Balade en Booster.

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


  • Ce sujet contient 67 réponses, 10 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Le chimiste, le il y a 1 année et 4 mois. This post has been viewed 4115 times
Vous lisez 67 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #8642
      Terreur
      Team KSE

      Suite a une commande de poudre pour booster mal faite, le KSC c’est retrouvé avec quelques tonnes en trop. Il proposa donc un défi a ses kerbonautes :

      Parcourir la plus grand distance possible avec un BSR kickback ;

      View post on imgur.com

      Pour cela, vos Kerbonautes devront construire une fusée pouvant amener un Kerbal avec pour seul moteur un BSR kickback, ( RCS et roue de rover a moteur non toléré ) puis la lancer du launch pad du space center ( pas de launch pad du DLC SVP ) vers l’est ( 90°) et de noter les coordonnées a l’atterrissage.

      Pour répondre a ce défi, vous devez poster une première photo montrant votre engin au départ, une second montrant la trajectoire a l’extinction du booster, une troisième montrant l’engin a l’arrivé avec le Kerbal en vie a coté ou dedans, et une dernière prise de la tracking station montrant l’état ( au sol, en vol, en orbit ) de votre engin ainsi que ses coordonnées. L’engin doit bien sur être au sol ou en mer lors des deux dernière photos.

      Le défi ce fait en 1.4, les modes changeant le gameplay ne sont pas autorisé, ainsi que ce qui rajoutent des parts. Le clipping est aussi interdit.

      Le vaisseau le plus loin du space centre détiendra le record, et on compte seulement la longitude pour ce défi.

       

       

      Information pour vos petits calculs de distances si vous en avez envie :

      Coordonnées du space centre :  ( 0° N;  75° O)

      Périmètre a l’équateur de Kerbine : 3 769,911 km

      Un degrés = 10,471 km

      Une minute= 174 m

      Une seconde=3 m

      Ces chiffres sont approximatif ( je les ai fait a la calculatrice ) mais peuvent vous aider à avoir un ordre de grandeur de la distance parcouru.

      Un exemple de réponse au défi :

      View post on imgur.com

      Bon vols et bonne chance.

       

       

       

      • Ce sujet a été modifié le il y a 3 années et 5 mois par Terreur.
    • #8651
      Radioac
      Participant

          je poste les photo pour le défis !

    • #8652
      Terreur
      Team KSE

      Voici les photos de Radioac qui a un problème avec imgur mais qui fais un très beau score pour débuter ce défi. ( 1854,843 km )

       

      Radioac Booster Longue Distance

       

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 5 mois par Terreur.
    • #8655
      Verthel
      Participant

      La fusée sur sa rampe de lancement

      Spoiler:

      Lancement du booster

      Spoiler:

      La rampe de lancement permettant le tir avec un angle paramétrable dans le VAB utilise :
      1 réservoir FL-T800 comme base.
      1 séparateur vertical TS-12 qui se déclenche en même temps que le booster.
      4 supports avec 4 étais de connexion EAS-4 pour rigidifier l’ensemble avant le tir.

      Composition de la fusée :
      1 booster.
      1 module de commande MK1.
      2 batteries 100 unités.
      2 Ailettes AV-R8.
      1 stabilisateur linéaire avancé pour le SAS.
      1 bouclier thermique.
      1 parachute MK16

      Trajectoire après sortie de l’atmosphère

      Spoiler:

      Arrivée au sol

      Spoiler:

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 5 mois par Verthel.
    • #8657
      Le chimiste
      Admin KSC

      Je vais tester ce défi, mais je pense que ces 4428 m sont déjà un beau score 😉

      De mon coté, pas mieux que 3894 m

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 5 mois par Le chimiste.

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #8663
      Terreur
      Team KSE

      A partir de ce message, les règles ont changé a cause de problèmes de mesures avec KSP, allez les consulter plus haut si vous les avez vu plus tot que le 12 / 05 / 2018 à 14h40.

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 5 mois par Terreur.
    • #8671
      Terreur
      Team KSE

      Voici ma participation a ce défi avec un petit planeur comme CU pour ce booster. Il m’a fallut pas mal d’essais pour en arriver là et c’est encore améliorable.

      Booster Longue Distance V2

      Après de petits calculs, j’ai parcouru environ 225° soit environ 2356 km.

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 5 mois par Terreur.
    • #8697
      Dakitess
      Admin KSC

      Aaaarf non je voulais arriver avec un planeur et tout écraser !… En plus le tient fait mieux, en l’état, que mon proto… Je retourne à mes planches 😉

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #8733
      Le chimiste
      Admin KSC

      J’ai refait un test ce soir en essayant d’optimiser le plané, je remonte deux fois

      ballade en booster

      Le booster sur son pas de tir :

      booster sur le pas de tir

      stabilisation de la chute

      deuxième remontée

      Il y a certainement moyen de faire mieux trouver l’équilibre entre le gain de portance et la perte de vitesse due à la trainée

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 5 mois par Le chimiste.

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #8738
      Allouette
      Participant

      En effet, bien que le bouclier thermique semble réduire la chaleur de l’engin total, sa ajoute une sacrée traîné, j’avais essayé lors des tests à vol hypersonique, avec un bouclier thermique 0,625m de diamètre, j’obtenais une vitesse maximum de 1400m.s-1, tandis que sans j’arrivais à 1700m.s-1…

      Je pense donc, que même si tu arrives à atteindre un niveau optimisé ainsi, tu perdras de la distance au final. Je pense que le moyen le plus simple est de faire un Gravity Turn, l’idéal sur ce challenge est de rester le moins longtemps dans l’atmosphère, ce que vous ne semblez pas faire, en partant directement orienté, faut que je teste ça tient.

