Répondre à : Trajectoire de retour libre

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


#16680
Dakitess
Admin KSC

Romain propose justement un RdV a une distance suffisante pour ne pas subir d’effet significatif de la gravité : c’est un retour libre purement passif, pas comme le 8 que l’on imagine pour la Mun qui exploite effectivement une AG rétrograde pour se renvoyer vers la Terre.

Tu ne peux pas profiter du même effet avec Mars car cette fois le corps central n’est pas le corps de départ, comme dans le cas Terre-Lune. De fait, tu dois nécessairement avoir une fenêtre pour réaliser un « retour libre », ou un multiple entier de la période de révolution du corps de départ pour y revenir naturellement pas mal d’années plus tard. Ce n’est pas du tout compatible « mission habitée » en l’occurence, à moins bien sur de dimensionner la mission pour cette perspective d’un retour libre possible.

Il est également envisageable d’imaginer une trajectoire transfert type Hohmann / Type1 / Type2 et passant dans le sens prograde d’une AG a proximité, laquelle réhausserait l’orbite à une valeur permettant de retrouver la Terre 2 révolutions plus tard, ce ne serait plus une période x2 précisément, et c’est plus touchy à programmer.

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 10 mois et 2 semaines par Dakitess.

------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------