[craft] Eve Ascent Vehicule (EAV) et station de minage

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


  • Ce sujet contient 61 réponses, 7 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Gilflo, le il y a 1 année et 7 mois. This post has been viewed 2328 times
Vous lisez 61 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #14547
      Bobix
      Participant

      Bonjour,

      Cet espace est exclusivement réservé à la conception de l’EVE Ascent Vehicule (EAV) et à la station de minage crées dans le cadre du projet communautaire – Eve Sample Return! Chacun est libre de poster des prototypes, des concepts de crafts et réagir aux idées des autres.

      Ce craft devra nécessairement:

      1/. Pouvoir contenir des échantillons

      2/. Décoller de la surface d’Eve

      3/. Se docker au Eve Reentry Vehicule (ERV)

      4/. Produire des ergols

      5/. Pouvoir transmettre ces ergols aux autres véhicules.

      N’hésitez pas à partager des photos de vos réalisations et à déposer votre craft dans le Hangar KSP-Fr !

      • Ce sujet a été modifié le il y a 1 année et 8 mois par Bobix.
    • #14590
      Gilflo
      Participant

      3, 4 et 5 ne sont pas nécessaire si on pose l’EAV et les différents véhicule avec le plein d’énergie nécessaire……

      L’EAV doit être le plus léger possible et la capsule avec son reservoir d’échantillon qui finira en orbite d’Eve peut avoir un docking port et c’est l’ERV qui vient s’y docker

      A ce propos que choisi t-on comme capsule et qui met-on dedans?

      MK1 + Experiment storage Unit ou MK1-3 ? Capsule MK1 automatique avec un scientifique ?

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 8 mois par Gilflo.
    • #14606
      Gilflo
      Participant

      Le plus gros problème que nous allons avoir c’est la rentrée atmosphérique d’Eve avec Deadly Re-entry.
      Il faut utiliser Hyperedit pour faire des simulations et s’en rendre compte
      1/Les boucliers thermiques gonflables que nous avons ne suffisent pas
      2/Les aérofreins ne suffisent pas
      3/un freinage motorisé jusqu’à 1900m/s et 55000m ne suffit
      -ces 3 elements combinés dans l’ordre 3 puis 1 avec le 2 en continue ne suffisent pas

      Je pense donc qu’il faut uniquement envisager la solution 3 + 1 et utiliser les moteurs et le carburant de l’EAV pour créer ce freinage motorisé
      A partir du moment ou l’EAV aura suffisamment freiné jusqu’à suffisamment bas en altitude, donc bien inférieur a 1900m/s et 55000m on pourra se poser la question de la pertinence du bouclier thermique

    • #14611
      Gilflo
      Participant

      Voici un EAV stock optimisé pour ne pas accélérer trop vite en montée, deadly re-entry jolie dans les 2 sens

      Capsule MK1 + Unit storage au dessus avec 2 parachutes: C’est ce qui doit revenir sur Kerbin

      Il possède un docking port. 107?4T au décollage: moteur asperge Vector, ce qui pousse le plus fort dans les basses couches, puis 2 étages « Rhino »

      Test d’orbite avec Mechjeb 2 et décollage à 50m ASL montée à 100 kms, Gravity turn à 21 kms, Turn shape 75% et arrêt de la montée à 80 kms: 130 DV de marge

      Ne demande qu’à être améliorer.

      Prévu pour l’atterrissage avec ou sans carburant: 6 rampes éjectables pour parachutes – Echelles de descente éjectables – Trains éjectables et sous la fusée, système de bouclier gonflable ejectable. Au sommet  Perche ejectable avec Aerofreins + réservoir avec 6 moteurs Vernor pour tenir le retrograde pendant la deceleration violente en descente

    • #14614
      Gilflo
      Participant

      voila ce que ca donne en descente, mais ca ne passe pas.

      J’ai envisagé et essayé un étage de gros moteurs sous le bouclier pour freiner un maximum avant de l’ouvrir et meme là, après une réduction de vitesse de 3000m/s à 2000 m/s vers 55000m puis ouverture du bouclier eh bien ca fond…….

      Dans tous les cas, le dispositif de freinage et de protection double le poids du craft, les parachutes , échelles et train éjectables avant décollage ne font que 15-20% du poids total

       

      Je ne comprend pas ce qui se passe sur le site, des que j’essaie de mettre plus d’une image, c’est à dire plus d’un lien les messages ne passent plus

      donc je suis obligé de scinder

    • #14615
      Gilflo
      Participant

      Lien vers le craft

      https://www.dropbox.com/s/bprh9i2n5pbq5k0/eav.craft?dl=0

      Sans Deadly re-entry tout passe sans problème et bien moins lourd…….