    • #8739
      Dakitess
      Admin KSC

      Je pense au contraire que l’optimal est de passer autant de temps que possible au plus proche de l’horizontal, ce qui implique d’atteindre la vitesse max relativement tôt avec un GT hyper agressif. Perso j’atteins mes meilleurs résultats pour le moment avec 100% de puissance et je passe les 45° d’inclinaison vers 2000m ou un truc du genre haha.

      La limite que je rencontre est bien sur celle des échauffements : je dépasse les 2500 m/s vers 25km ou un truc du genre, et faudrait que je sois encore plus incliné pour avoir une trajectoire sortante plus plate, avec un contact au sol plus loin, forcément… Donc j’essaie de trouver les combinaisons de bouclier / coiffe permettant d’atteindre ça sans trop défoncer l’aéro haha ^^

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #8741
      Le chimiste
      Admin KSC

      De ce que je vois, j’ai fais plus d’un tour de kerbin pour me poser plus loin que ma trajectoire suborbitale ne le laisserait supposer.trajectoire suborbitale du booster

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #8742
      Dakitess
      Admin KSC

      Comment ça ? Tu as terminé bien plus loin que ta trajectoire ne le montre ici grâce au fait de planer ?

      J’ai bien envie d’essayer à 70% de puissance quand même, effectivement, et avec de la portance…

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #8743
      Le chimiste
      Admin KSC

      En gérant la portance du booster vide, je remonte deux fois, la première fois avec une vitesse verticale supérieure à 100 m/s

      Si je pouvais faire une vidéo 😉

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #8744
      Dakitess
      Admin KSC

      Hier pour SpaceOddity (Twitter) j’ai sorti une vidéo depuis mon PC portable, et j’ai utilisé l’utilitaire Windows10 de capture 🙂 Sinon j’ai aussi testé et approuvé un autre truc très léger, qui était recommandé quand on tape « Screen recorder windows 10 » dans google je crois, haha, un truc léger, orange d’interface de mémoire.

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #8749
      Terreur
      Team KSE

      Moi comme montré sur mon screen je démarre en dessous des 45°, je crois vers 35 ou 40, et je ne fais pas de gravity turn c’est tous droit.

       

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 5 mois par Terreur.
    • #8751
      Le chimiste
      Admin KSC

      Je vais refaire un test en dessous de 40 ° pour battre la distance

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #8763
      Dakitess
      Admin KSC

      A confirmer de bout en bout, mais… J’optimise 😉

      View post on imgur.com

       

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #8764
      Le chimiste
      Admin KSC

      On veut la survie du pilote

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #8767
      Kerboc
      Participant

      C’est quoi le problème Le chimiste ? Pourquoi tu peux pas faire de vidéo ? Tu as essayé OBS Studio ? C’est gratuit et léger même avec un pc pas au top. Et surtout multiplateforme : Windows, Mac OS et Linux. Parfait pour KSP 😉

      Ou c’est la connexion pour upload ? ;'(

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 5 mois par Kerboc.
    • #8771
      @AstroBidule
      Participant

      Ma participation avec une fusée non-guidée. Apparemment en laissant la capsule attachée au booster jusqu’à la rentrée atmosphérique on profite de son inertie et on va plus loin.

      – monop’ à 0
      – ablator à 20
      – roues de réaction désactivées

      Distance parcourue :
      6 521 km
      175° 15′ (presque une moitié de tour de Kerbin)

      J’ai essayé le design de Terreur et des variantes, mais j’ai pas dépassé 5000 km. Si quelqu’un à une explication :

    • #8772
      Dakitess
      Admin KSC

      Le pilotage fait ici énormément pour le coup 🙂

      Par contre j’ai un doute là… Si je pars à contresens, compte tenu de la rotation de Kerbin, comment va se passer le calcul ?

      Dans le bon sens de départ, j’ai ça, j’sais pas ou ça me situe ^^

      View post on imgur.com

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 5 mois par Dakitess.

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #8774
      Terreur
      Team KSE

      Petit résumé des participants :

      -Dakitess avec 163 ° E soit 238° parcouru.

      -Terreur avec 150 ° E soit 225° parcouru.

      -AstroBidule avec 100° E soit 175° parcouru.

      -Le chimiste avec 88° E soit 163° parcouru.

       

      Bien joué a tous le monde et bonne chance pour la suite.

    • #8775
      Terreur
      Team KSE

      Rappel a Dakitess que l’on doit partir vers l’est, donc dans le sens de rotation de kerbine.

    • #8777
      Dakitess
      Admin KSC

      Yep, c’était bien sur le cas 🙂 Mais du coup, la question demeure, la rotation de Kerbin n’est pas prise en compte : en soit ce n’est pas grave, c’est pareil pour tout le monde ! Mais mine de rien vu la plupart des trajectoires, ça raccourci pas mal les distances avec un sol qui avance plutôt vite mine de rien ^^

      Donc j’ai la pole position pour le moment ? Yes !

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #8778
      Le chimiste
      Admin KSC

      Vous avez un temps de vol de combien, au mieux je fais 33 minutes.

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #8783
      L3 G33K
      Participant

      J’arrive pas à dépasser 142°E

    • #8785
      Dakitess
      Admin KSC

      Wow tu te passes de coiffe ? J’aurai pas osé, j’suis étonné de la résistance du parachute X) Faudrait qu’un de ces jours ils fassent un revamp du modèle thermique pour tendre vers quelque chose de plus « cohérent » sinon de plus réaliste.

