Répondre à : Eve Sample Return : présentation et discussions !

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


#15129
Gilflo
Participant

De toute façon pour l’électrique il faut essayer avec un avion simple pour voir jusqu’ou il monte et avec quel TWR initial, après ca donnera une idée de ce qui est possible…

Pour Deadly Reentry, le bilan pour mon EAV MK2 avec 2 astronautes et pour mon Rover de minage, c’est un véhicule de freinage qui pèse en moyenne 2,4 fois le poids du véhicule à freiner. Ca donne un ordre d’idée.. Je compte en environ 2400 à 2600 DV et j’utilise un vector qui commence avec un TWR VAC entre 0.9 et 1 pour freiner assez fort. Je doute qu’on puisse diminuer le rapport de masse en dessous de 2, mais « Rothor » est fort pour cela!!!

Donc évidement ce rapport de masse implique pour moi un rover de minage.

L’avantage du retrofreinage sans bouclier: pas besoin de dispositif pour tenir l’axe retrograde, et de toute façon le bouclier extensible ne résiste pas à l’entrée atmosphérique sur Eve

Orbite à 110 kms, on est environ à 3100m/s puis retrofreinage pour descendre le periapsis à -180 kms, ce qui freine à 2800m/s

Ensuite à partir de 92 kms d’altitude, plein gaz jusqu’à extinction du moteur de freinage qui amène les ensembles à vers 1000m/s entre 54 et 50kms d’altitude. A partir de là, c’est limite pour l’échauffement mais en dessous de 45 kms ca freine vraiment et ca passe

Quant à planer sur l’atmosphère d’Eve pour éviter échauffement et bouclier, intellectuellement c’est interessant mais pratiquement je pense que ca demande une maitrise des commandes de vol qu’on ne peut pas reproduire et je pense qu’on se brulera les ailes…

Commencons déjà par essayer de décoller!

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 9 mois par Gilflo.