Répondre à : RSS Mission to Mars – Partie 1

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


#13635
Gilflo
Participant

<b>RSS Miision to Mars – Part 3</b>

<u>A l’atterrissage sur Marts, il restait 8761 <abbr title= »Delta-V »>DV.</abbr></u><abbr title= »Delta-V »> Il est maintenant temps de revenir sur Terre</abbr>

Décollage pendant la nuit pour être aligné avec le plan terrestre, puis ejection des parachutes d’atterrissage qu’on avait oublié de larguer au sol.

fIjIjFK.png

Burn vers la Terre

GuHa0Lr.png

Calculs pour rejoindre un  périgée à 120 kms. A l’interception de l’orbite terrestre il reste 2300 DV, ce qui est peu pour le freinage et la rentrée…IgR86Wl.png

On tente une rentrée en Radial à 90 kms. ca passe pour le réchauffement, mais pas pour fermer l’orbite

FLc7gor.png

Ce qui nous oblige a brule 900 à 1000DV de plus

QaBLqQD.png

et a faire plusieurs passages à 80 kms, pas loin d’une dizaine, pour finir sur une orbite de 12à par 250 à moindre cout…Il nous reste 1400 DV

Oc2n9it.png

La rentrée a été un peu violente car il ne restait pas assez d’oxydations pour les Vernor sensés nous stabiliser ne Radial sur la phase d’aerofreinage en dessous de 70 kms. on le voit très bien sur la courte video HD à la fin du post

Heureusement j’ai gardé un peu de LF pour l’utilisation des moteurs en Jet afin d’avoir une réserve pour l’approche finale

YfBpnaw.png

En très longue finale

uWr16Pr.png

On voit également sur la vidéo que le pilotage sur l’axe de tangage (pitch) est très heurté et nécessite l’emploi du SAs en plus d’Atmospheric AP (j’aurai peut être du essayer le SAS tout seul). Avec les reservoir vide l’avion est mal équilibré.

On s’aperçoit également qu’il manque un winglet profondeur ailerons sur la droite, probablement cassé lors de l’atterrissage sur mars….

 

En conclusion

le mod RSS est très gourmand en DV, mais c’est normal..et donc pour utiliser de plus gros Space plane pour aller plus loin avec du cargo et du labo scientifique, ke vois 3 options:

-Lancement vertical sur booster comme la Navette spatiale, mais je pense que ca limite bien le nombre de DV en orbite

-Stratoluanch associé ou non à des Boosters largables, mais je pense avoir atteint gaz limite en poids et en DV (300T 16-17000DV)

-Stratolaunch ou lancement vertical associé a un refueling sur station orbitale: cela permettrait d’envoyer des vaisseaux plus gros (plus de capacité DV, labo, soutes avec satellite et/ou rover) en jouant sur les pleins de carburant ajustés pour rejoindre l’orbite et la station de refueling. évidemment cela nécessite d’envoyer en orbite des éléments pour construire une station service, mais j’ai ma fusée Saturn pour cela, construite pour le challenge Apollo

Le Statolaunch a ma preference, puisque je peux récupérer facilement les avions pour les réutiliser et si c’est associé à une station service, je peux me passer de boosters largables..

 

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 8 mois par Gilflo.