    • #14621
      Bobix
      Participant

      @gilflo: tu soulèves un point intéressant en disant « 3, 4 et 5 ne sont pas nécessaire si on pose l’EAV et les différents véhicule avec le plein d’énergie nécessaire…… ». Effectivement, la station de minage n’est pas incontournable pour une mission sur Eve et c’est même une sacré contrainte aux vues de la masse supplémentaire à faire atterrir. De même, avoir un rover et un drone ça fait un peu doublons…. Néanmoins, l’objectif du projet est de montrer notre savoir faire: ce serait bien de montrer que l’on peut installer une station services sur Eve et qu’ainsi nos drones et sous-marin ont une zone d’exploration potentielle ENORME 😉 !

    • #14628
      Gilflo
      Participant

      @ bobix

      Je comprend ton point de vue, mais attention pour le drone:

      -il ne volera qu’avec des moteurs fusée

      Pour le rover, je pense qu’on peut envisager de l’électrique rechargeable

      Pour le sous marin, je laisse ca aux spécialistes

      Mais avant de se lancer dans tout cela, il faut résoudre le plus gros problème qui est la rentrée atmosphérique et définir comment on va protéger l’EAV car sans EAV, pas de mission

    • #14629
      Dakitess
      Admin KSC

      Le drone pourrait tout à fait être full elec’ avec un mod ou le DLC Breaking Ground.

      Sinon, sur Discord on a récemment pas mal abordé la question d’un EAV dont le premier étage serait un avion à hélice. Pas mal d’avantages : un DV considérablement moindre grace au fait de sortir des couches atmosphériques denses avec zéro carbu (moteurs élec) de sorte à tirer le meilleurs parti des propulseurs et éviter les premières pertes par frottement atmo. Le tout étant potentiellement 2 fois plus léger sinon plus, et disposant de surfaces de portances, une réentrée très tangente et clean pourrait se faire sans bouclier. Cela se fait bien sur sans base de raffinerie, qui plus est. Eeeeet en plus, ça permettrait un atterrissage à l’horizontal précisément là ou on veut, et la capsule se retrouverait considérablement plus proche du sol pour récupérer les échantillons.

      En négatif, ça demande un mod / le DLC pour les hélices électriques. Ou alors on peut les faire Stock ^^

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #14631
      Gilflo
      Participant

      J’ai pratiqué l’avion sur Eve et mes remarques sont les suivantes:

      -L’atmosphère est tellement dense que la trainée produite empeche de monter à plus de 13-14000m. Du moins il faut developper une puissance considerable pour passer au dela et planer entre 25 et 35 km qui semble etre le meilleur compromis. Donc je doute qu’une quelconque puissance électrique puisse faire mieux. l’avantage est qu’on a pas besoin de beaucoup d’aile et de beaucoup de vitesse pour voler

      -J’ai utilisé un moteur nucleaire  LV-Tx « Torch » Skalou-v5 Atomic Turbojet que l’on trouve dans le mod SpaceTuxIndustries pour faire voler des avions sur Eve. l’avantage de ce moteur est que tout est intégré, pas besoin de récuperer plusieurs composant à assembler pour le faire fonctionner. Avec un TWR de 1 au niveau de la mer je n’ai jamais plus monter au dela de 14000m

      -Voici une video ou l’on voit cet avion qui est en fait un mix de fusée et d’avion. L’idée est de larguer la fusée à 14000m pour qu’elle monte en orbite, et ca marche

      -Dans la 1ere partie on voit voler l’avion qui a une autonomie illimitée ( la durée de vie du moteur nucléaire n’est pas prise en compte, ce qui est dommage) et dans la 2 eme on voit la fusée monter en orbite apres largage vers 13500m

      -Tangenter l’atmosphère à 3000m/s en sortie d’orbite ne provoquera aucun freinage. Quoique l’on fasse, meme sans Deadly Re-entry l’avion brule, sauf à la freiner par un étage moteur suffisament puissant et il faut freiner jusqu’à atteindre 35 kms, donc tres longtemps…

      -Le 2ème problème qui se pose est qu’il est très difficile de larguer un étage lorsqu’on est en freinage, sans qu’il percute la fusée….

    • #14632
      Dakitess
      Admin KSC

      L’idée était effectivement un vol électrique jusqu’à environ 10-15km, donc ça semble jouable, non ? Puis largage de la fusée, et vol classique à partir de là. Pour la réentrée, si on peut pas freiner sans bouclier, il faudra prévoir ces derniers, effectivement ^^

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #14633
      Gilflo
      Participant

      Ca veut dire combiné avion et fusée et j’ai de gros doutes sur la puissance électrique possible….mais je ne suis pas expert dans le vol électrique.Es tu sur qu’on peut atteindre un TWR de 1 en combinant avion et fusée parce que c’est ce qu’il faut pour atteindre 15 kms d’altitude?  meme si a partir de 15 kms ca diminue par 2 le poids de la fusée

      Pour la rentrée atmosphérique,  je convie tous les participants à réfléchir à différentes options de protection en descente et à faire des essais avec Hyperedit sous peine d’avoir une grosse déception à l’arrivée.

