Résultats et clôture du Challenge KSC1 – Viking !


Par quoi commencer un article ou il y a tant à dire ? Ha oui, bien sur…

… Un grand merci pour vos participations à notre premier challenge KSC, portant sur la mission Viking !

Vous avez été nombreux à témoigner de l’intérêt pour notre ambition à faire rimer « jeux » et  « sérieux » : Kerbal Space Program est un formidable simulateur simplifié permettant de mener à bien les fantaisies les plus créatives comme les reproductions historiques les plus fidèles. Et nous avons comme but de compléter le jeu en explorant le vaste monde du spatial, qui passe par l’illustration, la vulgarisation, les mathématiques, les archives, la vidéo, les bandes dessinées, et bien d’autres domaines encore. Echanger, partager, nous rencontrer autour de passions communes, apprendre et émuler des connaissances ensemble, ce sont là les vecteurs de notre motivation et les objectifs que nous poursuivons, avec vous !

Ce ne sont pas moins de six dossiers très complets qui nous ont été remis pour illustrer cette aventure Viking ayant pour destination Mars, six participations très différentes portant un regard chaque fois unique sur un passage de l’histoire du spatial qui aura marqué notre connaissance de la planète rouge et permis d’envisager les actuelles missions sur son sol ou en préparation, ExoMars en tête !

Nous vous avions proposé 4 catégories de participation afin de mieux cerner vos objectifs et de définir une direction et deux d'entres elles ont remportés tous les suffrages, nous parlons bien sur des catégories Historique et De Vinci ! Nous reviendrons d'ailleurs en fin d'article au sujet des autres catégories.

En attendant, place aux participations !

ASTROBIDULES (Catégorie Historique)

Un PDF de 31 pages sur la base structurelle d’un document historique de la NASA, décrivant les divers modules de la mission, rien que ça ! Un document mêlant habilement les screenshots KSP très bien documentés et annotés, ainsi que les photos et schémas d’époque. C’est bien simple, osons les mots : plusieurs des membres du staff en ont plus appris sur le déroulement et les subtilités de la mission Viking via ce PDF qu’au travers de nombreuses sources officielles et historiques !

Saviez-vous par exemple que les propulseurs à poudre avaient leurs tuyères orientées par défaut vers le centre de masse du lanceur, de sorte à garder le contrôle si l’un des deux venait à s’éteindre ? C’est le genre d’infos que l’on vous invite à découvrir dans ce formidable document synthèse d’AstroBidule à télécharger en cliquant ICI 🙂 !

Cette participation met en avant un réel soin quant à la reproduction de la mission historique, sur un ton pédagogique et instructeur, généreux en informations concrètes et applications dans KSP soignées. La petite poussée au monopropellant pour tasser les ergols en font de cuve lors du découplage, y auriez-vous pensé ? 😉 Le document montre entre autre une réelle prise en main du challenge, avec l’utilisation d’outils du net mais également la fabrication de rapporteurs en papier pour l’évaluation des fenêtres de transfert : top !

Le document est riche de plusieurs de ces précisions qui font tout le sel d’un superbe document ! Nous, on est bluffé ! Une mine d’informations dans un contexte ludique, c’est tout pile ce qu’on vise chez KSC !

 

L’auteur termine avec une rétrospective sur les différences entre KSP et le Réel, ainsi que sur les tests et expérimentations qui ont permis la conception de son lanceur très ressemblant aux Titan-Centaur de l’époque. AstroBidule, bravo pour un tel investissement couronné d’une belle réussite dans la mission Viking !

EXCLESSIOR (Catégorie De Vinci)

Dans son premier dossier (oui parce que le bougre nous honore de deux participations distinctes 😀 !) Exclessior se « fait la main » dans la catégorie De Vinci, et présente un PowerPoint du déroulé de sa mission, agrémenté de screenshots, de considérations techniques, de moult détails et de bonnes idées.

Bien structuré, son document introduit les problématiques qui seront abordées et la façon dont elles sont résolues, en adoptant le ton de l’explication posée et imagée dans le corps du PowerPoint. On y découvre d’ailleurs une expérimentation, celle de l’impacteur plutôt que des pieds déployables.

L’agréable surprise d’un document au format PPT ne vient pas seule : Exclessior à pris soin d’intégrer plusieurs savoureux gifs, lorsque l’action se montre en mouvement plutôt qu’en statique. Nous y sommes sensibles, cela demande du travail et permet une variété dans le contenu très agréable à la lecture !

