Répondre à : Un défi SSTO lunaire ou Munaire

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


#10066
Gilflo
Participant

DEPART

Le SSTO est chargé

Meme provblematique que pour le lancement de Virgin galactic, à savoir viser une inclinaison orbitale d’environ 28° pour être aligné avec le plan lunaire. Donc un départ au bon moment et au cap 117-118°

On arrache le SSTO en bout de piste à 150m/s

Puis prise de cap immédiate

LA MONTÉE

Les moteurs sabre sont des Ramjet qui fonctionnent sur les 2 cycles: air puis fusée.

Sur le cycle Air jet, ils ont la particularité d’accélérer et d’augmenter leur puissance proportionnellement à la vitesse: plus ils avalent vite de l’air, plus ils accélèrent. C’est un peu une course sans fin qu’il faut essayer d’entretenir. mais jusqu’à 11000m, je choisis de monter le plus vite possible en accelerant moyennement, le but étant de consommer le moins possible. on approche donc 9000m avec une assiette de 40° et une incidence de 20°.

Ca monte mais ca traine….

Entre 11000 et 13000, on accélère presqu’à plat pour augmenter significativement le mach

Mach 2.2 à 12300m

Mach 3.6 a 12700 avec toujours une faible vitesse verticale. Le TWR augmente toujours

A 13200 mach 3.7 et on garde l’assiette. le varie étant lié à la vitesse, il augmente sans que l(assiette change.

Aux alentour de 16000, nous flirtons avec le mach maxi que nous allons essayer de garder.Le TWR décroît mais est supérieur à 1. Il faut donc augmenter l’assiette pour éviter la surchauffe et rester à mach constant. cela fait exploser le varie (vitesse verticale) par augmentation du mach et de l’assiette.

A 19000m on voit qu’on est tres bien parti pour la montée: Le mach est stable, l’assiette augmente encore et fait exploser le varie et l’apoapsis  également. Malgré le TWR qui décroit les moteurs Ramjet donnent toute leur mesure.

Une simple augmentation d’assiette trop tot a vitesse plus faible suffit a « casser » toute cette dynamique. La fenêtre pour réussir la montée est assez étroite.

A 22000m ca continue, varie en augmentation par accroissement de l’assiette, mach stable, augmentation de l’apoapsis

A 26000, le mach commence à diminuer, on arrive au bout de la possibilité des Ramjets, je rends légèrement la main mais le varie et l’apoapsis se maintiennent. A 27000 on va switcher sur le « cloud cycle », moteurs fusée…

Voila c’est fait, on a donné aux moteurs fusée un avion à Mach 4 avec un varie a 220, une Apo à 32kms…

On rend progressivement la main pour l’accélération qui va nous libérer de l’attraction terrestre

puis je passe le relais a Mechjeb pour la fin de la montée.

Circularisation à 100 kms. il va rester 3100 DV

 

LA LUNE

Burn vers la lune

Retroburn une fois sur place pour circulariser à 50 kms

Séparation du cockpit

Je choisi un point d’atterrissage sur un zone bien plate, en pleine lumière, et je laisse Mechjeb gérer la descente dans un premier temps

le seul trou du coin!

Ben oui, on y va tout droit. j’aurai voulu le viser que je n’y serai pas arrivé

Je prends la main une fois dans le cratere

Nous nous posons au fond

Et on sort planter un drapeau

On est vraiment au fond!

 

 

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 2 mois par Gilflo.