Répondre à : Critique de film

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


#10350
Dakitess
Admin KSC

Du coup je peux donner mon avis dans ce topic qui est une bonne idée, c’est même mieux qu’un topic par film, après tout, y’en a pas forcément des masses et ça fera un historique, page après page ^^

First Man donc… Hé ben je n’ai été que très marginalement convaincu. Globalement assez bon film, bien sur, mais j’aurai du mal à le recommander et je n’ai vraiment aucune envie de le revoir, alors même que je suis passionné du spatial, quand même un sacré biais qui va dans le bon sens à la base.

J’ai trouvé le film vraiment mou, avec un rythme cassé par les phases familiales, le pathos. Bien sur, cela définit le personnage, et c’est important, mais ça tombe un peu n’importe comment, sans réelle articulation, et parfois de manière assez artificielle. Ca manque cruellement de scènes d’entrainement / collègues / etc pour contrebalancer « la vie quotidienne » côté ingénierie. Surtout que le film dépeint l’image d’un mec qui passe 6h par jour chez lui, dont 5h à dormir : toujours fourrer au taff. Où sont les séquences qui correspondent ?

Les vibrations des scènes de vols ont beaucoup fait parler d’elles et je comprends pourquoi : ce n’est ni réaliste, ni agréable à regarder. Ca a certes un côté immersif mais cinématographiquement parlant c’est… Pauvre et relou, surtout que c’est quelque chose qui revient fréquemment.

La vraie réussite du film, c’est d’avoir retranscrit les risques et sacrifices du programme Apollo… On visualise sans peine ce que ça a coûté, et à quel point tout cela est difficile. Mais là encore, la phase d’entrainement aurait permis d’aller plus loin et de faire le liant.

J’en ai discuté avec quelqu’un qui a lu le Biopic dont est issu le film, hier, et c’était très intéressant : il a pu m’expliquer que le film est très fidèle et retranscrit très bien l’idée de base, à savoir la retranscription des souvenirs racontés par Armstrong. Et c’est vrai que de ce point de vue, la mise en scène fait sens : il a vécu les vibrations comme terrible ? Hé bien elles sont retranscrites comme telles. Il a eu le sentiment de passer à côté de sa famille ? Idem, cela sera amplifié et prendra une place importante.

Le bémol c’est qu’un film qui doit s’expliquer dans le concept pour devenir bon, n’en devient pas bon pour autant, à mes yeux. Et… Raconter les souvenirs d’un homme sans reposer le contexte justement, via une voix off par exemple qui conterait la rétrospective, ça devient presque « mensonger », il manque le disclaimer qui explique le parti pris.

Bref, pas trop trop kiffé, pas détesté non plus. Ma copine, qui ne s’intéresse pas spécialement au Spatial, à adoré, elle 🙂

A titre d’exemple, j’ai vu la série The First, qui ressemble par bien des points à First Man. J’ai graaandement apprécié la série, alors même qu’elle est assez décriée pour sa lenteur ! Je trouve le pathos bien plus pertinent et bien amené ^^

 

------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------