      Pas mal du tout, ta topspeed est au max de ce qu’on peut faire je pense, j’ai fait 2640 m/s avant extinction en référentiel orbital au mieux, avec un peu plus de masse. Et tu ressors bien horizontal… Manque juste de quoi planer a l’arrivée, ça fait grave la différence ^^

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #8786
      L3 G33K
      Participant

      Yep j’ai réglé l’angle jusqu’à réussir à quitter l’atmosphère sans exploser le parachute (on voit sa limite thermique frôler le maximum).

      C’est l’install de Steam avec les réglages de difficuluté par défaut. D’ailleurs j’ai vu qu’ils ont ajouté un nouveau pas de tir dans le désert, va falloir que je migre mon install « carrière » avec cette version.

    • #8789
      Terreur
      Team KSE

      J’ai bien lu 142° E ?

      J’ai un peu du mal a lire.

       

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 5 mois par Terreur.
    • #8801
      Dakitess
      Admin KSC

      Je viens rehausser le record 😉

      166° Ouest, je pense qu’il a basculé de référentiel Est/Ouest parce qu’on a dépassé les 180°… Ce qui donne, mesdames, messieurs, 194° Est !

      View post on imgur.com

      Je dis « on » parce qu’on s’est amusé à le faire à deux avec un pote que j’initie à KSP depuis quelques sessions et il a eu la bonne idée d’utiliser les ailes Delta et de les ajuster finement en position, après lui avoir expliqué l’impact Centre de Portance / Centre de Masse. Son vol était prometteur, presque battu mon record, j’ai proposé de poursuivre à deux pour ancrer dans le marbre ce record de 194° Est !

      Allez allez, à vous :p Les images sont détaillées sur la fin pour montrer l’importance du plané qui fait gagner éééénormément, mais également pour illustrer le manque de chance de ouf et la cata qui a failli se présenter sous nos yeux, lorsque le Booster découplé nous est retombé sur la tronche… J’allais prendre un Screenshot, je l’ai donc saisi sur le fait mais on a pas bien eu le temps de voir : il semblerait que ce soit la Hitbox du parachute qui nous ait protégé !

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 5 mois par Dakitess.

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #8813
      Le chimiste
      Admin KSC

      Pour permettre à Dakitess de faire mieux, j’arrive pas à faire aussi bien que prévu avec la survie du pilote, en allant plus haut plus loin, j’ai la destruction de la capsule.

       

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 5 mois par Le chimiste.

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #8816
      Dakitess
      Admin KSC

      Mmh tu as à priori dans les cartons des choses bieeeeen mieux, hein Chimiste ? :p

      Je conserve donc le record, mais j’ai beaucoup plus conséquent à proposer ! Tu ne vas quand même pas me laisser en premier poster une image de périgée sortant en fin de burn alors que tu y es parvenu avant tout le monde 😮 ? :p

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #8820
      Le chimiste
      Admin KSC

      Le KSC est en vue

      En attendant de rédiger, j’y suis à l’orbite

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #9112
      Le chimiste
      Admin KSC

      Je reprends le défi et je ne suis pas le seul

      Une petite image :

      sustentation avec booster à poudre

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #9113
      Verthel
      Participant

      Atteindre une orbite est assez compliqué mais faisable.
      Pas une « véritable » orbite entièrement hors de l’atmosphère mais où on ne peut pas revenir au sol, seulement une trajectoire avec un périapsis à peine positif. De toute façon, avec un rebond qui fait ressortir de l’atmosphère on arrive à boucler un tour de Kerbin.

      Je pense que l’une des clés du défi pour aller loin après avoir bouclé un tour et survolé le KSC est d’avoir suffisamment d’électricité pour alimenter le SAS le plus longtemps possible. C’est obligatoire pour garder une position inclinée pendant la partie en vol atmosphérique et planer le plus longtemps possible.
      La capacité du booster vide à planer est absolument stupéfiante, pour peu qu’on maintienne un angle à peu près régulier.

      L’utilisation de panneaux solaires semble compliquée vu leur faible résistance thermique.
      Deux batteries de 1000 peuvent être un bon compromis.

    • #9114
      Verthel
      Participant

      Pour illustrer l’effet des batteries, voici un montage de deux tentatives :

      Après survol du KSC, soit un tour de 360° effectué, la capsule à 456° correspond au booster avec 1 batterie de 1000 charges. La capsule de droite est à 494°, soit 38° de mieux, juste en ajoutant une seconde batterie de 1000.

      Dans le premier cas, malgré des altitudes supérieures et un survol du KSC plus haut que dans le second, l’épuisement de l’électricité interrompt le vol (atterrissage à 50 min 35) , qui peut durer plus longtemps dans le second (57 min 37).

    • #9125
      Dakitess
      Admin KSC

      Bon du coup je peux sortir des cartons les screens d’il y a presque un mois :p !

      View post on imgur.com

      57° Ouest ! Et un max de Screen pour que vous puissiez suivre quelques repères essentiels, depuis la fin du burn (pendant l’ascension c’est vraiment trop galère) : altitude de l’Apo en sortie d’atmo, altitude du péri (car c’est effectivement possible) au même moment : 180 x 8,6km. C’est la clé de la réussite à tout point de vue, l’altitude du périgée, pas encore réussi à faire mieux. Ca défini jusqu’à la qualité de votre plané puisque l’angle de réentrée sera des plus tangents ! Vous gagnez sur tous les plans à avoir un Pe auss haut que possible tout en ayant un Ap pas trop haut. Ca ira de toute façon ensemble.