Sa participation se paie le luxe d’une anecdote croustillante : le panneau solaire de son Lander n’a pas bien résisté à la réentrée et au touchdown, si bien qu’il reste bloqué, impossible à déployer, et ne permettra pas aux instruments de passer la nuit… Savoureux, qu’on vous dit ! C’est le genre de détail que nous aimons, et qu’il ne faut absolument pas passer sous silence. 😉

Pour une "prise en main", c'est du costaud... En attendant de voir ci-dessous ton dossier historique, Exclessior, bravo pour cet engouement et cet investissement communicatif et cette mission accomplie, à un bémol réaliste près !

EXCLESSIOR (Catégorie Historique)

Oui oui, on vous le disait : Exclessior est un touche-à-tout, après son aventure DeVinci qu’il considère comme une « prise en main » du challenge, il passe au challenge dans sa mouture Historique 😀 !

Même format, un PowerPoint savamment agencé, faisant la part belle aux explications et illustrations, cette fois concentré sur le réalisme et la proximité avec la mission Viking telle qu’elle fut à l’époque. L’ensemble débute avec une étude du moment opportun pour décoller et enchainer vers Mars, car les inclinaisons ne sont effectivement pas anecdotiques dans le système solaire !

La conception est soignée, représentant les divers modules dans un souci de réalisme global, sans spécifiquement s’attarder sur les détails internes, pour mieux enchainer sur l’aspect trajectoire et manœuvres. C’est en effet avec beaucoup de rigueur qu’Exclessior présente les étapes clés du challenge, de manière quantitative, à grand renfort de captures d’images qui montre son attention à respecter le cahier des charges.

A nouveau, une petite anecdote vient pimenter le tout, avec l’utilisation d’un réservoir dédié aux avions plutôt qu’aux modules spatiaux, et n’embarquant pas d’oxydant… Cela lui vaudra la frayeur d’une mission très court een carburant, mais qui finit néanmoins par passer 🙂

C'est à nouveau une réussite, qu'importent les couacs ! Bravo à lui pour l’équilibre de ce document, sa complétude et son sens du phrasé. Une double participation très convaincante !

DRDAM (Catégorie De Vinci)

Quand DrDam s’attèle à un projet, c’est généralement avec un tableur Excel :  un Plan de Vol présente toute la chronologie des évènements, du décollage à l’atterrissage sur Mars, avantageusement découpé par étapes. En plus de faire l’objet d’un « log » de mission intéressant par le format, cela présente les valeurs quantifiables comme les altitudes des orbites définies, avec un regard sur le cahier des charges !

Et pour nous rendre compte et en prendre plein les mirettes, DrDam a misé sur une présentation sous la forme de BluePrint ! Cela fait de sacrées planches, autant techniques qu’esthétiques… La première pour le lanceur et ses caractéristiques et la seconde pour le détail de la charge utile et de ses équipements 🙂

 

S'ajoute à cela une vidéo sans aucun montage : on assiste à une mission OneShot crédible, montrant les mécanismes de réflexion en temps réel. On regrette à cet égard de ne pas avoir quelques commentaires pour paraphraser ce que nous sommes en train de voir ^^

Cette vidéo nous montre une belle maitrise de KSP mais quelques écarts à la réalité ou aux bonnes pratiques, comme la recherche d’un rendez-vous favorable avec Mars au fil des révolutions. Mais après tout le module n’est pas habité et la catégorie est De Vinci 😉 ! Les crafts ne manquent ni de charme, ni de soin ! Le lanceur à une sacrée gueule, proche du lanceur Titan-Centaur originel, avec une touche de modernité en plus bienvenue.

Et un franc succès de plus pour DrDam ! Un réel Bravo pour la diversité des médias mis en œuvre, qui forment un dossier très complet et intéressant à parcourir, pièce après pièce !

BATOU (Catégorie De Vinci)

La participation de Batou s’articule autour d’une vidéo OneShot sans édition, qui nous permet à nouveau de nous plonger à 100% dans la mission et les étapes traversées par le joueur, sans ellipse, sans montage.

On y découvre l’épopée Viking orchestré par un joueur qui sait y faire sur KSP, avec une réelle recherche de précision quant à l’obtention des rencontres avec Mars et de l’affinement du périgée d’arrivée ! La correction de plan est effectuée avec précision, tout en cumulant quelques corrections de mi-parcours, en restant vigilant sur le sens d’arrivée : par l’extérieur, si l’on ne veut pas se retrouver à orbiter dans le mauvais sens 😉

Après un Gravity Turn un peu approximatif, l’orbite de garage est clean, parée pour la suite ! De même, l’'intersection par orbite de transfert de Hohmann n’est pas des plus tangentes mais l’interception est bien là et elle est précise ! Batou cherche à y définir une altitude finale en accord avec un aérobraking, technique très intéressante permettant l’économie d’une quantité de carburant et très bien exécutée !