      Ce qui est sur c’est qu’il faut non seulement l’option bouclier mais aussi l’option freinage moteur avec un étage dédié et c’est très complexe à mettre en place

      Et il y a en plus la tenue du Retrograde qui est très sensible lors des fortes décélération

    • #14638
      Gilflo
      Participant

      J’ai réussi à poser mon vaisseau sur Eve, vide de Carburant et sans bouclier.

      Le plus économique en poids est un étage ralentisseur  d’une centaine de tonnes qui permet d’atteindre en freinage continue depuis 97km une altitude entre 40 et 45 kms avec une vitesse proche de 1000m/s. Le bouclier est définitivement inefficace, il ne sert qu’en dessous de 50000m et 1200m/s.

      Puisqu’on parle de minage et qu’il faudra miner, il faut donc prévoir un ingénieur niveau 5 sur le vaisseau.

      J’imagine qu’il nous faut un scientifique aussi, donc mini 2 Kerbals à envoyer et a ramener, le vaisseau pouvant être piloté en automatique.

      Il faut donc définir ca dans le cahier des charges

    • #14640
      Gilflo
      Participant

      images

    • #14645
      Rothor
      Participant

      test

    • #14653
      Gilflo
      Participant

      images suite: effectivement ca bug des qu’on met plus d’une image

    • #14654
      Gilflo
      Participant

      image 3

    • #14655
      Gilflo
      Participant

      image 4: l’EAV est sorti d’affaire et va pouvoir se poser

       

    • #14668
      Rothor
      Participant

      De mon coté, j’ai un véhicule sonde de 27 T à vous proposer pour l’EAV.

      Je n’ai pas inclus de minage. Je me suis juste concentré sur la phase d’ascension en essayant de réduire autant que possible la masse.

       

    • #14672
      Rothor
      Participant
    • #14675
      Rothor
      Participant

      Et quelques screens en action :

       

       

       

    • #14678
      Rothor
      Participant

       

       

    • #14679
      Rothor
      Participant

       

       

    • #14680
      Rothor
      Participant

       

       

    • #14681
      Gilflo
      Participant

      je ne comprends pas bien le 1er screen, c’est en montée ou en descente, il ne semble y avoir que la coiffe….

      Quelle version de KSP

    • #14684
      Rothor
      Participant

      Version 1.8. Full stock. Avec deux parts de making history (Engine plate et moteur vernier).

      Le 1er screen, c’est la descente. Le craft est partiellement sous la coiffe. Le nez émerge (Les quatre fins sont fixés dessus). Voici un screen qui sera peut-être plus parlant :

       

    • #14685
      Gilflo
      Participant

      Ok parfait, perso je fais les essais sur la version 1.7.3 et le Deadly re-entry me pulvérise la coiffe…

      Je vais essayer la 1.8, ca à l’ait beaucoup moins violent!!

      Je n’ai pas les parts making history donc je ne peux pas télécharger ton craft…..La masse indiquée c’est la masse avec le plein de carburant?

    • #14686
      Gilflo
      Participant

      Je pensais qu’on envoyait une mission habité par in ingénieur, histoire de démontrer notre savoir faire et surtout pour avoir un minage performant .Ingenieur 5* et les perf passent d’un coefficient 0,25 à 1,25, ce qui n’est pas négligeable

      Je me demande à quel poids monterait ton craft si on y ajoute un module MK1 avec son bouclier et ses 2 parachutes

    • #14687
      Rothor
      Participant

      27 T, c’est la masse à plein. Je n’ai pas intégré de refuelling.

      Je vais voir comment faire sans les parts du DSL. Pour l’engine plate, c’est pas trop un soucis. Pour les verniers en revanche, ça va être plus compliqué (mon premier étage est full aerospike).

      NB : je n’ai pas utilisé Deadly reentry. Je voulais travailler le véhicule d’ascension uniquement. Pas la descente.

    • #14688
      Gilflo
      Participant

      OK je vois, mais attention, Deadly re-entry joue aussi sur l’ascension, si elle est trop rapide tu pulvérise aussi ton craft!!

