Répondre à : HOW TO : Répandre la kerbalité (Le retour… I guess)

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


#17048
Shkeiru
Participant

(Contrôle) : Bien messieurs dames, on a trouvé notre site opérationnel. « Le prélèvement qu’on a effectué s’est révélé bien plus intéressant que prévu, en plus de livrer toutes les infos dont on avait besoin pour forer la roche, on y a trouvé une quantité faramineuse de régolithe, une sorte de poussière radioactive présente en l’absence d’atmosphère. Ce truc contient à peu près tout les isotopes d’à peu près tout et n’importe quoi. » Préparez l’envoi des premier modules.

(Ingénieur au sol) : Qu’est-ce qu’on envoie cette fois ?

(Contrôle) : Ces modules sont la fondation de notre base permanente sur Mun, il y ‘a l’étage de raffinage des ressources brutes, un module hydroponique, et un système d’assemblage pour construire les pièces de fusées dont on aura besoin.

(Ingénieur au sol) : C’est bon, on est posé.

(Contrôle) : Parfait, on enchaîne sur le deuxième paquet, le premier segment industriel a besoin d’espace tampon pour pouvoir transformer la matière première en vaisseaux spatiaux, donc ce sera un rack de stockage.

(Contrôle) : Entrée du journal n°8 : Bien bien bien, ce vol s’est encore déroulé sous les meilleurs auspices, c’est à croire que les ingénieurs de là d’où je viens sont bien plus performants que ceux d’ici… M’enfin, le but n’est pas de faire des comparaisons, l’important reste que le premier segment de la colonie et posé et fonctionnel. Cette base est la voie, la clé pour atteindre Leethe. Il va falloir commencer à chercher des personnes qualifiées pour l’occuper, et de mémoire, c’était pas la partie la plus simple. Concernant Krak’Vert, ils sont bien plus hostiles que prévu envers toute avancée technologique, et donc naturellement , on est dans leur viseurs… Les abrutis populistes de chez moi me manqueraient presque. Ces mecs là sont en trains d’aggraver quasiment tous les problèmes de société dont souffre Kerbin, et à vitesse grand V, en plus de nous retirer des fond quasiment deux fois par mois, à ce train là on va se retrouver sur la paille d’ici 4 à 5 ans. Fin de l’enregistrement.

(Contrôle): Bien, on peut envoyer le sas.

(Ingénieur au sol) : Bien reçu, on décolle.

(Ingénieur au sol) : Monsieur, on enregistre des retards de quelques dizaines de m/s par rapport aux prévisions.

(Contrôle) : D’où ça peut venir ?

(Ingénieur au sol) : Il semblerait Monsieur, que la fusée soit plus lourde que ce que nous avons calculé, de très exactement 150 kg.

(Jeb) : Ouuuhhh ma tête, pourquoi le sol tremble comme ça ? Ah, manifestement je ne suis pas dans mon appartement à la caserne… Mais du coup, je sui… oh, merde. BILL… Réveille toi, on a un problème.

(Contrôle) : « Pas qu’un seul… »

(Bill) : Baisse le son, j’ai une de ces gueules de bois… Eh mais, je reconnais ces boutons… Oh… me dis pas que…

(Jeb) : Si.

(Contrôle) : C’est bon ? Vous avez fini d’émerger ? Bon, je vous le cache pas, vous êtes dedans jusqu’au cou. Mais surtout, surtout, COMMENT, vous avez bien pu vous retrouver là ?

(Jeb) : Eh bien, c’est que, hier c’était l’anniversaire de Bill,  et on a bu, un peu , beaucoup… On est monté dans la fusée parce qu’on était pas nous même Monsieur.  « Surtout parce qu’on était complètement déchirés…, Bill marchait même pas droit, je sais même pas comment on a fait pour arriver jusqu’en haut sans mourir… »

(Contrôle) : Même si ce n’est pas une excuse, passons, il y a plus urgent, deux Kerbal non autorisés sur un vol en partance pour Mun, ça va encore nous causer des problèmes. Bref. Première étape, il y a des combinaisons d’urgence dans l’habitacle, enfilez les, et plus vite que ça, le sas dans lequel vous êtes n’a pas de fonction de recyclage de l’air. Deuxième point, cette capsule ne contient aucune provisions, il va falloir que vous teniez jusqu’à Mun, dans environs trois jours. Troisième et dernier point, même si vous méritez la cour pénale, on va profiter de votre présence inopinée pour effectuer la mise en route de la base, et vous aurez l’honneur d’en être les premiers occupants, pour une durée de six ans (NDLR, non ce ne  sera pas six ans in game, il y a un monde entre le temps du récit et celui du jeu ) , ce sera bien suffisant comme punition.

(Jeb) : Six ans ! Bon, d’accord, je suppose qu’on le mérite, je prend les commandes, et j’engage la poussée de circularisation. Transmettez moi les coordonnées du site quand on arrivera.

(Contrôle) : Bien reçu. « Qu’est ce que j’ai fais au bon dieu pour avoir des incompétents pareils… »

TROIS JOURS PLUS TARD…

(Jeb): Bill t’as fini de relier les module entres eux ?

(Bill): Oui, on est bon, tu peux démarrer le réacteur .