Répondre à : Chroniques de Thierry Aerospace

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


#15094
esmenard
Participant

Kosmos 1 : Direction l’orbite

Tandis que les ingénieurs festoyaient après le succès de Saut de Puce 5, Thierry Kerman pensait déjà à la suite, une suite autrement plus ambitieuse. Si les Kerbals savaient à présent envoyer des objets dans l’espace, aucun n’y était jamais resté plus de quelques minutes : l’objectif était maintenant d’y rester pour toujours. C’est ainsi que débuta la construction de la fusée Thierry 1. Cette fusée était adaptée de la Puceron 3, avec des réservoirs allongés et deux propulseurs d’appoint afin de garder une poussée suffisante au décollage, l’amenant à une masse de 16,8 t et une hauteur de 17,4 m, valeurs proches du maximum que le pas de tir pouvait supporter. La charge utile n’avait rien de très prétentieux, juste un petit satellite de 140 kg avec une antenne et 6h de batteries.

 

Année 2, jour 199 : petits problèmes techniques

Première tentative de lancement de Kosmos 1, l’un des boosters ne s’allume pas. La fusée est ramenée au VAB pour réparations.

 

Année 2, jour 219 : Aller dans l’espace, et y rester un peu plus longtemps

Et Kosmos 1 se retrouve à nouveau sur le pas de tir, prêt à décoller, peut-être pour rejoindre l’orbite.

 

Décollage !

 

Séparation des boosters

 

Et circularisation, malheureusement insuffisante de peu pour placer la charge utile en orbite

 

Kosmos 1 finit par se désintégrer dans l’atmosphère à 2100 km du KSC, 14 minutes après le lancement. Thierry Kerman resta plusieurs heures dans la salle de contrôle, déçu mais pas vraiment surpris : les marges étaient vraiment trop étroites. Une nouvelle tentative nécessiterait une fusée bien plus puissante, et cela ne serait pas possible avant longtemps. Heureusement, l’arrivée prochaine des premiers avions permettrait de financer la suite de son programme spatial. La fusée Thierry 1 fut renommée Puceron 4 en raison de son incapacité à atteindre l’orbite.

La construction de Saut de Puce 6 fut lancée en réutilisant la charge utile de Saut de Puce 5, pour une mission presque identique.

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 5 mois par esmenard.

KSC4 Alacool : https://kerbalspacechallenge.fr/forums/topic/challenge-ksc4-alacool-esmenard/
Mission Grannus Nodens : https://kerbalspacechallenge.fr/forums/topic/voyager-next-une-visite-du-systeme-de-grannus/
Mes créations bizarres : https://kerbalspacechallenge.fr/forums/topic/ma-save-feux-dartifice/
Chroniques de Thierry Aerospace : https://kerbalspacechallenge.fr/forums/topic/chroniques-de-thierry-aerospace-2/