      Concernant les batteries, le succès est plutôt à chercher du côté de la faible consommation : un seul IRW, bien sur, mais surtout pas trop d’input, en ayant une stabilité a vide très équilibrée. Ce qui implique que instabilité DE OUF au décollage. Il m’a fallut recommencer des dizaines de fois, dans le cas de craft, pour le tenir dans le prograde, tout en induisant la trajectoire favorable à ce record. Une sacrée galère franchement.

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 4 mois par Dakitess.

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #9141
      Verthel
      Participant

      Chapeau si tu y arrives avec un seul IRW. Au final tu fais un tour plus combien de degrés?

      Comment fait-on pour afficher tes images en taille réelle? En ouvrant ton lien Imgur, rien ne s’affiche et la version réduite ne permet pas de lire les valeurs..

       

    • #9144
      Dakitess
      Admin KSC

      Quand je clique sur l’album, ça m’amène à la page Imgur ou toutes les images sont dispos en grand, pas vous ?

      Je suis paumé sur le référentiel utilisé, je suis à 56° Ouest sur le Screenshot, mais du coup j’ai l’impression que tu es bien plus loin ?

      Pour valider il faudra une paire de Screenshots complémentaire, que je comprenne comment, parce que c’est manifestement beaucoup plus alors que tu utilises plus d’une IRW et plus d’une batterie !

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 4 mois par Dakitess.

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #9147
      Verthel
      Participant

      Je vois tes images, c’était un problème de cookie.

      Pour aider à visualiser les angles atteints, voici un schéma rapide qui indique en rouge les positions des longitudes Est et Ouest de Kerbin. En prenant en compte la position du KSC et le sens imposé de trajet vers l’est, ça indique la correspondance en angles atteints sur le premier tour de Kerbin et sur le second.

      D’après ta position à 57°ouest tu as amerri dans la mer à l’est du KSC après avoir fait au moins un tour, si tu as survolé une fois le KSC (1 tour) tu as parcouru 379°, si tu as survolé deux fois le KSC (2 tours), tu as parcouru 739°.

      Dans mes essais postés hier, j’ai 4 IRW et 1 batterie pour la capsule à 456°, et 2 batteries pour la capsule à 494°. Vu que tu as un IRW et une batterie, tu as une meilleure capacité électrique que moi.
      Mais je vole sans ailes avec juste le booster, les IRW, la ou les batteries, un découpleur, la capsule et un parachute.

      Décollage avec la puissance du boosteur réduite au mini pour ne pas toucher  le sol au décollage.
      C’est une variante d’une configuration donnée par Le Chimiste sur Discord il y a quelques temps. Sans lui je n’y serait surement pas arrivé tout seul.
      Après ça le plus long est de trouver les mouvements à faire et quand les faire avant d’arriver hors de l’atmosphère, puis gérer la température lors du vol atmosphérique. Un vrai casse tête par moment, mais c’est tellement satisfaisant quand enfin ça passe.

      A l’occasion je vais tester avec un seul IRW et 1 batterie de 1000 si ça permet d’aller plus loin et tenir plus longtemps en l’air.

    • #9172
      Le chimiste
      Admin KSC

      J’ai trouvé une petite vidéo qui peut nous inspirer :

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #9250
      Terreur
      Team KSE

      eh ben ça progresse bien par ici.

    • #9251
      Le chimiste
      Admin KSC

      De mon coté, je revois mes concepts, un peu moins lourd avec 25410 Kg, toujours un TWR de 0.42 au décollage et partir d’un peu plus haut parce que Jeb le vaut bien 😉

      Lancement du défi balade en booster sur une structure haute

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #9256
      Allouette
      Participant

      C’est…

       

      C’était la solution dès le départ ! Tellement simple finalement . Le booster me semble avoir des problèmes de pigments par contre.  :mrgreen:

    • #9257
      Dakitess
      Admin KSC

      J’hurle à la triche 😀

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #9259
      Le chimiste
      Admin KSC

      j’ai des problèmes de textures

      là c’est mieux

      j’en ai deux en l’air

      Pas de mod, pas de triche lol

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 3 mois par Le chimiste.

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

    • #9707
      Verthel
      Participant

      Ultime tentative pour améliorer la distance parcourue sur la seconde orbite.
      L’objectif est d’alléger au maximum le vaisseau tout en gardant suffisamment d’électricité pour alimenter les roues de réaction.
      Je passe donc de 4 roues placées par paires aux extrémités du booster à une seule roue placée au milieu, et de 2 batteries de 1000 charges à une seule.
      L’ensemble volant est donc construit avec 6 pièces :
      – Le booster réglé à 49% de puissance.
      – La roue de réaction.
      – La batterie.
      – Le séparateur.
      – La capsule.
      – Le parachute.

      Les deux supports permettent d’orienter le booster à 65°, permettant de ne pas taper le sol au décollage pendant les première secondes de vol horizontal en attendant que la poussée le fasse monter.

      La montée se fait régulièrement jusqu’à environ 4000 m d’altitude puis le SAS est mis en prograde jusqu’à environ 30 seconde de la fin de la poussée ou je passe manuellement à un vol horizontal.

      Spoiler:

      Une fois la poussée terminée, le SAS repasse en prograde pour limiter la trainée autant que possible jusqu’à la sortie de l’atmosphère.

