Répondre à : Mission de retour d'échantillon d'Eeloo

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


#13945
RPfive05
Participant

Après un long voyage, la sonde a fini par arriver à proximité de Eeloo en avance de 25 jours par rapport à la fenêtre retour prévue, le transfert c’est passé comme prévu. Le véhicule se capture en 2 manœuvres.

Les manœuvres de capture et circularisation sont faite par l’étage de croisière.

Une fois en orbite basse à 38 km, l’atterrisseur se sépare.

L’atterrisseur allume son moteur Spark et atteint la surface de Eeloo (je me suis posé avec 0 m/s restant!).

Après la réalisation des expériences à la surface, la capsule décolle pour rejoindre l’étage de croisière qui l’attend en orbite. Pour s’assurer une fenêtre de communication avec Kerbin assez longue le décollage à eu lieu peut avant le lever de Soleil (le signal étant relayé par le relais lancer en même temps que atterrisseur). Je n’ai pas d’image à vous montrer pour lancement 😉 .

Une fois en orbite l’étage de remontée manœuvre pour affiner son rendez-vous avec à l’étage de croisière.

L’ensemble propulsif de la capsule est largué pour libérer le port d’amarrage et se docker avec la cible.

An 6 jour 236, l’étage de croisière se rallume pour rentrer sur Kerbin. La manœuvre de retour est de 1420 m/s avec une correction d’inclinaison d’environ 150 m/s.

La capsule, remplie de science, rentrera dans l’atmosphère de Kerbin dans un peu plus de 3 ans.