Répondre à : L'odyssée de la Baleine

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


#11204
Le chimiste
Admin KSC

J’ai toujours cette épopée en tête et elle s’enrichit à chaque fois en idée. Il faut que je monte en compétence en montage vidéo.

La Baleine grossit aussi, je vais m’arrêter à 180 tonnes tout confort pour 7 kerbals. 22 places assises au total.

préambule

7 courageux kerbals sont volontaires pour une mission de 5 ans vers Duna et au delà de la ceinture d’astéroïdes.

La Baleine peut se ravitailler sur des planètes, des lunes et des astéroïdes.

Les kerbals ont posé le pied sur les lunes de Kerbin et et les planètes intérieures, les robots sondes ont enregistré des mesures montrant des anomalies, il faut y aller pour constater sur place. Des non scientifiques ont posé le pied sur Duna, bon débarras.

Il y a plusieurs bases sur la Mune dont une abandonnée sur la face cachée, la base de Nicholas Kerman qui a obtenu de faire là-bas des expériences électrostatiques gigantesques qu’il voulait faire sur son sol natal. La communauté scientifique dont Bob Kerman avait opposé leur veto. Nicholas était persuadé que en dépensant suffisamment d’énergie, il pourrait communiquer avec d’autres dimensions, d’autres mondes. Il ne donne plus signe de vie depuis huit ans et ses travaux sont très controversés.

Néanmoins ses avancées dans le domaine de l’électrostatique ont permis à Bill Kerman et Tony Kerman (AKA Tony48) d’améliorer le moteur NERV afin de pousser son ISP à 1100 avec une dépense de 20 unités électrique par seconde pour une poussée de 40 KN, très bon pour l’interplanétaire

Le plan de vol est établi, un décollage de Kerbin, petit ravitaillement en orbite, faute de budget ; le développement du nouveau NERV a été très couteux ;  un ravitaillement  sur Minmus, une assistance gravitationnelle de Kerbin puis de la Mune qui passe au bon moment.

La coque de la Baleine est coulée dans un alliage de Titane et d’or grâce à l’autre Tony ;).

L’équipement intérieur est sur le point d’être achevé, les moteurs sont au point

12 rapiers

2 NERV modifiés

1 Vector

L’équipage, constitué de nouvelles recrues, 3 pilotes, 2 ingénieurs et 2 scientifiques, est entrainé à toutes les situations et une intelligence artificielle leur tiendra compagnie et veillera sur eux.

Les antennes de communication ont la portée nécessaire pour visiter la dernière planète connue.

Toutes les simulations ont permis de corriger des problèmes et maintenant que Monsieur Krump n’est plus président, le budget pour le départ a pu être voté.

Tous les spacegeeks de kerbin pensent à ces recrues dont ils auraient pu avoir la place.

Dès que les astres auront la bonne position la Baleine prendra son envol et portera la kerbalité au plus loin, là ou jamais sa main n’avait mis le pied.

 

 

 

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 années et 8 mois par Le chimiste.

Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.