Répondre à : Retour sur Eve

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


#10490
Gilflo
Participant

Mon vaisseau pour Eve est prêt:

Voici Evalander avec tous ses dispositifs d’entrée atmosphériques

-Sur le sommet de la capsule un mat éjectable comportant un petit reservoir qui servira à alimenter les Vernor Engines qui maintiendront l’équilibre en Retrograde lors de la phase la plus dangereuse de freinage atmosphérique. 4 Aérofreins serviront également l’équilibre global une fois déployés

-Sur les cotés en bas se trouvent 2 dispositifs éjectables comportant tous les éléments nécessaire au minage et à la transformation du minerai en LFO avec chacun 2 gros Drills adossés à un gros reservoirs sur lequel se trouve un gros convertisseur, le tout surmonté du nécessaire en batteries, panneaux solaires et refroidisseurs thermiques pour miner sans interruption afin de remplir les reservoirs. 4 trains d’atterrissage complètent chaque dispositif.

-sur le sommet des gros reservoirs se trouvent 8 mats éjectables comportant 13 parachutes chacun

-tous les trains d’atterrissages et toutes les échelles de débarquement sont également ejectables

-Tout en bas, sous les moteurs se trouvent 2 mats supportant 2 boucliers thermiques gonflables d’environ 15m chacun une fois déployés. Le tout est également éjectable

Vue d’en haut

Le total pèse 172T

vue du bas de la fusée avec les dispositifs de minage, les boucliers, les trains et les parachutes

Pour l’atterrissage, j’ai trouvé un compromis de poids minimum avec le minimum de parachutes, un minimum de trains et un poil de LFO pour amortir les 157T au toucher dans les 3 dernières secondes. A l’essai les trains ne supportent pas plus de 1.7-2m/s, par contre une fois stable au sol, ils supportent les 370T prévus.

Une fois au sol, si tout se passe bien la capsule culmine à 27m de haut, l’emprise de la circonférence est d’environ 15m, ce qui permet une bonne assise si la pente au sol n’est pas trop élevée.

Voici la fusée avec l’étage d’interception et de désorbitage sur lequel se trouve le module retour qui orbitera à 95 km autour d’Eve. on le voit face à nous sur l’étage central.

Voila ce que nous aurons au décollage après le largage de tout ce qui n’est pas nécessaire: matériel de minage, trains, parachutes, échelles

Le poids passera de 370T à 304T en 1 seconde

Les moteurs de tous les étages à l’exception du dernier sont des Vector Tweakscalés pour la simple raison que je n’ai pas trouvé de meilleur rapport Poids/TWR/DV

Le dernier Etage est un Kerbodyne Rhino, son ISP entant bien meilleure  en très haute atmosphère.

Un dernier mot sur le design:

J’aurais pu fabriquer une fusée basse, plus large, plus facile a poser sur terrain pente, et moins de problème d’échelle car des possibilités pour mettre la capsule le plus bas possible..

Mon expérience d’Eve est que le profil le moins large possible et le plus « pointu » est préférable pour arracher rapidement la fusée des basses couches atmosphériques ou l’air est extrêmement dense. Les meilleures formes de pénétration dans l’air sont absolument indispensables pour économiser les DV. La capsule pèse 4T, ce n’est pas une boite de 600 kg!

Pour emmener tout ca vers Eve voici un lanceur en asperge à quatre étages. La fusée dans son ensemble fait 97M de haut et pèse un peu plus de 4000T

 

 

 

 

 

 

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années par Gilflo.