Delta v manoeuvre rendez vous avec ISS

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


  • Ce sujet contient 6 réponses, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par OnlyLightMatters, le il y a 5 mois et 3 semaines. This post has been viewed 487 times
Vous lisez 6 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #16864
      centauri
      Participant

      Je suis curieux de savoir combien de delta v cela demande par exemple au vaisseau soyuz pour partir de son orbite initiale autour de la terre et de se rendre a la station spatiale internationale ?

      Merci!

    • #16866
      OnlyLightMatters
      Participant

      Il faudrait que je retrouve un schéma qui expliquait ça très bien mais c’est pas énorme comparé à ce qui est nécessaire pour mettre le vaisseau sur orbite. De toute manière la fiche wiki apprend que le vaisseau Soyouz a une deltaV d’environ 400m/s, c’est donc une marge par rapport à ce qui est nécessaire pour manœuvrer, docker, désorbiter 🙂

    • #16870
      OnlyLightMatters
      Participant

      Tiens j’ai potassé les formules sur le transfert de Hohmann.

      Une fois la mise en orbite effectuée, la capsule est en attente à 200km d’altitude. En admettant qu’en un transfert de Hohmann on fasse un RDV avec l’ISS, il faut donc 2 poussées, l’une pour se mettre sur une orbite de transfert, une deuxième pour circulariser à 400km.

      La source : https://en.wikipedia.org/wiki/Hohmann_transfer_orbit

      Alt1 Alt2 R1 R2 GM
      6371 200 400 6571 6771 398 600
      km km km km km km^3/s^2
      dV1 58,1585412 m/s
      dV2 57,7242204 m/s
      Total 115,882762 m/s

       

      Voilà 🙂

       

       

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 3 semaines par OnlyLightMatters.
    • #16872
      centauri
      Participant

      Merci!

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 3 semaines par centauri.
    • #16876
      OnlyLightMatters
      Participant

      Après bien sûr il faudra compter les dépenses pour pouvoir docker à l’ISS, je pense qu’on peut ajouter une bonne dizaine de m/s facile.

    • #16877
      centauri
      Participant

      Vous parlez des dépenses faites avec les rcs j’imagine.

    • #16878
      OnlyLightMatters
      Participant

      C’est a priori la même chose.

      Pour Crew Dragon les propulseurs sont intégrés à la capsule.

      Pour Soyouz il y a un moteur principal et les RCS tel qu’on a l’habitude de les voir dans KSP.

      De ce que j’ai compris pour Soyouz ou pour Crew Dragon, l’ensemble des manœuvres bien que réalisées avec des moteurs différents, consomment le même carburant qui est le couple N2O4 (peroxyde d’azote)/UDMH.

Vous lisez 6 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.