Répondre à : Kerbin Minmus Duna Kerbin, avec un seul moteur avec ou sans minage

Connectez-vous.

Mot de passe oublié ?

Inscrivez-vous.


#10064
Dakitess
Admin KSC

Alors, idéalement… Attendre d’être à peu près « sous » la charnière des inclinaisons relatives des deux plans orbitaux. Mais c’est relou dans le cas de Mun-Minmus en matière de temps à attendre ^^

Quand c’est le cas (et même si ça ne l’est pas du coup), une mise en orbite équatoriale standard, on va pas s’embêter à pré-corriger la différences d’inclinaison dès le décollage. Orbite basse, aussi basse que possible, mais soyons raisonnable avec 10km, ce qui doit au passage permettre de Warp, quand même plus confortable.

Point de manoeuvre quelque part dans l’alignement Kerbin – Mun – Point de manoeuvre, et on tire sur le prograde uniquement, jusqu’à tangenter l’orbite de Minmus. Puis on glisse ce point de manoeuvre, légèrement vers l’arrière de Mun (l’arrière du sens d’évolution autour de Kerbin ^^), pour trouver l’emplacement idéal de la manoeuvre, c’est à dire celui qui permettra de générer une rencontre avec Minmus, et d’abaisser au mieux son périgée. Ça risque d’être sensible comme déplacement, donc n’y passez pas trop de temps non plus. Vous observerez normalement que votre trajectoire de sortie devrait être « tangente », « parallèle » à l’orbite de Mun autour de Kerbin, signifiant que votre impulsion dans le référentiel de Kerbin, est globalement Prograde, ce qui est pertinent avec notre souhait de passer d’une orbite basse (Mun) à une orbite haute (Minmus).

Si votre trajectoire de sortie était un peu « perpendiculaire », par exemple, à l’orbite de Mun autour de Kerbin, cela serait équivalent à une manoeuvre « Radiale », les poignées bleues, dans le référentiel de Kerbin, et nous savons que ces dernières sont nécessairement moins optimales que du Prograde / Rétrograde pour une élévation d’orbite.

Une fois que l’interception correcte est acquise par déplacement de noeud, il convient de rapidement tweaker la manoeuvre, en ajustant en priorité prograde / rétrograde, puis normale / antinormale (violet) pour corriger l’angle. Là encore, ce n’est pas spécialement nécessaire de s’embêter avec l’angle, et il est possible de faire cela dans un second temps : effectuez la manoeuvre intégralement, placez un point de manoeuvre à mi chemin sur votre trajectoire incidente vers Minmus, et utilisez les poignées violettes pour ajuster l’angle d’arrivée. Idem, vous pouvez faire glisser le noeud pour constater l’emplacement idéal de la manoeuvre, et donc ajuster les poignées en conséquences pour minimiser le DeltaV.

De Duna à Moon, c’est assez étonnant comme souhait, ce n’est ni plus ni moins que de Duna à Kerbin avec une arrivée aussi équatoriale que possible (via les éléments que nous avons précédemment cités) pour freiner très fort grâce à l’atmosphère (ou non : peu importe le freinage le plus efficace est au plus prêt de l’astre central, par Effet Oberth), et abaisser l’Apogée à hauteur de Mun, puis… Puis la rejoindre. Soit par chance si elle arrive au niveau de l’apogée à ce moment là (peu probable ^^) soit en tweakant un peu la révolution de votre module : notamment, il faut très peu de carburant, sur une ellipse si prononcée, pour rehausser ou abaisser sensiblement l’apogée ! Et donc, très peu de DeltaV pour ajuster fortement votre période de révolution et faire en sorte de générer, en un ou deux tours, une rencontre avec Mun.

Voaaala, c’est très sale et sans image, mais c’est pour répondre rapidement 🙂 Hésitez pas pour toutes questions !

------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------