      Je n’utilise pas de Verniers, juste des winglets, pas de RCS sur mon craft

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 7 mois par Gilflo.
    • #14691
      Rothor
      Participant

      Nouvelle itération. Full stock. No DCL. Peu transporter une kerbonaut cette fois. 55 T au décollage de Eve. Atteint l’orbit avec une marge confortable de Dv ( 800 m/s restant sur mon dernier essai) :

    • #14693
      Rothor
      Participant
    • #14695
      Gilflo
      Participant

      Superbe, je vais le télécharger! Il fait carrément 27T de moins que le mien mais je n’ai pas fini la cure d’amincissement

      Je l’essaierai en montée avec DR

      Je pars bosser je reviens mardi

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 7 mois par Gilflo.
    • #14698
      Rothor
      Participant

      Nouvelle variante de mon premier craft (probe). C’est fois sans parts DLC. Testé avec départ à 39m au dessus du niveau de la mer. Arrivée en orbit avec 250m/s de marge. 29T au décollage :

    • #14699
      Rothor
      Participant
    • #14702
      RPfive05
      Participant

      Génial, il a un bon look en plus !!!!

    • #14703
      Rothor
      Participant

      Merci RPfive05. Au point intéressant avec ce craft, on peut facilement changer la symétrie des boosters de X3 à X4 pour assurer le coup. Mais ca pèse un peu plus du coup.

    • #14912
      Rothor
      Participant

      J’ai installé tweakscale et tenté quelques optimisations. Et le gain est énorme ! J’ai un craft de 15T capable de se mettre en orbit à partir d’une altitude de 1000m. Bon, je vous cache pas que c’est délicat. La marge d’erreur est infime. Y a encore du boulot, mais c’est prometteur.

    • #14913
      Gilflo
      Participant

      @Rothor, tes crafts sont excellents!!

      Je m’en suis inspiré pour créer un craft EVA avec la capsule MK2

      Par contre, il me semble que des moteurs Vector tweakscalés sont mieux que les Aerospike en BA: meilleur rapport poids puissance et meilleur ISP (plus gimball)  et idem en HA  Rhino Tweakscale  contre Terrier: pour pratiquement la meme ISP ca pousse beaucoup plus par unité de poids…

      Après, je ne connais pas les courbes de chaque moteur……

       

    • #14914
      Rothor
      Participant

      Merci Gilflo. Oui, niveau rapport poids puissance, le vector est bien meilleur que l’aerospike. Mais coté ISP, l’aerospike l’emporte, spécialement à sea level. A mon avis, le combo core Vector et boosters areospikes est le meilleur compromis, mais je peux me tromper. Je n’ai pas fait le calcul. Concernant le rhino vs le terrier, tu as sans doute raison. C’est une piste d’optimisation à tester 🙂

    • #14915
      Bobix
      Participant

      @rothor: J’ai bien ton design. C’est simple et c’est propre. Peut-être pourrais tu encore enlever les fuel duck en mettant les découpleur en cross feed et en gérant les priorités de flux. Les ailerons sont cool mais peut être pas complètement nécessaires… à voir. En tout cas gg!

    • #14916
      Dakitess
      Admin KSC

      Vector et Spike ont toujours été les deux précieux alliés d’un décollage depuis le sol d’Eve 😉 C’est un must-have ! Pas tout à fait certains que TweakScale soit de la partie, mais c’est assez probable quand même. Les ailerons sont 100% dispensables. Le 48-7S est supposé être excellent pour un dernier étage, mais peut être qu’un LV-909 TweakScalé est préférable effectivement ?

      L’ISP n’est jamais affecté par TweakScale ?

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #14917
      Gilflo
      Participant

      Je confirme que pas besoin ‘ailerons sur ce design

      je pense que l’ISP étant propre au moteur, elle ne doit pas être affecté par Tweakscale

    • #14919
      Dakitess
      Admin KSC

      Au passage, ce topic a cumulé les problèmes de messages qui ne passaient pas, et estime donc qu’il y a une Xème page compte tenu du nombre de post. Certains n’étant jamais apparu, la dernière page est de temps en temps vide, faut qu’on lance un passe de re-calcul des messages dans les topics pour régler ça 🙂

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #14920
      Rothor
      Participant

      oui, les fuels duck, on peut les remplacer, mais c’est une vieille habitude. Je les aime bien. C’est visuel, rapide à déplacer. Bref ça fait très bien le taf.

      Et en effet, les ailerons sont (quasi) indispensable. « Quasi »,  car on peut s’en passer avec le vector, mais c’est chaud, et c’est une prise de risque qui n’en vaut pas la peine à mon goût.

      Un LV-909 TweakScalé pour remplacé un 48-7S, c’est ce que j’ai fait sur mon dernier craft. Ça permet de gratouiller un peu de Dv, mais ça ne fait pas une grosse différence pour ce type de véhicule, où l’essentiel de l’ascension se fait en atmosphère dense. L’intérêt majeur de tweakscale dans ce cas particulier, c’est de pouvoir rescaler le vector, qui dans sa version standard est trop puissant et trop lourd pour un craft de cette taille. Avec tweakscale, on peut ajuster avec précision la puissance et durée de burn de chaque étage pour avoir un profil de vol optimale sans avoir besoin de jouer avec le throttle (si on réduit les gaz, c’est que le moteur est trop puissant et donc qu’on embarque de la masse sèche inutile).

