Répondre à : Mission de retour d'échantillon d'Eeloo

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


#10418
RPfive05
Participant

Concernant les transferts bi-tangent et le transfert de hohmann je ferais la distinction suivante :

– transfert de hohmann, trajectoire dont le periastre est égale au rayon de l orbite de départ et dont l apoastre est égale au rayon de l orbite d arrivé (dans le cas d un transfert vers l exterieur). Si les orbites sont circulaires, il y a bi tangence mais dans le cas générale d orbite elliptique ce n est pas le cas.

– Transfert bi-tangent, transfert qui permet de partir et d arriver de manière tangente aux orbites de l astre de départ et d arriver quelque soit leur excentricité. Mathématiquement leur détermination est un peu plus complexe. Ce type de transfert est très souvent optimale car il réduit les vitesses relatives lors des manoeuvres. Quelques cas particulier de transfert à proximité de la ligne des noeuds entres les 2 orbites peuvent ne pas être bi tangent.

Pour répondre à ta seconde question. Oui, le soft optimise l inclinaison de départ autour de Kerbin pour minimiser la MCC (Mid Course Correction pour les non initiés). C est pour cela que le soft indique une heure et un azimuth de lancement. Dans un sens, je trouve que mon soft donne des informations complementaires par rapport à alexmoon qui facilite la mise en oeuvre de la manoeuvre (pas de composante prograde, radiale ou normale à la manoeuvre, uniquement du prograde dans mon cas).

J ai egalement ajouté des informations :

– la distance entre les planètes pour dimensionner les antennes de com.

– la direction de Kerbin lors de l insertion en orbite d Eeloo (flèche bleu ciel) pour s assurer que le lien ne sera pas coupé (Par exemple, lors d’un transfert vers Eve il s avère que si on s insère à un periastre trop faible la liaison vers Kerbin sera systematiquement coupée si l on ne dispose pas de relais en orbite de Eve)

– la direction du soleil (flèche jaune ) pour s assurer que la capture avec une propulsion électrique soit possible par exemple. Très interessant pour une capture de Moho mais cela nécessite une insertion retrograde mais ce n est pas grave vu la periode de rotation de la planète!)

Après je tiens à dire que le site alexmoon est plus complet dans le sens ou il donne accès à toutes les trajectoires de transferts (les maths et le code nécessaire doivent étre poussés !). Mon soft ne donne accès qu’à certaines trajectoire qui sont très souvent optimales en terme de DV (il y a quelques exceptions comme expliqués plus haut).

Pour répondre à la question sur les sling shot, il y a 2 façon de la comprendre. Est ce que l on parle d une trajecroire direct avec un simple survol? genre new horizon pour pluton? Ou bien on parle d utiliser une série d assitance pour se rendre en orbite de Eeloo? Un peut comme le fait Bepi Colombo pour Mercure ?

Dans le premier cas, je dirais que ce n est pas adapté pour une mission de retour d échantillon qui necessite de capturer la sonde en orbite d eeloo puis de se poser, ce qui requiert enormément d énergie si on arrive très vite de manière non tangente.

Dans le second cas. Vu la masse des sondes je dispose des lanceurs pour une trajectoire elliptique direct donc je n ai pas eu recours au assistances gravitationnelles. Dans le cadre de charge utile plus lourde pourquoi pas mais leur plannification sont encore plus ardu ( j ai comme projet de developper un code d optimisation avec assistance gravitationnelle, les maths ne sont pas forcément très très complexe au sens de l orbito mais c est l algo de recherche et d optim qui le sera !

PS c est vrai qu uniformiser les coiffes serais un plus  🙂

 

RP

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 1 mois par RPfive05.