Répondre à : Un Biome, une Photo !

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


#9439
Allouette
Participant

Je reviens enfin, oui, enfin, presque une semaine en retard ( enfin, 1 semaine et 1 jour selon mon plan, ça reste presque 1 semaine, vous en conviendrez ), mais je suis là pour présenter un voyage vers Ike ! Grand nombre d’image en prévision, attention 🙂  ( D’ailleurs, il me faut remercier pour ces retours en plus grand nombre que précédemment ! Je suis heureux ! )

Sobrement intitulé Ike One !

Cette fois-ci, dans un but certain de ne pas perdre 10 ans de voyage en minage et car je ne voulais de base pas les utiliser, j’ai décidé de faire des réserves certaines de carburant, autrement dit, la fusée est massive ! ou pas. La faible gravité de Ike me permis d’utiliser des réacteurs ioniques au nombre de deux pour ce voyage, et dans le but de d’économiser du poids, c’est un siège qui fait office de cabine de pilotage. Seulement remonter sur un siège ne redonne pas de drapeau, si si, j’ai essayé. Cela explique donc pourquoi j’ai planté devant la fusée 8 drapeaux pour les 8 biomes de Ike. En les reprenant, j’en aurai 8 à planter une fois là-bas.

Enfin bref, la fusée est très simple, du mono colonne, avec deux boosters réduit. Ici, Allouette monte l’échelle pour atteindre le siège au travers de la coiffe.

Le décollage est simple, images récurrentes, inutile de détailler le vol, rien de bien désastreux nécessitant commentaire n’est arrivé, pas même une crise d’angoisse de Kerman lorsqu’il se rendit compte qu’il était monté sur le siège sans casque ! Quel courage me direz vous.

Mais c’est là l’occasion de présenter le vaisseau de transfert, aussi le lander, et celui de retour… à ce moment là, il est déjà détaché, et Allouette a retrouvé son casque, un miracle. Bref, les chose ne furent pas faites à moitié et il fut décidé de surcharger les capsules de xenon, resultant en un D-V final de 18 439 m de poussé. Un nombre excessivement grand, j’en conviens, mais je ne fais pas de calcul pour prévisionner le vol si ce n’est obtenir une carte des biomes. Je ne connais simplement pas les calculs.

Ionique oblige, les poussées sont longues, une dizaine de minute pour obtenir un voyage vers duna, là-bas, on arrive directement sur l’atmosphère, quand bien même elle n’est pas aussi dense que celle de Kerbin, Allouette doit tourbillonner pour répartir au mieux la chaleur et ne pas fondre dans d’atroces souffrances.

L’aerofreinage se passe donc sans mal, et quelques ajustements plus tard, nous finissons sur Ike. L’orbite est facile, je vous la passe. Voici de plus l’att… L’allu… … L’Ikissage ? Bref, le moment ou le vaisseau se pose !

( Et là miracle de la nature, ou bug d’E.V.E et Scaterrer j’imagine, le sol devint noir, une coïncidence car une eclipse lunaire se passe à l’endroit que j’ai choisi pour atterrir. Cela reste beau malgré les difficultés engendrées pour se poser le sol devenu un corp noir naturel, ne renvoyant aucune lumière, pas même celle des réacteurs. )

Enfin. C’est des choses qui arrive. Voici la section Drapeau, le tout par ordre chronologique, et avec parfois des commentaires.

Biome Central Mountain Range: un nom explicite, le tout culminant à près de 10 000 m si on considère qu’elle est de la même taille que les autres montagnes, le site d’atterrissage est cependant à 8300 m.

Lowlands : Tout comme les autres corps, un point bas, mais pas le plus bas, 1650 m

Eastern Mountain Ridge : Une autre montagne, que j’imagine à 10 000 m aussi, avec un site d’atterrissage à 8500 m. Le drapeau est posé sur une pierre volante, car il n’y a rien de plus drôle qu’un pierre défiant la gravité.

Southern Eastern Mountain : Pareil qu’avant, mais cette fois à 9500 m.

Le South Pôle : Des terres très sombre, et peu éclairé. Sur l’image le kerbaunaute est illuminé de toute la grandeur de Kerbol, mais si le soleil n’apparaît pas ici, c’est que des collines empêchaient le screenshot. La question est donc, comment du point de vu d’Allouette, en ne voyant pas le soleil, les rayons lui parvenaient-ils ?

Eastern mountain Range : Même chose que plus haut, à 8000 m environ.

Midlands : ! Semblable aux lowlands, mais plus haute. une hauteur de 6500 m.

Polar Lowlands : Et c’est là le point le plus bas de Ike, j’imagine qu’il doit être possible de trouver un minimum à 0 dans ce biome, mais je me suis posé à 536 m de hauteur seulement. C’est toujours les pôles des lunes les plus belles prises, avec la planète derrière.

M’enfin, 8 biomes, 8 drapeaux plus tard, il est temps de repartir. J’ai cassé un des panneaux solaires m’obligeant à faire des poussées de 20 secondes maximums avec 10 secondes de récupération, choses très énervante par ailleurs car kerbol était encore une fois bloqué par Ike, la panneau étant incapable de rechargé fait perdre 10 secondes de manœuvre. Mais on s’en sort finalement.

à ce moment là j’avais l’intention de montrer une image plus proche de Duna, mais dans un optique d’attendre le moment de départ, je m’étais mis sur une orbite fortement elliptique et j’ai avancé le temps de 2 ans… Résultat évident, je fus résolument capturé par Ike pour finir autour de Kerbol… Donc la prochaine image est celle du retour dans la SOI de Kerbin ! Yeh !

Le feu est chaud, et le vaisseau ne freine pas des masses, Allouette décida donc de s’éjecter pour freiner plus vite ! Quel courage !

Il décida même de retourner au KSC à la nage, depuis l’hémisphère sud…

Mais bref, c’est la fin, et la prochaine fois je m’intéresserai à E…. Hmmm… à Moho ! Eve représentant un défis bien trop grand pour l’instant, je vais m’assurer de la faire après la rentré.

J’espère que ça aura plu, et que le nombre d’image ne fut pas trop pénible.

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 1 mois par Allouette. Raison: (é=er)