    • #14961
      Gilflo
      Participant

      Comment voyez vous le véhicule de minage?

      -Gros Rover avec tout l’équipement qui vient se docker sur le vaisseau

      +Reservoir d’Ore

      +Drills

      +Converter

      +Matos électrique: Batteries + Solar Array

      +Radiateurs pour refroidissement

      +Docking port

      +Parachutes pour l’atterrissage

       

      +

    • #14976
      Dakitess
      Admin KSC

      Encore une fois, il faut determiner si ce module fait sens, et pour ça faut qu’on évalue son utilité, fonction du type de véhicule que l’on decide d’envoyer : fusée conventionnelle ou premier étage à hélice + ailes donc atterrissage horizontal et DeltaV moindre à fournir.

      Non ?

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #14978
      Rothor
      Participant

      Plus que le DeltaV,  c’est la masse globale du véhicule larguer vers la surface qui importe. non ? Laquelle des deux options est la plus légère, ça reste à voir. Je miserai plutôt sur la fusée conventionnelle, mais je ne mettrai pas ma main au feu. L’intérêt majeur de l’option premier étage électrique, c’est la réduction des coûts induite par la récupération du premier étage. Mais on n’est pas dans ce cas de figure. Un autre intérêt, c’est l’aspect démo. Et là, le choix est clairement justifié.

    • #14990
      Gilflo
      Participant

      Le seul interet de l’avion c’est de poser la ou tu veux, c’est bcp plus facile et si tu lanceS a 15000m tu economises au moins la moitié de la masse de la fusée. Facile a voir, il suffit de regarder avec KER combien pese ta fusée et a quelle vitesse elle est qd elle paase 15000.

      Ceci etant, j ‘ai les plus gros doutes quand a la faisabilité d’un premier étage “avion electrique” car la densité et la pression de l’atmosphere facilitent le vol lent sans avoir besoin de beaucoup d’aile, mais provoquent une telle trainée qu’il faut des moteurs tres puissants pour monter une charge a 15000m.

    • #14991
      Gilflo
      Participant

      En ce qui concerne le minage, si le minage est nécessaire, le gros Converter pese 2 ou 3 fois plus que le petit mais necessite 10 fois moins d’Ore pour fabriquer la meme quantité de LFOX, ingenieur ou pas…..

    • #14996
      Dakitess
      Admin KSC

      Oh je savais pas que le Gros Converter avait, du coup, une efficacité dans la transformation si démesurée par rapport au petit ! C’est curieux, j’aurai juste pensé qu’il pouvait convertir plus d’unité d’Ore à la fois.

      Concernant l’avion, ouaip, effectivement, c’est surtout la masse qui compte plus que le DeltaV, tout à fait. Y’a quand même moyen que ce soit à l’avantage de l’avion, la fusée restante serait probablement assez petite au regard de ce que vous avez déjà réussi à optimiser. Mais y’a l’encombrement qui rentre aussi en ligne de compte, les ailes devront être assez LowProfile. Du côté des moteurs je suis assez étonné de ce que tu dis GilFlo, mais je n’ai jamais expérimenté sur Eve : je me dis qu’effectivement la montée sera très lente, mais qu’il ne doit pas être si difficile d’atteindre 10-15km avec la pression et donc la portance existante, avec une configuration TWR < 1. Si on devait atteindre un TWR = 1 de toute façon ça n’aurait pas grand sens, on cherche à tirer parti des ailes, et pas à sustenter un appareil type hélicoptère, non ?

      L’atterrissage à l’horizontal, en plus de la précision, permet également d’avoir un appareil dont la capsule de retour est proche du sol, pour la gestion des échantillons si l’on part sur des unités physiques, comme discutés dans l’autre topic. Cela peut même permettre un docking par Hovering d’un drone, et cette fois la surface d’accueil des échantillons ne serait plus dans le flux d’air, potentiellement, faut que je fasse des images pour expliquer comme je vois les choses.

      A voir, un lanceur conventionnel tel que montré précédemment serait effectivement assez compact et esthétique 🙂

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #14999
      Gilflo
      Participant

      Je pense que le mieux serai que quelqu’un qui a DLC fabrique juste un petit avion et l’essaie n’importe ou sur EVE.

      on sera vite fixé.

      Converto Tron 250 de 4,5T: 0,5 Ore se transforme en 1 LFOX (0,45+0,55)

      Converto Tron 125 de 1,25T  2,5 Ore se transforme en 0,5 LFOX (0,22+0,28)

      Facteur de 1 10 pour la transfo  et de 3,6 pour le poids…..