      Spoiler:

      La meilleure orbite obtenue, celle avec le périapsis le plus haut, permettra un premier rebond avec une sortie de l’atmosphère la plus élevée :

      Orbite 242.861 km – 16.690 km

      Spoiler:

      Premier rebond à 36 km

      Spoiler:

      Sortie de l’atmosphère avec une apogée à 114.238 km

      Spoiler:

      Survol du KSC à 110 km. La fusée avance sans propulsion depuis maintenant 38 minutes.

      Spoiler:

      Retour dans l’atmosphère pendant la seconde orbite. On ne ressortira pas dans l’espace. On voit les traces de quelques essais précédents.

      Spoiler:

      Survol d’une capsule précédente à 50 km, la première tentative a avoir bouclé un tour de Kerbin.
      Le vol dans l’atmosphère est fait en essayant de stabiliser autant que possible une inclinaison à 35°

      Spoiler:

      A une altitude de 39 km, on entame le second rebond qui malheureusement ne permettra pas de ressortir de l’atmosphère.

      Spoiler:

      Survol du précédent essai. On est encore à 48 km d’altitude en phase de remontée. Cet essai ira donc bien plus loin.

      Spoiler:

      Altitude maximale lors du second rebond à 63.5 km. La température va devenir un problème lors de l’arrivée vers 30 km d’altitude.

      Spoiler:

      Pour limiter la chauffe, je dois basculer le booster tête bêche tout en essayant de garder l’inclinaison de 35-40°, mais avec la capsule en bas à l’arrière.
      Pas eu le temps de prendre d’images. Avec une seule roue de réaction, c’était suffisamment compliqué à tenir la position pour ne pas lâcher les touches du clavier.

      Finalement, le booster est largué et la capsule termine son voyage par une lente descente sous le parachute. Le voyage aura duré 1 heure 7 minutes.

      Spoiler:

      Le point d’atterrissage correspond à 621° parcourus, soit un peu moins d’un tour 3/4.

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 2 mois par Verthel.
    • #9709
      Dakitess
      Admin KSC

      … Ouaw ! Okay, nouveau standard, et de loin, bravo !

      Je me demande si l’inclinaison de 35° environ lors de la réentrée, peut être optimisé, en abaissant le nez : moins de frottement pour moins de portance, mais j’ai tendance à me dire que le trade doit être un peu favorable, vers 10-15° plutôt : je ne sais pas si KSP gère les notions de décrochages, me semble que oui, auquel cas 35° risquerait d’être trop élevé et perdre en portance en même temps que perdre en frottement ?

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #9710
      Verthel
      Participant

      Sur des essais précédents, j’ai essayé de mettre un angle de rentrée qui donne le vecteur de poussée vers le haut le plus vers le haut possible pour inverser la vitesse verticale, sans être trop vers l’arrière pour limiter le freinage.

      Avec un angle plus faible, la vitesse verticale devrait évoluer moins vite et donc on descendrait plus bas dans l’atmosphère, là où ça frotte et ça ralentit plus. Donc je pense que le rebond sera moindre.

      J’aurais tendance à essayer avec une angle plus élevé genre 45-50° mais il y a un risque de déséquilibre qui remettrait la fusée à la verticale dans les couches plus denses de l’atmosphère, surtout avec une seule roue de réaction.

      Concernant le décrochage, je suppose que c’est à plus faible vitesse et plus bas dans l’atmosphère, et avec des ailes.

      Sur le second rebond, je descend seulement à 39 km, à une vitesse de 2316 m/s, puis l’altitude remonte.

      Ceci étant, ce n’est que suppositions. Il faudrait faire un test de rentrée avec un angle de 10-15° pour voir ce qui se passe. Je verrai si j’ai une sauvegarde avant la seconde rentrée.

       

      EDIT : Je viens de faire le test avec un angle de 15-20°, sur la save du début de la dernière rentrée.

      C’est assez difficile de tenir l’angle et vers 34-32 km, ça chauffe beaucoup, même avec la fusée tête bêche. Puis ça devient instable et la fusée passe à une inclinaison de 65-70°, impossible à rectifier même en mettant le SAS sur Rétrograde. Le vol est relativement plat, donc ça plane plutôt bien. Avec une température à 99.5%, il faut larguer la capsule qui finit le trajet en rétrograde sans chauffer plus.

      A l’arrivée, ça donne environ 30° de moins que sur le meilleur essai :

      Spoiler:
      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 2 mois par Verthel. Raison: Après test d'angle 15-20°
    • #9716
      Rothor
      Participant

      Prestation impressionante Verthel. J’ai fait quelques essais hier soir. J’en suis à 1 Tour et des broutilles. Mais j’ai encore quelques idées en tête. Hâte d’être à ce soir pour expérimenter ça.

    • #9723
      Rothor
      Participant

      Hello ! I’m back.

      Bon, j’ai fait quelques essais. Voici le premier, une tentative de spaceplane très médiocre. Je vous passe les détails, ç’est minable 🙂

      L’essai suivant en revanche s’est avéré très performant. Je suis partie de l’idée de Verthel (Big up à lui, je ne me serais sans doute pas aventuré sur cette voie sans son inspiration), et j’ai drastiquement réduit la masse. Une capsule, c’est lourd. Dégageons là. Parachute idem. Après tout les Kerbonautes ont maintenant leur parachute personnel.  Voici donc la bête :

      Après de nombreuse tentative, l’engin étant très délicat à piloter, j’ai réussi à obtenir une orbite de 138,908 m sur 27,678 m

      Après le premier rebond, pris sur un angle d’attaque de 15° (Tenu avec MechJeb Smart A.S.S),  j’arrive sur  74,103-38,807. On entame de deuxième tour.

