l’honneur d’en être les premiers occupants, pour une durée de six ans (NDLR, non ce ne  sera pas six ans in game, il y a un monde entre le temps du récit et celui du jeu ) , ce sera bien suffisant comme punition.

      (Jeb) : Six ans ! Bon, d’accord, je suppose qu’on le mérite, je prend les commandes, et j’engage la poussée de circularisation. Transmettez moi les coordonnées du site quand on arrivera.

      (Contrôle) : Bien reçu. « Qu’est ce que j’ai fais au bon dieu pour avoir des incompétents pareils… »

      TROIS JOURS PLUS TARD…

      (Jeb): Bill t’as fini de relier les module entres eux ?

      (Bill): Oui, on est bon, tu peux démarrer le réacteur .

Vous lisez 7 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.