    • #15001
      Dakitess
      Admin KSC

      C’est colossal comme différence et bon à savoir ! Mais quand on a le temps, ce n’est plus trop un critère je trouve. Après, si l’on devait partir sur une base au sol de confection des ergols, je pense que le gros modèle et pas mal d’équipement ferait sens. Histoire que ce soit pas juste une fusée avec au cul un mini module de minage qu’elle laisse sur place en explosant au décollage. Ca ferait chiche et pas très intéressant, un « gros » truc un peu sympa serait préférable, sans doute.

      Je suis d’accord pour les avions, faut tester ! Avec par exemple une fusée factice longiligne de 8-10t, vu que vous arrivez déjà à des lanceurs conventionnels de 15t 🙂

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #15148
      unreadlime
      Participant

      Hello !

       

      Je me suis penché sur votre idée de semi électrique pour L’EAV, alors j’ai réussi à faire un truc à peu près correct en m’inspirant d’un craft que je trouvais génial.

       

      C’est un petit avion qui peut atterrir sur EVE sans carburant, se déplacer avec ses moteurs électrique, il peut aussi monter à une altitude de 16 000 m en full électrique pour ensuite switch sur le moteur principal et rejoindre L’ERV en orbite.  (j’ai prévu un docking port sur le toit en imaginant que le petit drone serait choisit pour transporter les données.) Il y a encore de l’optimisation à faire mais le principal est là.

       

      Pour la station de minage je bloque un peu, c’est vraiment lourd… Es ce que ça ferait pas plus de sens si on l’envoyait en même temps que le sat de scan ? On parachuterait un bloc tout en un qui ferait office de station service fixe à l’endroit ou il y a le plus de minerai et mon petit avion pourrait venir s’y docker entre chaque allé retour pour faire le plein.

       

      A voir j’attends vos retours et je mets le prototype du craft dans le hangar !

      (à défaut de ne pas avoir le temps de comprendre comment fonctionne le hangar pour uploader mes crafts je le glisse dans la catégorie craft du discord en attendant ce week-end je mets aussi les screenshots là bas désolé..)

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 7 mois par unreadlime.
    • #15150
      Gilflo
      Participant

      Tu peux mettre un lien?

      Faut-il DLC pour cet avion? sinon. quels mods?

    • #15151
      Dakitess
      Admin KSC

      Ca manque d’images :p Je dis ça mais je n’ai pas encore publié mon craft et ses images ici, pour que vous le testiez et donniez votre avis.

      En résumé, il s’agit d’un avion porteur avec un format « low-profile » calqué sur la fusée qui est en dessous. L’aile dispose de 2 moteurs à hélices en propulsion, à l’arrière, venant du DLC et permettant de se hisser à plus de 12km sans trop de difficulté, faut juste prendre le temps. Les panneaux solaires sur son toit permettent d’assurer l’autonomie pendant l’ascension, à condition de décoller au moment opportun avec le soleil dans le dos à 10-20° du Zénith. Pas mal de batteries sont là pour assurer le vol dans le cas ou le soleil déclinerait plus vite (lol) / la trajectoire et l’ensoleillement ne serait pas idéal. Capacité d’environ la moitié de l’ascension je dirais. Faut profiter des panneaux et de la proximité au soleil, clairement, et les frottements ne sont pas un vrai problème dans la mesure ou l’on va grimper à très faible vitesse, entre 60 et 100 m/s environ.

      La fusée est aussi longiligne que possible, avec un tronc central et deux boosters latéraux, tous trois équipés en Spike. C’est short pour la poussée initiale, on peut peut être faire mieux mais les Spikes sont intéressants pour leur ISP dans l’atmo puis le vide. Dans les versions d’après, j’ai ajouté des petits propulseurs latéraux oranges qui permettent de donner du Gimbal pour orienter la fusée lors de son largage, en plus d’apporter un peu plus de puissance avec un ISP pas trop dégueux. L’étage suivant consiste en un unique bloc contenant la charge utile et le fuel, motorisé par un LV909 aux perfs idéales dans le vide. Mais c’est poussif ^^ C’est lui qui fait l’essentiel du travail en termes de DV, plus de 2500 je crois.

      Ce dernier étage a été pensé pour accueillir 3 charges utiles « physiques » : si l’on part sur des hélices du DLC, on a accès a la robotique. Et si on atterir à l’horizontal, la capsule de retour est accessible pour envisager un transfert via un bras robotisé. La soute vers le bas serait d’ailleurs plus judicieux. Les charges utiles sont des ports de docking Juniors, les plus petits, têtes beches, une sorte de contenant RP assez pratique à saisir.

