Répondre à : Objectif RSS : Mercure

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


#14088
Gilflo
Participant

Pour le décollage du launcher avec la navette, j’ai construit 2 autres pistes, dont 1 parallèle.

En fait sur la piste RSS, il semble y avoir des joints de dilatation et voici ce qui se passe quand on roule dessus! étonnant!

On a donc décollé de la parallèle en prenant bien soin lors des virages à 90° de ne pas rouler sur les lampes d’entrée de piste qui ne pardonnent pas pour le trains…

avec ensuite le cap qui va bien pour être dans le plan de l’ISS

Largage à 48500m et plus de 5000m/s

et montée sans problème en orbite pour aller rejoindre l’ISS

mais comme je ne suis pas très doué pour les calculs d’interception, il a fallu plusieurs jours pour accéder au docking

Voila la station et la navette ne font plus qu’un

Pendant ce temps le StrtoMax essaie de rejoindre la base, mais se pose finalement en mer a cours de carburant à 15 kms seulement des pistes

Et maintenant se pose le problème d’autonomie pour rejoindre Mercure car comme vous me l’avez fait remarquer mes calculs de DV en RSS, notamment pour Mercure étaient faux, j’avais oublié les 3210 DV nécessaires pour quitter l’influence de la Terre.

L’option est donc de repousser la station en orbite circulaire à la limite du SOI, ce qui me fera économiser 2 X 3210 Dv, et là Mercure est atteignable.

ainsi que tous les satellites de Saturn et peut être Jupiter

Pour cela il va falloir créer un pusher capable de mettre en orbite les 1000 et qqes T de la station spatiale.

 

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 années par Gilflo.