Répondre à : BepiColombo, les instruments et les aspects techniques de la mission

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


#10372
Aurélien Genin

Je n’ai pas trouvé plus d’infos pour te répondre mais je peux émettre quelques suppositions à partir de tout ce que j’ai lu. Déjà, le fait de n’utiliser que deux propulseurs peut être lié à plusieurs choses : la sonde n’a pas forcément de besoin de toute la poussée des 4 propulseurs mais aussi, le fait d’en avoir 4 permet une redondance et évite d’abîmer les moteurs trop vite.

Les propulseurs ioniques sont tous orientables indépendamment des autres et ce très précisément. Cela permet notamment de décharger les roues de réaction en plus de permettre d’orienter le vaisseau correctement. Et non, le différentiel de poussée n’est pas utilisé ici. Je n’ai pas de souvenirs de différentiel de poussée avec du ionique, ça doit pas être des plus pratique à utiliser haha.