      Pour le moment, je suis court d’environ 800 m/s pour la mise en orbite, c’est qui est assez énorme. Je pense que via une ascension optimisée, avec le même matos, on gagnerait pas moins de 2-300 m/s. Reste à ajouter ce qui manque haha !

      Images et crafts prochainement, désolé, je tenais à consigner ça ici, rapidement 🙂 Et certains l’ont déjà vu sur le Discord.

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #15152
      vieuxMr
      Team KSE

      Cela fait un moment que je dois poster quelque chose ici, me voilà enfin !
      Je suis bien content de voir qu’autant de monde suit et participe au projet, et que mon idée intéresse. La concurrence est donc rude entre un EAV conventionnel de type fusée, et un EAV de type stratolancé comme j’ai moi même soutenu.
      Sans revoir en détail ce qui a été plus haut, je pense que le stratolancé, de par son premier étage électrique à l’énergie quasi infini, permet de gagner une certaine altitude sans rien consommer, et qu’une bonne utilisation de cela peut nous permettre d’économiser sur le poid. De plus, il pourrait donc se balader sur Eve afin d’y réaliser des expériences, et/ou aller à la rencontre des autres appareils envoyé sur place, qui ne seront pas forcément proche.
      .
      Reste toujours la question de la charge utile, par soucis de simplicité, je suis d’avis de simplement récolter de l’ore, mais je sais que d’autres préfèrent transborder quelque chose représentant les échantillons de manière plus concrète. Dans le deuxième cas, l’avion permet un accès plus simple, et facilite le transfert des échantillons dans la CU, qui sera par nature proche du sol, et non en haut d’une fusée.
      Une fois la question résolue, il sera plus simple pour tout le monde d’avancer dans la même direction.
      .
      Pour l’instant l’EAV le plus performant semble être la version 27t de Rothor (et peut-être une version finalisé à 15t). Mais d’autres comme Dakitess ou moi-même travaillons sur la conception de l’avion, dans le but de voir si cette forme peut être plus performante (ceux que je pense).
      .
      L’un des gros problème est la CU, pour optimiser l’EAV, 0.1t représente deja une grande différence, il faut donc, je pense, que nous parvenions définitivement à nous mettre d’accord sur la charge utile à amener en orbite, et donc régler la question des échantillons.
      Ce n’est qu’une fois cela fixé, que nous pourrons comparer les différentes formules objectivement, à charge égale.
      .
      Pavé césar, je salut ceux qui t’ont lu !

    • #15153
      vieuxMr
      Team KSE

      Voici donc la CU que je propose, elle pèse 0.3t, elle contient 2.4 unité d’ore (~24 kg il me semble), 401 de dV dans le vide, et des RCS en quantité.

      Le dV et le RCS lui permettront de rejoindre et de se docker à l’étage de retour sur Kerbin, cela l’alourdit un peu plus que si l’étage en question venait se docker à lui, mais cela évite d’avoir à équiper l’étage de retour, qui aurait nécessité plus de par son poids, l’économie est donc faite par rapport au poids parti de Kerbin.
      Il a évidemment un docking port Jr afin de s’amarrer.

      View post on imgur.com

      Je ne tiens pas à imposer cette capsule, mais au moins à montrer sur quelle type de capsule nous pourrions travailler, car comme dit dans mon post précédent, il est urgent de fixer ce point afin de concevoir les EAV correctement.

    • #15154
      vieuxMr
      Team KSE

      Et voici à quoi peut ressembler l’EAV selon ce que je pense.
      Une ascension de type stratolaunch sous une surface portante, et une propulsion électrique, jusqu’à une quinzaine de kilomètre (ce qui correspond en terme d’atmosphère à environ 5km sur Kerbin. Là, soit une ascension très verticale avec un 2ème étage sur moteur à poudre, ou plus conventionnelle en aerospike, puis circularisation avec un 3ème étage au moteur plus économique.

      Le modèle que je présente ci-dessous a la première option de 2ème étage, mais je n’ai arrêté aucune des deux pour l’instant, car je n’ais pas mené de test comparatif pour l’instant.
      Il pèse 9t, et je suis persuadé qu’en optimisant bien les choses, on peut rester dans cette gamme de poids.

      View post on imgur.com

    • #15155
      RPfive05
      Participant

      Après quelques simulations de lancement à différente altitudes j’obtiens les résultats suivant :

      0 mètre – 7612 m/s

      1000 mètre – 7207 m/s

      2000 mètre – 6975 m/s

      3000 mètre – 6782 m/s

      4000 mètre – 6726 m/s

      10000 mètre – 5700 m/s

      La trajectoire correspond à un GT lorsque le véhicule dépasse 280 m/s et pitch à 10 deg (masse initial 51 tonnes)

       

       

    • #15156
      Dakitess
      Admin KSC

      Merci pour tes posts VieuxMr !