      Viens ensuite le deuxième rebond. Toujours sur 15°. qui nous fait passer en vol suborbital.  multiple ricochets entre 30km et 50km. Puis splash down.

      Au final, 2 tour et 2/3 environ, pour une position de 161°47’53 »E 🙂

    • #9725
      Verthel
      Participant

      Alors là, tout simplement Bravo !!!!

      Je me disais qu’il était possible de dépasser 2 tours mais sans voir comment faire. Tu fais presque 1 tour de plus que mon meilleur essai.

      L’intuition de Dakitess sur l’angle de 15° était bonne. 🙂

      Tu arrives à gérer la température avec une coiffe et un siège? C’est presque incroyable comme solution.

      Tu vas surement inspirer des vocations pour atteindre les 3 tours, soyons fous !!

    • #9726
      Rothor
      Participant

      Merci Verthel. Je n’ai aucun soucis de température. La coiffe est très résistante à la chaleur.  L’incidence de 15° est en effet bien meilleur en terme de ratio Portance/Trainée, mais pour pouvoir le prendre, il faut un périgée suffisamment haut. S’il est trop bas, il faut prendre plus d’angle pour ne pas s’enfoncer trop profond dans l’atmosphère, comme tu as pu t’en rendre compte.

      Quant aux 3 tours, je pense que ça ne saurait tarder. J’ai ajouté une deuxième roue de réaction pour améliorer le contrôle de mon vaisseau à la fin de la phase propulsé, ou je prends beaucoup de pitch négatif, et je viens de faire un lancement à 148,853-36,109. Ça promet un très beau run.

    • #9727
      Dakitess
      Admin KSC

      Holala, y’a du boulot ! Peux tu nous en dire plus sur la mise en orbite qui conditionne à peu près… Tout ? Quelle puissance pour le Booster ? Quel profil ? Utilisation de MJ pour cette ascension ?

      Saurais tu le refaire sans MJ pour homologuer ce record ? Je n’ai contre le fait de le retenir dans une catégorie utilisation de mods, c’est juste par curiosité ^^

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #9732
      Rothor
      Participant

      Je peux très bien le faire sans MechJeb, Daki. Y a aucun soucis la dessus. Sans me vanter, je pilote bien mieux que MechJeb 🙂

      En fait, j’utilise MechJeb par commodité, quand il n’y a pas grand chose à faire, de la même manière qu’un pilote de ligne active l’autopilote en phase de croisière si tu veux. Je ne l’utilise évidemment pas pendant l’ascension qui est la phase la plus délicate du vol. Le seul usage que j’ai de MechJeb, c’est Smart A.S.S, que j’utilise durant les phases de rebond, et pour une tache bien précise : Tenir une incidence précise par rapport au prograde (+15° de pitch par exemple). Et comme il n’y a rien d’autre à faire pendant ces phases de rebond, ça me permet d’activer le Physic Warp, et d’aller me rouler une clope.

      Concernant le profile d’ascension, voici comment ça se passe :

      1. Décollage Verticale. TWR de 1.4 sur le LaunchPad.

      2. Passer 50m/s, amorce d’un gravity turn standard, pas trop agressif, pour arrivée à 45° avec une vitesse de 500m/s.

      Je ne suis pas trop agressif sur le gravity turn, et c’est volontaire. Il faut avoir à l’esprit que le périgée de l’orbite finale ne peut pas être supérieur à la hauteur de la fusée au moment de l’arrêt du moteur. Si je veux un périgée à 30km par exemple, il faut nécessaire que je sois au dessus de 30km à l’arrêt du moteur. Pour cette raison, et comme le temps de burn est cours,  je ne pars pas trop vite à l’horizontal. Car j’ai besoin de prendre rapidement de la hauteur.

      3. Aux alentours de 700-800 m/s, entre 15000 et 20000 m, je commence à baisser le nez, et je baisse autant que je peux en essayant de ne pas dépasser le seuil au delà duquel la fusée se retourne. Ça commence par un angle de -10° (p/r au prograde), jusqu’à atteindre -30/-40 en fin de burn à une hauteur comprise entre 30 et 40km. C’est vraiment la phase clé du vol, et aussi la plus délicate !

      4. Une fois le moteur éteint, je maintiens un pitch négatif important (-20° /-30°) pendant quelques temps, et je le réduis petit à petit. L’objectif étant de continuer à faire monter le périgée. Il me semble que je gagne environ 10km grâce à cela. Le prix à payer bien sur, c’est qu’on génère pas mal de trainée, qu’on perd de la vitesse et qu’on fait baisser l’apogée.

      5. Et pour finir, je passe en prograde pour limiter la trainée

       

       

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 1 mois par Rothor.
    • #9734
      Dakitess
      Admin KSC

      Oh WOW… J’aurais jamais pensé à aller aussi loin dans l’objectif du périgée pour le coup. Chapeau ^^ J’en restais coincé sur le fait que trop de traînée ou de poussée désaxée du prograde ne pouvait être une bonne chose. A voir si cela peut quand même s’optimiser un peu en arrondissant davantage l’ascension : je me dis que tu peux sans doute atteindre la même altitude, mais plus tard, avec davantage de vecteur horizontal, et une moindre compensation vers le bas, mettons -20° plutôt que -40° quoi.

      Mais du coup quand le moteur est coupé, plus de poussée, et tu dis que par portance, le périgée continue de monter ? Faut que je vois à quoi ressemble l’orbite à ce moment là, la position du Pe et de l’Ap parce que je suis pas sur de comprendre 🙂 Cela me semble au moins partiellement à perte, mais tu évoques 10km environ de gain sur le Pe, ce qui est juste énorme et capital pour ce record.

