Répondre à : HOW TO : Répandre la kerbalité (Le retour… I guess)

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


#17046
Shkeiru
Participant

(Contrôle) : Comment ça « pas d’uranium » ?

(Ingénieur au sol) : Euh, on trouve des produits de sa désintégration un peu partout sur Minmus, mais pas un gramme d’uranium. Donc, y’en a eu, mais y’en a plus …

(Contrôle) : « MERDE! » Et pour le reste ?

(Ingénieur au sol) : Bah, en fait, on trouve pas grand chose non plus … La lune s’avère plutôt pauvre au final… Pourquoi vous vouliez absolument qu’on y aille déjà ?

(Contrôle) : Il fallait bien choisir entre les deux, et Minmus a une gravité plus faible. Mais si il y a rien, autant se rabattre sur Mun.

(Contrôle) : Entrée du journal n° 5 : Reprenons depuis le début, on avait un programme spatial florissant, quand on a détecté une émission étrange d’une étoile inintéressante. Le plan était d’aller sur place, ce serait long, mais y était préparés. On a commencé à installer une petite base sur Minmus, pour pouvoir construire des vaisseaux plus gros et plus complexe que ce qu’on aurait pu faire sur kerbin, et on allait partir explorer Laythe, qui s’est révélée être un véritable paradis, quand on a été frappés par une vague de particules  probablement exotiques. Depuis je me retrouve seul à avoir remonté le temps, à chercher des gens sûrement morts, et à vouloir atteindre une source gamma à plusieurs années lumière d’ici…  Mais pas le temps de s’apitoyer, il faut que je relance les opérations pour la Mun, il y a eu les élections cette année, et vis à vis de ce que j’en savais, pas de feux d’artifice vert sur la dernière fusée pour Minmus, cette fois c’est Krak’Vert qui se retrouve propulsé dans les hautes sphères, et il y a toujours les mêmes rumeurs sur eux… Mais bon, vu qu’ils sont hostiles au programme spatial, on doit surtout montrer qu’on ne sert pas à rien . Fin de l’enregistrement.

(Contrôle) : Prêts à envoyer le scanner ?

(Ingénieur au sol) : Tout est en ordre Contrôle !

(Contrôle) : Vous avez le go.

(Ingénieur au sol) : On est parti. Inclinaison pour gravity turn, max Q, ça vibre bien, eeeeeet c’est bon, l’atmosphère se raréfie.

« C’est bon, on est sorti de la zone de danger, on pousse les moteurs à fond.  »

« Sonde larguée, panneaux solaires déployés, alimentation en ligne, chambres de fusion 1 à 4 stables, mise à feu !  »

« Poussée de circularisation en cours »

TROIS JOURS PLUS TARD …

(Ingénieur au sol) : Orbite polaire finalisée Monsieur, on est correctement positionnés autour de Mun, je commence les scans.

(Contrôle) : Parfait, alors cette fois, on pourra produire de l’énergie ?

(Ingénieur télécommunications) : Les premiers relevés arrivent et … Oui ! Tout à fait Monsieur, la sonde a détecté un gigantesque bassin rempli d’uranium, même avec la consommation actuelle de Kerbin tout entière, on en aurait pour des milliers d’années à le vider ! Par contre, la roche à l’air plus solide que prévu, les équipements prévus pour Minmus ne vont pas suffire, il nous faudrait des prélèvements pour adapter l’équipement de forage.

(Contrôle) : « Encore des contre-temps, c’est le budget qui va pas aimer… » L’Esperance a bien rattrapé sa dette technologique ?

(Ingénieur au sol) : Oui Monsieur.

(Contrôle) : Bien, j’en veux une prêt à décoller d’ici la fin de la semaine, on enverra une équipe de scientifiques tâter le terrain, et appelez moi Jeb, il faut qu’il se tienne prêt.

(Ingénieur au sol) : Bien Monsieur.

 

(Ingénieur au sol) : Mise à feu du moteur, débit à 1 % , roulage jusqu’en position, passage plein gaz et décollage.

« Poussée de l’apoastre jusqu’à 5000 km »

« Poussée de transfert directe, on a Mun dans le viseur, c’est une occasion en or !  »

 

TROIS JOURS PLUS TARD…

« Orbite polaire et scan complémentaire finalisés, on commence les analyses préliminaires et on prépare l’atterrissage. »

« Décélération en cours »

« On est posés , on procède au prélèvement et on revient à la maison quand on aura fini de l’analyser. »

(Contrôle) : Bien reçu. (NDLR : 7 k science, et oui , c’est bien le SSTO qui a explosé sans raison en sortie de timewarp… )

Alors, du coup , des news des crashs : il semblerait qu’ils soient inévitables, sauf à virer tout un tas de mods et de parts, ce qui nuirait au récit. Par contre, sans le petit programme, le jeu ne crash pas assez souvent pour que ce soit gênant, j’ai largement le temps de faire une mission avant un problème. Comme toujours n’hésitez pas à laisser un commentaire sur le thread, ça fait toujours plaisir !