      Effectivement il va falloir qu’on tranche sur cette question de la Payload. J’ai le sentiment que plus elle est petite, plus la solution StratoLauncher fait sens. Mais cela aboutit d’une certaine manière à un ensemble « trop » optimisé, trop compact, trop léger, trop…. Simple, au regard du défi qu’est censé représenter Eve.

      Quitte à avoir le DLC requis pour les hélices, il faut à mes yeux en tirer parti au maximum pour éviter de bloquer de potentiels utilisateurs juste pour un craft avec des hélices. La robotique serait idéale à introduire pour la gestion d’échantillon physique, un p’tit défi en soit assez sympa, et plutôt RP : j’imagine assez mal un système de canalisations / conduites capable de transférer des échantillons depuis je ne sais où sur l’appareil jusqu’à la capsule de retour. Ce défi communautaire est supposé du fil à retordre pour légitimer le fait d’y plancher à plusieurs, de murir des idées, et par exemple nos recherches actuelles me semblent exactement en ligne avec ça, on itère, on partage, et on apprend 🙂 Autant élargir cela sur un max d’aspect, défini à l’avance !

      L’autre possibilité, c’est au contraire de réserver le DLC qu’à ce Craft EAV, pour rendre la Save facilement compatible à ceux qui n’en sont pas pourvu : je ne sais plus comment se comporte une Save qui comporterait un craft avec DLC, est-ce qu’il est impossible de la lancer ? Est-ce que le Craft n’est simplement pas accessible ? Est-ce qu’il disparait visuellement / physiquement, mais n’entrave pas les autres appareils ? Très concrètement, que se passe-t-il si l’EAV DLC est posé au sol, a côté (dans la bulle physique) d’autres craft, et qu’un joueur sans DLC souhaite s’amuser avec ces autres crafts ? Ce qui serait cool, c’est que ça ne pose pas de souci autre que de ne pas charger le Craft en question, auquel cas on pourrait éditer une version sans hélice de l’appareil, pour le style et la compatibilité, pour que les autres puissent participer sans souci, en dehors des phases actives de l’EAV.

      De toute façon, comment imaginez vous la mission se dérouler ? J’avais en tête un Live avec une seule personne aux commandes, ou un relai de joueurs pour les différentes phases, et on discute tous ensemble en direct, on se fait la mission en un soir, par exemple. Dans ce cas, il n’y aura de toute façon qu’une seule personne au moment de gérer cet EAV (départ depuis Kerbin, Entrée atmo dans Eve, retour d’Eve, etc), une seule instance de jeu en cours, il suffirait que ce soit quelqu’un qui maitrise le DLC en question, les autres n’y perdent pas grand chose et suivent la mission. Ils y perdent « seulement » la partie conception de l’engin et ses tests, ses vols, tout en pouvant y assister par procuration. Est-ce que ce serait satisfaisant ?

      Dans cette même veine, si la plupart des crafts deviennent « robotisés », requérant le DLC, la Save ne serait pas vraiment jouable pour les autres joueurs MAIS rien n’empêche ces derniers de participer à toute la conception et tests en dehors de l’application de la robotique. Je pense par exemple au sous-marin, au rover, imaginons qu’ils aient une utilisations sympa de la robotique, hé bien c’est mineur, juste un bras de mobilité pour l’échantillon par exemple, rien n’empêche de plancher sur le Rover en lui même, le sous-marin, les fusées de lancements, etc. Mais je ne pense pas que ce soit requis, j’imaginerai bien seulement le Rover équipé d’un bras (DLC), capable de récupérer l’échantillon du Sous-Marin qui accoste (NO DLC), du drone / planeur qui atterri (NO DLC) pour les placer sur l’EAV disposant d’hélices (DLC). Les fonctionnalités de compacité (charnières pour les ailes, déploiement, etc) ne seront sans doute pas très utiles pour les crafts NO DLC, vu que la taille des coiffes sera sans doute conditionnée par d’autres éléments plus encombrant.

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #15159
      Gilflo
      Participant

      Je pense que l’avion à hélice pour se déplacer sur Eve et faire la liaison entre les différents vaisseaux automatiques (EAV, Mineur, Sous marin, etc…) posés sur Eve est une bonne idée.

      Le design de l’EAV tel que Rothor l’a fait me semble excellent et suffisant pour notre défi.

      Si l’on veut se servir des hélices pour stratolauncher un EAV, je pense qu’il est beaucoup plus interessant dans ce cas de relever le défi pour un EAV transportant 2 Kerbals. Parce que Stratolauncher un EAV automatique alors qu’on est tombe déjà très bas en masse pour un EAV standard, ce n’est plus un défi très intéressant. tout au plus ca peut servir d’étude pour un EAV plus conséquent.

Vous lisez 61 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.