      En tout cas… GG, vos deux dernières entrées sont pleines d’enseignements et peuvent sans mal se transposer aux lancement conventionnels, en exposant tout l’intérêt des forts TWR quand un tir le permet 😉

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #9735
      Rothor
      Participant

      Tout ça,  c’est une histoire de compromis et d’équilibre. Il n’y a pas de trajectoire sans perte, et ce n’est pas forcement la trajectoire qui minimise les pertes qui est la meilleur pour la suite du vol. C’est pas du tout évident à déterminer, et pas intuitif non plus.

      J’ai essayé pas mal de trajectoire, en essayent notamment d’être plus progressif. mais au final, avec le véhicule que j’ai, c’est ce plan de vol très brutal qui donne les meilleurs résultats.  Le problème du plan de vol que tu suggères, c’est le « plus tard ». Le temps de burn étant limité, ce « plus tard » est synonyme de « trop tard ».  Pour augmenté ce temps de burn, la solution est de réduire la puissance du booster, mais on perd alors trop en TWR au décollage, ce qui fait monter les pertes gravitationnelles en flèche.

      Après, la montée du périgée grâce aux effets atmo,  ça coute en effet très chère. Pour 10km de gagner sur le périgée, je dois en perdre dans les 80km sur l’apogée, p’tet même 100km, je sais plus exactement. L’idée, c’est vraiment de préparer le premier rebond.

    • #9736
      Verthel
      Participant

      Il y a un truc qui m’intrigue.

      Comment fais-tu passer ton pilote de la capsule au siège, avec la coiffe fermée?

      Normalement, on ne peut pas mettre le pilote directement dans le siège et s’il est dans la capsule, on ne peut pas le transférer vers le siège. En le faisant sortir, comment sélectionner le siège qu’on ne voit pas derrière la coiffe?

      Il y a surement une astuce.

    • #9737
      Rothor
      Participant

      Bon, run terminé. Plus de 2h30 de vol pour Jeb. La situation après l’ascension, vous l’avez plus haut. Après 1 tour bouclé et le premier rebond (+15° sur la phase descendant, 0° sur à l’ascendant), on est sur du 110km-42km. 39mn de vol.

      Deuxième rebond. 2ième tour achevé. 87km-44km. 1h12 de vol.

      Troisième rebond. 3ième tour bouclé. L’apogée est passée sous les 70km. 62km-46km. 1h43 de vol.

      Et finalement touch-down. Pas de tour complet pour ce passage. 86°46’26 » après 3 révolution complète et 2h30 de vol. presque 3 tour 1/2.

      Pas mécontent de ce run. c’est un gros Kiff de surfer comme ça sur l’atmosphère et de parcourir des distances énormes rien qu’avec l’inertie du machin.

      C’est terriblement proche du jeu des ricochets. L’impulsion initiale est l’élément primordial. Elle conditionne l’angle d’attaque des ricochets.  Trop fort, et l’on fait peu de rebond mais on se prend de gros coup de frein. Trop faible, et l’on freine peu mais très souvent.

      Je n’ai testé qu’une seule impulsion de départ. 149km-36km.  Alors je ne doute pas qu’il y ait encore une marge de progression. Mais bon, 2h30 de vol quand même. Je fais une pause pour le moment 🙂

    • #9738
      Rothor
      Participant

      Il y a un truc qui m’intrigue.

      Comment fais-tu passer ton pilote de la capsule au siège, avec la coiffe fermée?

      Normalement, on ne peut pas mettre le pilote directement dans le siège et s’il est dans la capsule, on ne peut pas le transférer vers le siège. En le faisant sortir, comment sélectionner le siège qu’on ne voit pas derrière la coiffe?

      Il y a surement une astuce.

      oui, je place une capsule à coté de la coiffe, suffisamment proche du siège. Je fais sortir mon pilote. Je zoome à l’intérieur de la coiffe. Clic droit sur le siège. Clic sur embarquer. Et boum, le pilote se téléporte sur le siège. Ensuite, y a plus qu’à découpler la capsule.

    • #9739
      Dakitess
      Admin KSC

      Mmh j’étais persuadé que les sièges étaient interdits et que de facto la petite capsule noire était la meilleure en rapport aéro / masse / résistance à la chaleur 😮 Apparemment pas, après avoir relu la première page ^^

      Bon, c’est vraiment autre chose en terme de perf, désormais, ça va être difficile d’aller chercher le record, mais il doit rester un peu d’ajustement : je pense par exemple à la coiffe, qui mériterait d’être plus pointue. De mémoire d’expérimentations personnelles, cela valait le coup d’avoir un p’tit peu plus de masse de coiffe pour davantage d’aérodynamisme, pour un truc qui va aller très vite, très tôt, et pratiquement que dans l’atmosphère.