Au-delà de KSP, Batou nous apporte quelques infos intéressantes par incrustation, aux moments opportuns : très bien dosés, ces commentaires permettent d’en apprendre davantage sur l’intérêt de certaine manœuvre et leur utilisation IRL ! Une remise dans le contexte riche en intérêt que nous apprécions, en plus de l’apport pédagogique des infos en général 😀

On regrettera éventuellement l’existence d’un petit document annexe pour compléter la vidéo et pouvoir en dire plus, car Batou semble être un bavard avisé :p Bravo Batou pour cette participation intéressante avec des crafts et une mission réussie, à n’en pas douter !

LOKI (Catégorie De Vinci)

La participation de Loki est malheureusement incomplète par manque de temps. Il n’a pas été mesure de confectionner un dossier, mais son sens de la communication et son enthousiasme envers notre initiative, notamment sur Twitter ou il a manifesté son soutien et relayé nos infos, nous invite à être confiant pour le prochain challenge ^^

Dans la catégorie DeVinci, Loki s’est lancée dans une quête du gigantisme pour le moins sans limite ! Jugez par vous-même avec son lanceur, ici couché pour tenir raisonnablement dans la page 😀

Pour avoir testé sa fusée, comme toutes les autres, elle va au bout, qui oserait en douter vu la taille et les équipements ? 😉 La prochaine sera la bonne, pour être complet et dans les temps !

RETOUR GLOBAL SUR LE CHALLENGE

Merci encore pour vos participations et votre investissement, ainsi que vos contacts agréables sur le Discord officiel, les réseaux sociaux, ou simplement le forum ! L’objectif est maintenant de faire grandir les choses, pensez à communiquer autour de vous 😉 Le challenge KSC2 est d’ailleurs en préparation !

Nos objectifs de sortir de KSP vous auront manifestement plu, tant par vos retours individuels que par la qualité de vos dossiers : nous avons de la vidéo, un PDF, du PowerPoint, un tableur Excel, des planches BluePrint, c’est génial ! A l’intérieur, vous avez su distiller, chacun à votre façon, de la pédagogie, de la vulgarisation, des détails historiques, de la recherche d’outil, des points de vue personnels, des explications sur vos choix, des retours d’expériences suites à vos réussites et erreurs… On tient quelque chose de grand, messieurs ! Bravo à tous, encore une fois.

Nous tenons à préciser un point : ce challenge reste ouvert, sans date de péremption ! Son déroulement officiel est désormais terminé, mais n’importe qui peut venir s’y frotter 🙂 Les participations en question seront en revanche à poster sur le forum. Si un ou plusieurs dossiers nous apparaissent vraiment bien construits, nous pourrons envisager de les présenter en article officiel ^^

Revenons brièvement sur la catégorie Junior : à notre grande surprise, aucun dossier de la catégorie Junior ne nous est parvenu ! la teneur du challenge en aura peut être freiné certains, c’est pourtant l’un des axes que nous privilégions dans notre organisation. Imaginez : vous disposez de l’occasion unique de participer à une expérience commune, avec les mêmes critères d’installations, les mêmes mods autorisés, les mêmes objectifs et contraintes, ainsi qu’une plateforme d’échange dédiée. Rien n’est plus pertinent pour vous apporter nos connaissances et échanger avec les autres joueurs afin de vous débloquer sans même avoir besoin de reprendre le contexte !

Nous avions en outre préparé plusieurs crafts et sauvegardes, testées et validées, vous permettant à tout moment de vous sortir d’une impasse : en les récupérant, vous pouviez ainsi continuer à participer depuis une étape préparée par nos soins, avec un engin correspondant à la mission.

Nous insistons pour que ces aspects vous profitent, ces challenges sont l’occasion rêvés de débuter sur KSP en étant en groupe, tous motivés par les mêmes objectifs, et disposant des mêmes éléments 😉

Il est temps de clôturer ce long billet, nous n'avons pas un gagnant mais DES gagnants ! Félicitations à vous cinq pour vous être investis, pour avoir joué le jeu, c'est comme ça que nous avions envisagé les choses et nous sommes ravis de voir que cela va complètement dans le bon sens ! C'est ainsi que nous parviendrons ensemble à organiser notre Event IRL, ce qui reste, pour rappel, notre objectif, notre ambition première, pour partager plus encore nos passions communes, nos connaissances, entourés de professionnels, dans une organisation finement ficelée pour en tirer le max de plaisir !

Et comme d'habitude, pour réagir à cet article, cela se passe sur le forum !

Résultats et clôture du Challenge KSC1 – Viking !

Joueur KSP Full Stock depuis plus de 2500 heures, dont 90% dans le VAB 😉
Président de l’association KSC, pour vous servir !