      As tu testé un lancement à la verticale sans rien toucher, avec ta configuration actuelle et une autre sans cabine ni découpleur sur le flanc, et 90kg de masse dans la coiffe pour correspondre au Kerbal ? Juste de quoi vérifier que l’attache du découpleur, une fois détaché, ne génère pas de perte. Si tel était le cas, il faudrait probablement bidouiller un système ou la capsule est en dessous du booster, après un découpleur, et un jeu d’échelle pour amener le p’tit bonhomme là haut 😉

      Ou bien faire en sorte que le découpleur soit dans l’autre sens, comme si la fusée était accrochée à la capsule : de mémoire à nouveau, les points physiques d’un découpleur sont du côté du point d’attache initial, tout comme les Struts. Mais les choses ont peut être un peu changé sur tout cela au fil des versions :p

      Encore GG pour avoir repousser les limites à ce point ! MJ fait bien le job ? Un verrouillage a 15° (par exemple) dans l’absolu, que l’on a plus besoin de touché à moins de choisir une autre attitude ? Parce que là malheureusement ça devient hyper long comme challenge et je ne suis pas fan de l’accélération Warp Physique, j’ai le sentiment qu’elle altère pas mal de calcul et fausse les records…

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #9741
      Rothor
      Participant

      On peut peaufiner le véhicule en effet.  Concernant la coiffe, je ne pensais pas que KSP prenait en compte la géométrie dans la calcul de la trainée. La différence doit quand même être très marginale, non ? Pour le découpleur, je me suis dit la même chose, mais j’ai fait au plus simple. Parce que je suis feignant 🙄 La fusée a été construite dans l’esprit « Proof of concept », j’ai pas peaufiner les détails.

      Quant à MechJeb,  s’il y a bien une chose qu’il fait bien, c’est Smart A.S.S.  Ça marche nickel. Et pour le warp, je comprends tes suspicions, mais bon, en l’état du défi, au vue des écarts, c’est chipoter.  Mais c’est quand même intéressant de le noter, et je ferais un test. J’ai des sauvegardes des différentes étapes de mon run. Je vais faire un test comparatif sur le premier rebond, avec et sans timewarp, et voir si on constate une différence significative.

    • #9742
      Verthel
      Participant

      Bravo pour les 3.5 tours.

      Pour le passage de la capsule au siège, ça marche effectivement bien avec le zoom dans la coiffe. Par contre, impossible de lancer le booster directement avec le pilote sur le siège une fois la capsule larguée, il me faut ajouter un module de commande, par exemple OKTO2 sous le siège.

      Je pense qu’il doit être possible de faire atterrir la tête du vaisseau en mettant un ou deux parachutes derrière le siège mais dans la coiffe. A tester cependant, ce n’est qu’une idée en l’état.

      Dans le genre idée stupide, peut-être qu’on peut gagner en résistance thermique en mettant le siège tête en bas dans une baie utilitaire (2900k), mais ça risque d’être moyen en aérodynamisme.

      Edit : je ne pense pas que le Warp explique qu’il fasse le double de mon meilleur essai. L’essentiel de la réussite vient du concept de la fusée et des paramètres de lancement vertical qui se prête bien à sa configuration. s’il y a un effet du WARP, ça doit éventuellement faire quelques degrés, pas deux tours.

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 1 mois par Verthel.
    • #9748
      Rothor
      Participant

      Ok, donc j’ai fait un test WarpX4/NoWarp sur la trajectoire de premier rebond avec une incidence constante de 15°, et voilà les résultats :

      no warp test1 89,445.6-24,614.3
      no warp test2 89,445.7-24,614.1
      x4 test1 89,288.3-24,510.5
      x4 test2 89,290.4-24.510.0

      On trouve bien des différences significatives entre les deux. Je ne pensais pas trouver autant. De l’ordre de 0.017% pour l’apogée et 0.42% pour le périgée. C’est minime, et à mon sens ça n’a pas d’incidence notable sur les défis, mais c’est bien là. C’est d’ailleurs en défaveur du WarpX4 dans ce cas de figure.

      Autre observation inattendu, le switch entre le bureau et KSP provoque des changements de périgée et apogée de l’ordre de 0.1m, toujours dans le même sens. En switchant plusieurs fois, ça se cumule. On peut atteindre le mètre, voir la dizaine de mètre, voir plus mais là j’ai pas testé 🙂

    • #9749
      Dakitess
      Admin KSC

      Ha voui non c’était tout sauf une remise en cause du record 🙂 C’est net qu’on laaaargement au delà de l’éventuelle modif, même avant l’évaluation expérimentale de Rothor, qui confirme par la même que c’est « significatif » et répétable mais que ça ne pose aucun souci !

      Merci du test, cela va justement permettre d’être serein sur la question. Concernant le changement d’écran, c’est curieux haha, et si tu mets Pause avant de revenir sur le bureau ? Ca doit être un p’tit saut dans le calcul physique, une « pause » du calcul sur quelques pouillème de secondes ^^

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #15825
      Dakitess
      Admin KSC

      Je relis avec delectation ce topic et je pense qu’il faut qu’on le reprenne en 1.9.1 et les versions suivantes :p

      Désormais on peut placer un Kerbal automatiquement dans un siège sans devoir en passer par une bidouille à base de pod, c’est plus pratique.

      De ce que je vois, il reste à tester la forme de la coiffe, un petit peu la trajectoire initiale, et potentiellement trouver d’autres astuces insoupçonnées, sans être du BugUsing, bien sur.

      On peut aussi imaginer une catégorie de ce défi ou l’objectif est exactement le même mais avec une contrainte de récupération TOTALE et sans casse du craft (atterrissage horizontal en mode avion, ou parachute, faut voir ce qui est le mieux :p) et peut être intégrer la robotique des DLC pour voir ce que ça donne, genre déploiement d’une paire d’ailes qui étaient alignées sur le fuselage pour maximiser la portance sur la fin !

      En tout cas Rothor a de loin la Palme, actuellement, suivi par Verthel, tout deux bien loin devant les itérations précédentes 😉

      ------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

    • #15832
      Le chimiste
      Admin KSC

      Je me remets à ce défi ça vole différemment pour l’instant en utilisant la même solution, mais on va s’adapter.

      Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

Vous lisez 67 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.